Aller à…
RSS Feed

22 juillet 2017

Les grosses orchades, les amples thalamèges.. Littératures vagabondes – états d’âme à La Thalamège


04/04/2017

LA GUERRE PROPRE FAITE À LA RUSSIE

1. Iranian-Navy-.jpg

Explication de nos bateaux d’aujourd’hui à la fin de ce post

 

La guerre propre faite à la Russie

2. Explosion.GIF

Il paraît de plus en plus probable que MM. Soros, McCain and C° aient décidé d’attaquer la Russie une fois de plus par l’angle tchétchène, dans le but d’obtenir le « regime change » dont ils rêvent avant les élections présidentielles de 2018 et une prévisible reconduction du mandat de M. Poutine. Mais…

 

3. Je suis SP.jpg

Réaction d’un internaute US sur un réseau social dès l’annonce de l’explosion

 

4. I stand with.jpg

Aussitôt suivie d’une autre.

 

5. get.jpeg

D’une autre encore…

Et de multiples variantes de :

 

6. Pray for St Petersburg.jpg

 

Les peuples seraient-ils en guerre contre leurs « élites » ? On dirait que certains d’entre eux en prennent le chemin…

 

2. Explosion.GIF

 

L’exilé le plus célèbre du monde s’est exprimé, lui aussi, sur un réseau social :

 

Montrez les morts, pas le criminel

Alexandre Tarachenkov – Interpress. AFP 3 avril 2017

7. Ed Sbnowden.jpg

 

Le lanceur d’alerte Edward Snowden a été le premier à manifester sa sympathie en présentant ses condoléances aux habitants de Saint Petersbourg après l’attentat à la bombe qui a tué 11 personnes et en a blessé 65 y compris des enfants.

Dans plusieurs messages, Snowden a pressé les médias russes de « se préoccuper des victimes d’abord » et de leurs familles, ajoutant qu’ils devraient montrer plutôt « ce qu’il (le terrorisme) coûte et non le criminel ».

« Les terroristes ont manqué leur but quand les médias s’occupent des victimes et non du coupable. Montrez le prix du terrorisme et pas le criminel. »

« Le terrorisme, comme l’incendie volontaire, le meurtre et le vol, existe depuis toujours. Ce n’est pas quelque chose de nouveau et ceux qui s’y livrent ne sont pas des “cerveaux”, ce sont des criminels ».

« Le terrorisme ne peut pas plus être vaincu par les armes que le vol. Il ne peut être anéanti qu’en faisant avorter les buts qu’il poursuit. »

 

2. Explosion.GIF

 

Il commentait les toutes premières annonces :

 

Attentat à St.Petersbourg

RusRéinfo – 3 avril 2017

 

8. Attentat - 1.jpg

 

Attentat aujourd’hui dans le métro à Saint-Pétersbourg, un engin « artisanal » composé d’explosifs et de morceaux de métaux divers a explosé. Bilan actuel : 9 morts et plus de 50 blesses dont une dizaine grièvement. Des enfants sont parmi les victimes.

 

9. Attentat 2.jpg

 

Un second engin qui n’a pas explosé a été découvert et neutralisé par les artificiers.

Selon un communiqué du NAK (Comité National Anti-Terroriste), l’auteur de l’attentat a été filmé par les caméras de surveillance du métro et devrait être identifié dans les heures à venir (Photo en début de l’article)

A noter que cet attentat intervient alors que le Président Poutine est en déplacement à Saint-Pétersbourg.

Source : https ://rusreinfo.ru/fr/2017/04/attentat-a-st-peter…

 

2. Explosion.GIF

 

Vous avez dit minable ?

 

Hommage à Saint-Pétersbourg : Tel-Aviv illuminée aux couleurs de la Russie, mais ni Berlin ni Paris

(Les ordres n’étaient pas arrivés)

RT en français – 3 avril 2017

10. Illumination Tel Aviv meilleure.jpg

 

La mairie de Tel-Aviv, contrairement à la porte de Brandebourg ou à la tour Eiffel, a été illuminée aux couleurs du drapeau russe.

