Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2017

Jérusalem, une urgence : stopper les pyromanes


Communiqué

AFPS

Vendredi 21 juillet 2017

Depuis le vote de la résolution 2334 du Conseil de sécurité, condamnant la colonisation, Israël a opté pour la fuite en avant permanente et le « toujours plus » : rejet insolent des rappels à la loi commune, immixtion grossière dans les affaires intérieures des autres pays, répression de toute résistance à sa politique et volonté d’imposer sur le terrain des faits accomplis supposés irréversibles.

Le cas de Jérusalem est sans doute le plus dangereux.

A la Knesset un projet de loi vient d’y être adopté en première lecture pour imposer une majorité des deux tiers à toute cession d’une partie de ce qui est considéré comme faisant partie de la municipalité de Jérusalem. Ceci en violation de toutes les résolutions onusiennes sur Jérusalem, avec pour effet d’interdire toute négociation sur l’Etat palestinien dont la capitale ne peut être autre que Jérusalem-Est.

Un projet de construction d’une nouvelle colonie de 1100 unités d’habitation entre Jérusalem et Ramallah a été révélé par la presse israélienne ce jeudi 20 juillet : il traduit la volonté de couper Jérusalem-Est de son arrière-pays et constitue une provocation supplémentaire pour la population palestinienne.

Sur l’Esplanade des Mosquées, c’est directement le « statu quo » dont est garante la Jordanie qui est mis en cause avec l’installation de portiques de sécurité israéliens à l’entrée des lieux de culte. Cette mise en cause est totalement rejetée par l’ensemble des Palestiniens, toutes confessions confondues, choqués par la brève arrestation la semaine dernière du Mufti de Jérusalem. Une mesure d’intimidation, qui n’empêchera pas la résistance à ces tentatives de prise de contrôle à la symbolique explosive. Encore 22 personnes ont été blessées, dont deux grièvement, dans les affrontements qui ont eu lieu à l’occasion de la prière du soir du jeudi 20 juillet.

On connaît la volonté de certains au sein même du cabinet israélien d’aller sur le terrain sans issue et à coup sûr catastrophique de l’affrontement religieux.

Face à un pouvoir israélien prêt à tous les mauvais coups et qu’on a vu aux côtés d’Orban l’apprenti dictateur donner avec arrogance des leçons aux pays européens en matière de lutte contre le terrorisme et l’immigration, nous attendons du nouveau pouvoir politique français la lucidité et la fermeté nécessaires pour dire non aux pyromanes.

Le Bureau National

 

 

Le sommaire des communiqués
Les dernières mises à jour

Source : AFPS
http://www.france-palestine.org/…

Plus d’histoires deCOLONIALISME

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,