Aller à…
RSS Feed

27 juillet 2017

Archives pour3 décembre 2016

L’Amérique est de plus en plus considérée comme une menace à la paix et à la sécurité internationales

ARRÊT SUR INFO Par Mélanie Matarese — 02 décembre 2016 « Daech n’est pas une menace existentielle. Elle bénéficie du laxisme et même du soutien des acteurs impliqués. Pour les Etats-Unis et leurs alliés européens et du golfe impliqués en Syrie, le terrorisme (pour paraphraser Clausewitz) «est la continuation de la politique par d’autres moyens». » [Tewfik

LE DEBAT PANAFRICAIN’

# CE DIMANCHE 4 DECEMBRE 2016 SUR AFRIQUE MEDIA/ ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ Vers 14h30 (Douala/Ndjaména/Malabo Et Bruxelles/Paris/Berlin) Multiplex de Douala – Yaoundé – Ndjaména – Malabo avec tous les panelistes des plateaux Luc Michel en multiplex EODE-TV (depuis Bruxelles) Rediffusion ce lundi… AFRIQUE MEDIA * en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm/ * sur SATELLITE sur http://www.lyngsat.com/Eutelsat-9B.html *

ANALYSE DU SOMMET DE LA CEEAC A LIBREVILLE

ANALYSE DU SOMMET DE LA CEEAC A LIBREVILLE # AFRIQUE MEDIA & EODE-TV/ LUC MICHEL DANS ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ CE DIMANCHE Ce dimanche 4 décembre 2016 Dans ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ la grande émission dominicale de AFRIQUE MEDIA !  (Rediffusion ce lundi 5 déc. Vers 23h50) Luc MICHEL, Géopoliticien et patron du Think Tank EODE, analyse le

FRANCE-BELGIQUE-KAZAKHSTAN-RDC. TOUT SAVOIR SUR LE ‘KAZAKSGATE’ QUI REVIENT DANS L’ACTUALITE !

LUC MICHEL: FRANCE-BELGIQUE-KAZAKHSTAN-RDC. TOUT SAVOIR SUR LE ‘KAZAKSGATE’ QUI REVIENT DANS L’actualuté nov 8 2016 # EODE-TV & AFRIQUE MEDIA/ LUC MICHEL: # EODE-TV & AFRIQUE MEDIA/ LUC MICHEL: FRANCE-BELGIQUE-KAZAKHSTAN-RDC. TOUT SAVOIR SUR LE ‘KAZAKSGATE’ QUI REVIENT DANS L’ACTUALITE ! sur https://vimeo.com/190740204   Comment les réseaux de corruption français de Sarkozy et libéraux belges du MR

Il faut sauver La société Tunisienne des Industries de Pneumatiques.

ITRI   :  INSTITUT TUNISIEN DES RELATIONS INTERNATIONALES Depuis l’OPA, opérée dans une opacité totale, l’entreprise est entrée dans un conflit sociallarvéqui montre une volonté manifeste de la nouvelle direction d’envenimer le climat social et de rejeter la responsabilité sur le personnel et ses représentants. Il semblerait, par ailleurs, que l’investisseur n’a pas injecté la trésorerie