Aller à…
RSS Feed

24 avril 2019

MÊME PAS HONTE. Accusé d’« opacité », le spectacle de Dieudonné annulé par l’« in »-justice


MÊME PAS HONTE. Accusé d’« opacité », le spectacle de Dieudonné annulé par l’« in »-justice

Posted on mar 25, 2015 @ 13:36

Allain Jules

 

NÎMES – Une représentation de Dieudonné, prévue samedi à Avignon, n’aura pas lieu, après la validation en justice ce mercredi 25 mars de la résiliation du contrat de location du parc des expositions, justifiée par son exploitant par l’ »opacité » entourant le spectacle. Fichtre.

Mauvaise foi et aucune base juridique.

Le premier président de la cour d’appel de Nimes Bernard Keime Robert-Houdin, a refusé mardi l’appel urgent à jour fixe déposé par l’avocat de Dieudonné, après la validation lundi par un juge des référés du tribunal de grande instance d’Avignon de l’annulation du contrat de location.

Avignon tourisme, société d’économie mixte qui gère le parc des expositions, avait résilié le 2 décembre 2014 le contrat de location d’une salle pour un spectacle de l’humoriste signé quatre mois auparavant. L’annulation de ce contrat était contestée par la société de production de Dieudonné.

censureLa filouterie pour censurer.

Trois noms de spectacle différents ? Or, tout le monde sait que l’humoriste sort un spectacle par an et par conséquent, il joue « La Bête Immonde ». Lors de la signature du contrat, la prestation scénique de l’humoriste était appelée Spectacles Dieudonné, puis les places ont été vendues en billetterie sous la dénomination Dieudonné en tournée, mais sur le site internet il était précisé qu’il s’agissait de La bête immonde, a expliqué l’avocate de la société gestionnaire, Maître Alvarez.

Avignon tourisme a estimé qu’il y avait (…) une certaine volonté de tromperie sur le spectacle qui serait joué Maître Alvarez, avocate d’Avignon tourisme.

Eviter d’être condamné pour refus de vente. 

« Avignon tourisme a estimé qu’il y avait beaucoup d’opacité et une certaine volonté de tromperie sur le spectacle qui serait joué », a-t-elle indiqué. Selon une clause du document, la société de production avait l’obligation d’informer Avignon tourisme sur le contenu du one man show. Et pourtant, le Conseil d’Etat l’a bel et bien validé. Bref, il fallait trouver une faille pour censurer.

Ne pas perdre devant le tribunal administratif.

« La réalité c’est qu’on ne veut pas de Dieudonné, plutôt que de prendre un arrêté qui aurait été examiné par le tribunal administratif, on utilise un autre biais et on cherche dans le contrat un point de détail qui est le libellé du spectacle », a déclaré l’avocat de l’humoriste, Maître Verdier. Le conseil, qui s’est dit « effaré », va assigner Avignon tourisme pour obtenir des indemnisations.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,