Aller à…
RSS Feed

21 novembre 2017

POUTINE ACCUSE LES USA DE SOUTENIR LE TERRORISME DJIHADISTE AU CAUCASE RUSSE





Jeudi 30 Avril 2015

POUTINE ACCUSE LES USA DE SOUTENIR LE TERRORISME DJIHADISTE AU CAUCASE RUSSE

# EODE THINK TANK/ GEOPOLITIQUE/ POUTINE ACCUSE LES USA DE SOUTENIR LE TERRORISME DJIHADISTE AU CAUCASE RUSSE

Luc MICHEL pour EODE Think Tank/ 2015 04 29/
Avec EODE Press Office – LaPresse.Ca – Itar Tass/
http://www.eode.org/
https://vimeo.com/eodetv

« Il y a des gens, surtout dans les services secrets des pays occidentaux, qui croyaient que si on déstabilisait leur principal rival géopolitique – et maintenant nous comprenons que pour eux, c’était la Russie – cela serait à leur profit. Mais il s’est avéré que ce n’était pas le cas »
– V. V. Poutine.

Dans un documentaire, diffusé par la télévision publique russe, M. Poutine, filmé dans une salle de réception du Kremlin, a accusé les États-Unis, qui ont imposé l’an dernier avec l’Union européenne de sévères sanctions économiques à la Russie, d’avoir des «contacts directs» avec les rebelles islamistes du Caucase du Nord.

L’INSTRUMENTALISATION DES ISLAMISTES CONTRE MOSCOU :
UNE VIEILLE HISTOIRE DE BERLIN A WASHINGTON

L’agitation islamiste dans le Caucase est une vieille affaire.
Elle a commencé dès les Années 30 et a été organisée par le IIIe Reich et le Parti nazi allemand pour déstabiliser l’URSS. Elle a alors culminé lors de la seconde guerre mondiale en 1941-44, qui a même vu de nombreux musulmans ‘soviétiques’ combattre avec les Nazis, y compris dans la Waffen SS. Parmi les collaborateurs des nazis les Frères musulmans, organisés en réseaux par les nazis, depuis leur centrale de Munich.

Cfr. le livre enquête :
« Une Mosquée à Munich. Les Nazis, la CIA et la montée des Frères musulmans en Occident » de Ian Jonhson (JC Lattès).

LES ISLAMISTES INSTRUMENTALISES DANS LE NOUVEAU « GRAND JEU » GEOPOLITIQUE CONTRE LA RUSSIE

En 1945, les réseaux musulmans sont repris en mains par les Américains et engagés dans la guerre froide contre l’URSS. La fin de celle-ci ne marque pas la fin mais un nouveau départ. Car les géopoliticiens US, dont Brezinski, l’auteur du « Grand Echiquier », ont repris le programme géopolitique du théoricien nazi Rosenberg et leur but final est l’éclatement de la Fédération de Russie. Le Caucase russe, ventre mou de la Russie, est l’un des fronts privilégiés de cette guerre sourde. Les deux guerres de Tchétchénie – 1994 et 1999 (gagnée par Moscou) -, l’agitation au Dagestan en sont les manifestations.

Derrière les ennemis de la Russie : USA, NATO, Saoudiens qui ont pris en mains les djihadistes du Caucase. Vilnius en Littuanie abrite leurs moyens de communication sur le Net. Quand à la Géorgie, ses services secrets offrent réseaux, filières. C’est ce que dénonce Vladimir Poutine aujourd’hui …

POUTINE ACCUSE LES USA !

Tourné par la chaîne de télévision publique ROSSIA 1, le documentaire «Président» est consacré aux 15 ans au pouvoir de Vladimir Poutine, qui a été élu en 2012 pour un troisième mandat présidentiel, après avoir été président de 2000 à 2008 et premier ministre en 2008-2012.

Au début des années 2000, «les services spéciaux russes ont observé des contacts directs» entre des rebelles du Caucase du Nord et des représentants des services secrets américains en Azerbaïdjan», y raconte M. Poutine.

La Tchétchénie, inspirée par les Occidentaux, qui a affronté insurrectionnellement la Russie lors de la première guerre en 1994-1996, a engendré une rébellion qui s’est progressivement islamisée et a débordé les frontières de cette petite république caucasienne pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord. La deuxième guerre de Tchétchénie, déclenchée par les forces fédérales en 1999, a officiellement pris fin en 2009. Mais des attaques et explosions visant notamment les représentants des forces de l’ordre dans le Caucase restent fréquents.

« Il y a des gens, surtout dans les services secrets des pays occidentaux, qui croyaient que si on déstabilisait leur principal rival géopolitique – et maintenant nous comprenons que pour eux, c’était la Russie – cela serait à leur profit. Mais il s’est avéré que ce n’était pas le cas », a indiqué M. Poutine. « En aucun cas, jamais et nulle part, il ne faut essayer d’utiliser les terroristes pour résoudre ses tâches politiques et même géopolitiques temporaires », a-t-il souligné.

# Aller plus loin. Relire mon analyse de octobre 2013 :
EODE THINK TANK/ GEOPOLITIQUE/ L’ATTENTAT DE VOLGOGRAD DANS SA PERSPECTIVE GEOPOLITIQUE
Sur http://www.eode.org/eode-think-tank-geopolitique-lattentat-de-volgograd-dans-sa-perspective-geopolitique/

Luc MICHEL
_____________________________
http://www.eode.org/
https://vimeo.com/eodetv

En savoir plus sur http://www.alterinfo.net/POUTINE-ACCUSE-LES-USA-DE-SOUTENIR-LE-TERRORISME-DJIHADISTE-AU-CAUCASE-RUSSE_a113396.html#bH11vE8qoP3G7qXL.99

Plus d’histoires deRUSSIE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,