La mairie de Tel-Aviv s’est parée le 3 avril des couleurs de la Russie après l’explosion à Saint-Pétersbourg. Mais Berlin n’a pas répété l’hommage qu’il avait rendu aux morts de la la tuerie d’Orlando et la mairie de Paris s’est aussi pour le moment abstenue.

Après l’attentat meurtrier du métro de Saint-Pétersbourg, comme il est d’usage de le faire en pareilles circonstances dans de nombreuses villes du monde, Tel-Aviv a illuminé l’un de ses bâtiments principaux – en l’occurrence son hôtel de ville – aux couleurs de la Russie. Un geste symbolique destiné à exprimer la solidarité de l’État israélien envers les victimes, leurs proches et le peuple russe.

Le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, a par ailleurs publié un message de solidarité avec la Russie sur son compte Twitter, associant le drapeau israélien et le drapeau russe.

Toutefois, tous les pays n’ont pas réagi de la même manière. En Allemagne, où la porte de Brandebourg avait pourtant revêtu les couleurs des drapeaux français, belge, turc ou britannique après les différents attentats ayant touché Paris, Nice, Bruxelles, Istanboul et Londres, le sénat de la ville a fait savoir que le drapeau russe ne serait pas mis à l’honneur. « Berlin et Saint-Pétersbourg ne sont pas des villes jumelles », a expliqué un porte-parole de la municipalité.

Pourtant, si Berlin est certes jumelée avec Paris, elle ne l’est pas avec Nice. Par ailleurs, après l’attaque meurtrière perpétrée dans une boîte de nuit homosexuelle d’Orlando, aux États-Unis, la porte de Brandebourg avait été allumée aux couleurs de l’arc-en-ciel, comme l’étendard de la communauté gay – un détail qui n’a pas échappé à certains internautes. « Orlando n’est pas une ville jumelle de Berlin et ça n’a gêné personne », note un utilisateur de Twitter.

D’autres anonymes ont d’ailleurs tenu à partager des images du monument emblématique de la capitale allemande, retouchées pour l’occasion, afin d’y inclure les couleurs du drapeau russe. Puisque les autorités ne le font pas, « le peuple allemand le fait, est aux côtés de la Russie, prie pour St. Pétersbourg », écrit un internaute.

 

11. Porte de Brandebourg.jpg

 

À Paris, où la tour Eiffel est régulièrement illuminée pour rendre hommages à différents pays, notamment après des attaques terroristes, tel n’a pas été le cas après l’attentat de ce 3 avril perpétré à Saint-Pétersbourg. Certains, sur internet, s’étonnaient d’ailleurs de voir le monument « scintiller comme à l’ordinaire ».

La mairie de Paris n’a pas encore communiqué de raison à cette absence d’illumination ou d’extinction, même si elle a exprimé ses condoléances aux victimes de l’explosion de Saint-Pétersbourg qui a fait 14 morts et 61 blessés, plus tôt dans la journée.

Une vague de témoignages de solidarité et de compassion s’est néanmoins levée dans le monde entier.

Source : https://francais.rt.com/international/36197-hommage-saint…

2. Explosion.GIF

Quant aux merdias…

 

Si le président Trump s’est exclamé « Terrible. Terrible thing. Happening all over the world. Absolutely a terrible thing », mots qui se passent de traduction, et s’il s’est entretenu avec Vladimir Poutine pour lui présenter ses condoléances, les médias occidentaux n’ont pas été aussi frappés d’horreur que lui…

CNN par exemple, fidèle à son ignoble coutume, s’est empressé de déclarer qu’il s’agissait d’une « vengeance, en rétorsion des crimes commis par la Russie en Syrie ». Et le Washington Times n’a pas voulu être en reste :

 

Zakharova épingle les faux clichés du Washington Times après l’explosion de St-Pétersbourg

Rédaction – Sputnik France 3 avril 2017

12. Zakharova - Sputnik.jpg

 

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a pointé du doigt le Washington Times, qui a utilisé des clichés pris lors du meeting du 26 mars pour accompagner les informations concernant l’explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg.

