Aller à…
RSS Feed

23 novembre 2017

Le Caire va-t-il trahir Tel-Aviv?


 

 

  • Le Caire va-t-il trahir Tel-Aviv?

Les ballets diplomatiques qui se sont multipliés ces derniers temps entre l’Égypte et la Russie ne sont pas allés sans inquiéter Israël, qui craint un partenariat russo-égyptien en faveur de la Syrie et au détriment de ses intérêts.

Le journal israélien The Jerusalem Post s’efforce de suggérer que l’Égypte est prise entre les États-Unis et la Russie.

La décision de l’administration américaine d’annuler une partie de son aide financière à l’Égypte et de suspendre une autre partie en raison d’un manque de progrès sur les droits de l’homme a mis en colère Le Caire, a écrit le journal, d’après lequel l’Égypte se sent insultée et trahie encore une fois. Les partis politiques, les parlementaires et les analystes ont exprimé leur protestation contre la décision américaine.

Or, l’Égypte sent qu’il était nécessaire de se rapprocher de la Russie au lieu de faire confiance aux États-Unis.

Quelques jours après la visite de Kushner, qui n’a pas été favorablement accueilli par les responsables égyptiens, le directeur général de Rosatom, Alexeï Likhachev, s’est déplacé au Caire où il a finalisé avec les responsables concernés l’accord initial signé en 2015 pour construire une centrale nucléaire à quatre réacteurs en Égypte d’ici 2022.

Le Caire s’efforce de s’aligner sur les positions de Moscou en ce qui concerne la Syrie et d’aider la Russie à retrouver son influence en Libye de même qu’il essaye de renforcer ses relations avec la Chine, poursuit le journal, avertissant que la nouvelle administration américaine ne semble pas savoir ce qu’elle veut. Ce n’est, surtout, pas une bonne nouvelle pour Israël, conclut l’article.

Le président égyptien et la délégation de ministres qui l’accompagne en Chine pour participer au sommet des BRICS auront des rencontres en marge de ce sommet avec les présidents russe et chinois. Ils doivent débattre de divers sujets, dont la crise syrienne.

 

Une réponse “Le Caire va-t-il trahir Tel-Aviv?”

  1. : Ginette Hess Skandrani
    12 septembre 2017 à 14 h 07 min

    # LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
    EL-SISSI US MAN IN CAIRO: THERE IS NO CHANGE IN EGYPT’S DEPENDENCY ON THE UNITED STATES!
    Voir la traduction
    L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes qui jouent des instruments de musique
    L’image contient peut-être : texte
    Aucun texte alternatif disponible.
    Ginette Hess Skandrani

Plus d’histoires deDroit de l'Homme

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,