Aller à…
RSS Feed

21 novembre 2017

Enquête sur des fonds découverts chez Valérie Hortefeux, l’ex-épouse de Brice Hortefeux


 

 

Près de quatre ans après l’ouverture d’une information judiciaire et dix ans après les faits présumés, les perquisitions se poursuivent dans le dossier des soupçons de financement par la Libye de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Cette fois, c’est le domicile de l’épouse de Brice Hortefeux, séparée de l’ex-ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy, qui a fait l’objet d’une fouille de la part des policiers de l’Office anticorruption de la police judiciaire au début du mois d’octobre.

Les enquêteurs y ont trouvé plusieurs dizaines de milliers d’euros en liquide. Ils ont aussi trouvé les traces de versements beaucoup plus importants sur ses comptes bancaires, à hauteur de plusieurs centaines de milliers d’euros, selon des sources proches du dossier. Contacté, Brice Hortefeux précise « n’avoir aucun élément sur cette perquisition ». Quant à son épouse, contactée, elle n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Selon nos informations, ces espèces et versements ne proviennent pas de circuits d’argent noir entre Tripoli et Paris au moment de la campagne présidentielle de 2007, mais des activités professionnelles d’un des proches de Valérie Hortefeux, Christian Deydier, un antiquaire spécialisé dans l’art chinois. Une procédure incidente pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte par le parquet national financier (PNF).

[…]

Dans le dossier gigogne de soupçons de financement libyen qui a mis à mal une partie de la sarkozie mais dans lequel la justice peine pour l’instant à apporter des éléments décisifs, les enquêteurs ont multiplié les perquisitions à la recherche d’espèces qui pourraient provenir de remises de valises au profit de l’équipe de Nicolas Sarkozy.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Relations franco-africaines et corruption politique,
à lire chez Kontre Kulture

 

L’énorme corruption du corps politique français atlanto-sioniste, sur E&R :

Laisser un commentaire

Plus d’histoires deDroit de l'Homme

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,