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova ne pouvait pas laisser passer l’« erreur » commise par le Washington Times. La « surprise » de la diplomate a été provoquée par le fait que le quotidien a utilisé des clichés pris lors du meeting [de l’opposition Navalny, nde] du 26 mars pour illustrer ses informations sur l’explosion survenue dans le métro de Saint-Pétersbourg.

« Le Washington Times illustre l’information sur l’explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg d’un cliché pris lors du meeting du 26 mars. Nous avons contacté les correspondants de cette feuille et espérons qu’il ne s’agit pas d’une distorsion délibérée des faits pour propager une information tendancieuse », a écrit Maria Zakharova sur son compte Facebook.

 

13. Capture d'écran Zakharova.jpg

 

Communication  complétée une heure plus tard : « PS: après notre question, la photo a été corrigée »

Source : https://fr.sputniknews.com/russie/201704031030738437-pete…

 

Oh qu’en termes polis ces choses-là sont dites…

 

2. Explosion.GIF

 

Mais ce n’est pas tout. Quelques réactions glanées chez les Décodex d’ici et là :

 

Analyse en béton armé sur Saint- Pétersbourg : « Poutine poserait des bombes à clous chez sa propre mère »

(affirme une timbrée à qui vous pouvez faire confiance)

Riley Waggaman – Russia Insider 3 avril 2017

14. LouiseMensch.jpg

C’est Poutine qui a posé lui-même une bombe à clous dans sa ville natale, exactement comme il a tranché la gorge à Churkin, estime une Anglaise un peu perturbée, que cite néanmoins gravement le New York Times.

Une vraie perle.

Louise Mensch, donzelle au cerveau en pudding, connue dans la bonne société comme « la petite chérie de Russia Insider », vient d’offrir à ses fans une éloquente et prévisible analyse-Twitter de la tragédie de Saint Pétersbourg.

Poutine y est-il impliqué ? Oui.

Poutine y fait-il exploser des gens pour « servir ses propres intérêts », comme un vrai traître de Batman ? Oui.

Poutine y fait-il aussi exploser le cœur de Churkin à distance ? Bien sûr.

Mesdames et Messieurs : Louise Mensch.

Elle est trop cinglée même pour le Moscow Times (nos excuses au Moscow Times), mais pas pour le New York Times.

Soit dit en passant, c’est nous qui avons écrit sa biographie-Twitter :

 

15. putin-mensch.jpg

 

Béni soit son petit cœur.

 

Source : http ://russia-insider.com/en/putin-bombed-st-peters…

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. Explosion.GIF

 

Les journalistes « sérieux » accusent bien entendu Poutine de l’attaque de Saint-Pétersbourg

(Allez, ne faite pas semblant d’être surpris !)

Rudy Panko – Russia Insider 3 avril 2017

16. Poutine Fancy journalist.jpeg

 

Que faut-il pour devenir un chroniqueur chic au Middle East Eye [« L’œil du Moyen Orient », ndt] ?

Apparemment, juste un compte Twitter et au moins un doigt, de main ou de pied, pour pianoter sur son iPhone 6666/SatanBook Pro.

Vous croyez qu’on dit ça pour rire ? Vous vous trompez lourdement.

C.J.Werleman, « journaliste » au Middle East Eye, est quelqu’un de très sérieux – il a même un de ces trucs bleus à côté de son nom sur Twitter – avec des idées très sérieuses.

 « Ça ne gênerait pas Poutine d’organiser lui-même l’attaque terroriste de St. Pétersbourg. Une popularité déclinante, une opposition croissante. Et c’est un voyou ! »

Le chroniqueur du New York Post, John Podhoretz, trouve pour sa part « intéressant que cette bombe explose juste après les manifestations ».

Sky News :

« Notre rédacteur diplomatique Dominic Waghorn dit que l’explosion de St. Pétersbourg pourrait bien être utilisée pour justifier des mesures plus sévères à l’encontre des protestataires ».

Pour citer Anatoly Karlin : « Réaction normale aux attaques terroristes en Russie. Les Occidentaux essaient d’accuser Poutine, pendant qu’il essaie de ne pas accuser l’Islam, exactement comme les Occidentaux. »

Rien de neuf.

