Aller à…
RSS Feed

23 juillet 2018

Khalifa Haftar intente un procès contre l’hebdomadaire français Jeune Afrique


Haftar Libye Jeune Afrique

Haftar accuse le journaliste de Jeune Afrique d’être de connivence avec les Frères musulmans. D. R.

Par Karim Bouali – Le maréchal Khalifa Haftar a décidé de déposer une plainte contre «le journaliste qui a publié» son entretien dans les colonnes de l’hebdomadaire français Jeune Afrique. Le chef des forces armées libyennes accuse ce média d’avoir déformé ses propos de connivence avec les islamistes.

Khalifa Haftar a nié, par la voix du porte-parole de l’état-major de l’armée libyenne, s’être attaqué à Seïf El-Islam Kadhafi et de l’avoir traité de «pauvre bougre que certaines personnes essayent d’exploiter pour lui soutirer de l’argent». «Haftar considère Seïf El-Islam Kadhafi comme un citoyens libyen à part entière», a souligné le proche collaborateur de haut gradé libyen. «Cette manipulation est l’œuvre des Frères musulmans qui visent des desseins diaboliques», a encore affirmé le porte-parole de l’armée libyenne.

Jeune Afrique a attribué à Khalifa Haftar des propos selon lesquels le fils de Mouammar Kadhafi «a perdu toute influence en Libye» et qu’«il ne dispose d’aucune base populaire qui lui permette de se porter candidat» à l’élection présidentielle, dans une interview qui a suscité des remous en Libye à la veille d’échéances électorales à travers lesquelles ce pays espère pouvoir sortir de la guerre civile dans laquelle l’a entraînée le binôme Sarkozy-Cameron depuis sept ans.

K. B.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,