Aller à…
RSS Feed

23 octobre 2017

Les grosses orchades, les amples thalamèges.. Littératures vagabondes – états d’âme à La Thalamège


 

23/07/2017

C’EST PAR OÙ SAINTE ANNE ?

1. Nefs de fous Blois.jpg

 

C’est par où Sainte Anne ?

2. Chat Fou.gif

 

« …responsables de leurs actions dangereuses »

RusRéinfo 23 juillet 2016

 

3. Sanctions.jpg

 

Nouvelles « sanctions » américaines

Républicains et démocrates américains ont décidé d’imposer de nouvelles sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord pour, selon le chef de la majorité de la Chambre Kevin McCarthy, rendre les trois pays concernés « responsables de leurs actions dangereuses ».

La Chambre votera mardi sur la proposition de loi, qui implique également que le Président Trump doit soumettre au Congrès un rapport sur ses actions proposées qui « modifieraient de manière significative » la politique étrangère des États-Unis envers la Russie.

Ce projet de loi crée également des limites au pouvoir du Président Trump s’il désirait assouplir les sanctions. Donald Trump pourrait opposer son veto mais il est possible que le Congrès passe outre avec un vote des deux tiers.

Par ailleurs, des propositions de Donald Trump incluent l’assouplissement des sanctions et le retour des propriétés diplomatiques Russes saisies par Obama au Maryland et à New York. Le Congrès doit tenir une audience dans un délai d’au moins 30 jours, puis voter pour confirmer ou rejeter les changements proposés par Trump.

Le leader démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi, a déclaré que « le comportement scandaleux et inacceptable de la Russie aux élections américaines de 2016 et en Europe exige que nous ayons des sanctions statutaires solides dans les plus brefs délais ».

Pelosi faisait allusion à une intervention présumée de la Russie lors de l’élection de l’année dernière ainsi qu’à la reprise de la Crimée en Russie, que les États-Unis considèrent comme une annexion de la Crimée. La Russie a rejeté les deux accusations.

Suite à sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine il y a quelques jours à Hambourg, le président américain a été critiqué par plusieurs sénateurs pour sa volonté apparente de chercher à restaurer les relations entre Washington et Moscou.

Le leader démocrate du Sénat, Chuck Schumer, a déclaré qu’il s’attend à ce que « la Chambre et le Sénat agissent sur cette législation rapidement, sur une base bipartite large ».

En outre, le sénateur démocrate Ben Cardin du Comité des relations extérieures du Sénat, a déclaré que l’accord a été conclu après des « négociations intenses ». « Un congrès presque unis est prêt à envoyer au président Poutine un message clair au nom du peuple américain et de nos alliés, et nous avons besoin du président Trump pour nous aider à transmettre ce message », a-t-il déclaré dans un communiqué.

McCarthy et Ed Royce, président du Comité des affaires étrangères de la Chambre, ont déclaré dans un communiqué que le projet de loi révisé contribue à «renforcer la sécurité énergétique de nos alliés européens en maintenant leur accès aux ressources énergétiques clés en dehors de la Russie».

Une partie des « sanctions » est justement destinée à faire avorter le projet Nord Stream 2 qui prévoit la construction de deux canalisations de gaz reliant le littoral russe à l’Allemagne, via la mer Baltique. Le chantier doit être terminé d’ici fin 2019. Sur ce point l’Union européenne a mis en garde les États-Unis contre l’imposition de nouvelles sanctions à la Russie, demandant à Washington de coordonner ses actions avec ses partenaires du Groupe 7.

Par ailleurs plusieurs sociétés américaines dont les géants pétroliers et énergétiques BP, Exxon et General Electric, les entreprises MasterCard et Visa, se sont prononcées pour des amendements à la proposition de loi qui pourrait nuire au commerce américain. Les sénateurs ont par contre précisé que certains domaines seraient exclus des « sanctions », en particulier ceux qui pourraient porter préjudice à la NASA… à qui la Russie fournit des moteurs de fusée ! Et à Moscou, certains suggèrent que la Russie, en riposte à ces « sanctions », bloque la vente de moteurs à la NASA…

Source : https://rusreinfo.ru/fr/2017/07/nouvelles-sanctions-ameri…

2. Chat Fou.gif

 

Pour les motifs réels de ces actes de guerre déguisés en rétributions morales, voir Eberhart Hamer – « S’opposer aux sanctions contre la Russie ? »

 

4. DELENDA.GIF

!

 

Mis en ligne le 23 juillet 2017.

Plus d’histoires deCulture

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,