Source : http://russia-insider.com/en/politics/serious-journalists…

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. Explosion.GIF

 

Mais pourquoi se priver de Newsweek ?

Poutine est secrètement derrière chaque attaque terroriste en Russie, révèle Newsweek

(Quand les historiens du futur en seront à étudier 2017, il ne leur restera qu’à se jeter sur la boisson.)

Matthew Allen – Russia Insider 4 avril 2017

17. Poutine oreille.png

 

C’est Newsweek qui décroche le canard.

Oui, nous n’ignorons pas que la BBC et d’autres bastions du journalisme responsable se sont déclarés en faveur de théories de la conspiration un peu allumées selon lesquelles Poutine serait « capable de poser des bombes à clous chez sa propre mère pour consolider son pouvoir » (voir plus haut).

Mais c’est Newsweek qui remporte la palme de la connerie en branche. Il n’y a pas matière à discussion, c’est un fait.

Ne ratez pas la Vidéo lauréate du Prix Pulitzer que Newsweek a magistralement réalisée :

 

18. Kasparov.png

(= Chronologie du terrorisme en Russie sous Vladimir Poutine.Vladimir Poutine dit que l’attaque à la bombe de Saint-Pétersbourg pourrait être un acte terroriste. L’ex-champion d’échecs Gary Kasparov suggère que le moment choisi n’était pas une coïncidence.)

 

La partie la plus croquignolette du bidule, c’est la bande musicale que Newsweek a choisie pour accompagner son incroyable prouesse en journalisme internet. Ayez soin de bien brancher votre stéréo pour jouir au maximum de ce grand moment d’écoute.

Newsweek fournit alors à son lectorat-légume (des gens bourrés d’OxyContin coincés dans la salle d’attente du dentiste) une liste longue comme le bras d’actes commis contre la Russie, accompagnée d’une dénonciation du meilleur aloi :

 

Poutine a souvent réagi à ce genre d’incidents en augmentant les pouvoirs de la présidence et les compétences des services de renseignement.

 

Pour votre gouverne, voici quelques-unes des attaques terroristes secrètement dirigées par Poutine ou dont il a « profité » selon Newsweek :

 

Décembre 2013 : Deux attentats-suicide consécutifs ont tué au moins 30 personnes dans la ville de Volgograd, quelques semaines avant que le pays se prépare à héberger les Jeux Olympiques d’hiver 2014.

Octobre 2015 : Dans une attaque revendiquée plus tard par ISIS, un Airbus russe A321 a explosé en vol après avoir décollé d’Égypte, tuant 224 personnes.

Décembre 2016 : Un vol russe à destination de la Syrie s’est écrasé dans la Mer Noire, près de Sotchi, tuant les 92 passagers. Un certain nombre de ces passagers étaient des membres  du Chœur de l’Armée Rouge qui devaient donner un concert de Nouvel An en syrie. Alors qu’aucun signe d’explosif n’a été retrouvé, une cause terroriste n’a pas été écartée par les autorités et une enquête a été diligentée.

 

Ouaaais ! Poutine est ceinture noire de judo et faire exploser les Chœurs de l’Armée Rouge est un coup d’échecs à 11 dimensions bien connu.

Quand les historiens du futur en seront à étudier 2017, ils ne leur restera qu’à se jeter sur la boisson.

Source : http://russia-insider.com/en/politics/putin-behind-every-…

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

 

2. Explosion.GIF

 

ATTAQUES TERRORISTES

Poutine : Des décennies de lutte contre l’« État Islamique » [Vidéo]

                                       Fort Russ3 avril 2017

Traduit du russe par Inessa Sinchougova

 

19. Peace Poutine Kadyrov.JPG

À la lumière de l’attaque terroriste d’aujourd’hui, il est important de rappeler la gravité de l’expérience russe en matière de terrorisme international subventionné par l’étranger.

Le public occidental s’imagine volontiers que  l’« État Islamique » a surgi du néant de façon spontanée, et seulement depuis quelques années. Il n’en est rien. Cela a été un élément délibéré de la stratégie politique étrangère depuis des décennies.

Non sans ironie, peu de pays, mis à part ceux du Moyen Orient, sont plus habitués aux cruautés de l’« État Islamique que la Russie, qui a dû affronter deux guerres civiles dans le Caucase du  Nord, dans les années 1990. Le bain de sang ne s’est pas arrêté là, puisque des attaques terroristes ont ensanglanté des villes russes tout au long des années 2000, y compris la crapuleuse prise d’otages dans une école de Beslan en 2014.

Ce qui est particulièrement scandaleux dans tout cela, c’est de voir les médias occidentaux s’appliquer généralement à justifier la cruauté des terroristes envers des civils, en accusant le « régime de Poutine » d’en être la cause, par les atrocités qu’il leur fait d’après eux subir.

Dans la compilation de vidéos qui suit, Poutine explique comment il interprète le programme fondamentaliste, son financement et les buts réels qu’il poursuit.

La campagne russe de 2015 en Syrie s’est déroulée au moment ou un « Califat » s’y formait. Elle n’a été que la poursuite d’une lutte très sanglante contre cette forme nouvelle de fascisme.

Vidéo de 23:10’ sous-titrée en anglais

(Désolés pour les francophones)


Source : http://www.fort-russ.com/2017/04/terror-attack-putins-dec…

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

2. Explosion.GIF

 

Vous les avez sans doute déjà vues :

 

Premières images de l’explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg (VIDÉOS)

RT en français – 3 avril 2017

20. Premières images.jpg

 

Les premières images de l’explosion à la station de métro Sennaïa Plochtchad à Saint-Pétersbourg ont filtré, montrant l’intervention des secours dans une station envahie par la fumée et la poussière.

Les premières images témoignent du chaos régnant dans la station Sennaïa Plochtchad, à Saint-Pétersbourg, après l’explosion d’une charge artisanale selon les autorités : voitures de métro éventrées, victimes au sol ainsi que traces de sang. Dans une vidéo on peut entendre crier : « Y a-t-il des enfants ? » Une autre personne : « Appelez les secours ! »

Lire/Voir la suite…

Source : https://francais.rt.com/international/36122-explosion-dan…

 

2. Explosion.GIF

 

La gratuité des transports publics saluée à Saint-Pétersbourg après l’explosion dans le métro

RT en français – 3 avril 2017

21. Gratuité transports 1.jpg

Saint-Pétersbourg, après l’explosion survenue le 3 avril dans le métro

Suite à la fermeture du métro après l’explosion du 3 avril, la vie s’organise à Saint-Pétersebourg. Les transports publics ont été rendus gratuits, tandis que les sociétés privées de transport et les particuliers font preuve de solidarité.

Toutes les stations de métro de Saint-Pétersbourg ont été fermées le 3 avril après l’explosion qui s’est produite dans une rame du métro, alors que le train approchait de la station Sennaïa Plochtchad. Le bilan provisoire fait état de 11 morts et de 47 blessés. [Le bilan s’est alourdi depuis, nde]

En semaine, ce sont près de deux millions de voyages qui sont effectués en moyenne chaque jour sur le réseau du métro pétersbourgeois. Afin d’éviter la paralysie de la ville et pour compenser la fermeture du métro, les autorités municipales ont mis en place un système de transport d’urgence avec des autobus circulant sur les trajets habituels des lignes de métro. De plus, l’ensemble des transports publics urbains ont été rendus gratuits pour le reste de la journée.

Lire la suite…

Source :  https://francais.rt.com/international/36186-gratuite-tran…

2. Explosion.GIF

 

Hier en fin d’après-midi, les Moscovites ont commencé à déposer des fleurs au mémorial de la ville-héroïne Léningrad, en mémoire des victimes de l’explosion.

 

22. A Moscou.jpg

 

2. Explosion.GIF

 

Les autorités de Saint-Pétersbourg ont décrété trois jours de deuil pour rendre hommage aux victimes.

 

23. Trois jours de deuil.jpg

 

2. Explosion.GIF

 

Nos bateaux d’aujourd’hui

Désolés, Israël, mais l’Iran a reçu le feu vert pour établir une base navale en Syrie

Rédaction – Russia Insider 13 mars 2017

Selon nos informations, Téhéran a reçu la permission de créer une base navale en Syrie. On n’attend plus que la confirmation officielle.

24. Iran Navy Warships.jpg

L’aile maritime des Gardiens de la Révolution

 

Le président syrien Bachar al-Assad a approuvé la création d’une base navale à proximité de la base aérienne de Hmeymim utilisée par les forces russes en Syrie.

Citant des sources syriennes, la Nezavisimaya Gazeta affirme que des accords relatifs à la création d’une base navale iranienne en Syrie ont déjà été pris.

 

Le président syrien Bachar al-Assad a donné son feu vert au déploiement d’une base navale à proximité de la base aérienne de Hmeymim, utilisée par les Forces Aériennes Russes pour conduire leurs opérations contre l’« État Islamique » (groupe terroriste mis hors la loi en Russie), rapportent certains médias citant des sources syriennes.

 

Il n’y a pas encore eu de confirmation officielle de ces bruits, mais la question a été soulevée par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, lors de ses récentes discussions avec le président russe Vladimir Poutine, écrit encore la Nezavisimaya Gazeta. Commentant le résultat de sa rencontre avec le dirigeant russe, Netanyahou a déclaré aux reporters que les efforts de Téhéran pour s’assurer une présence permanente en Syrie avaient été le motif principal de sa visite à Moscou.

Bien qu’on ne sache pas encore exactement sur quoi les parties se sont mises d’accord, on peut estimer sans risque de se tromper que, sans le consentement tacite de Moscou, Assad n’aurait certainement pas approuvé les plans de Téhéran.

Mohammed Bagheri, chef d’État-Major Général iranien, avait déclaré il y a quelque temps que la marine iranienne pourrait bientôt avoir besoin de bases nouvelles en Syrie et au Yémen. À l’époque, cette déclaration avait été considérée comme  de la simple propagande, mais il semble que la situation ait changé, maintenant que l’Iran est un des alliés principaux de Damas dans sa lutte contre les extrémistes de l’I.S.

« Si des troupes régulières iraniennes prennent part aux opérations militaires en Syrie, Assad gagnera » a affirmé l’expert militaire [lieutenant-général] Youri Netkachev. « C’est un scénario très audacieux. Les États-Unis, Israël et les pays membres de l’OTAN – y compris la Turquie qui est formellement considérée comme l’alliée de l’Iran dans le processus de paix organisé dans le cadre d’Astana – s’y opposeront vigoureusement », a-t-il ajouté.

Dans le même temps, le politologue et expert sur l’Iran Vladimir Sazhin a dit de son côté que Téhéran pourrait se mettre à jouer un rôle plus significatif  dans la garantie de la capacité de défense syrienne. « Selon les déclarations officielles, l’Iran n’a envoyé en Syrie que des conseillers militaires et des instructeurs. Cependant, selon des informations officieuses, les Forces Armées Iraniennes – et au premier chef les Gardiens de la Révolution – participent aux combats dans ce pays. Les forces iraniennes en Syrie ont fait beaucoup pour sauver le régime d’Assad, mais elles pourraient faire plus encore » a souligné l’expert avec force.

Il ne nous reste qu’à attendre la confirmation d’Assad.

Netanyahou risque d’en avoir une attaque.

 

Source : http://russia-insider.com/en/sorry-israel-iran-gets-green…

Traduction : c.l. pour Les Grosses Orchades

2. Explosion.GIF

 

La guerre est une chose sérieuse

 

Le Pentagone, qui accuse l’Iran de livrer des armes aux rebelles kényans, a publié en 2015 cette photo d’un destroyer lourd iranien déployant le signe international de l’irrespect, alors qu’il croisait un navire US au large du Kénya.


25. iran navy.png

 

Source : http://www.trapshooters.com/threads/iranian-navy-threat.2…

 

 

2. Explosion.GIF

 

Mis en ligne le 4 avril 2017

Plus d’histoires deCulture

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,