Aller à…
RSS Feed

14 novembre 2018

Ouaga, la ville paisible, calme, hospitalière et cosmopolite vient d’être encore prise pour cible par ceux-là qui ont détruit la Libye


Mahamat Ali Djibrine Houlimi, triste,

04/03/2018

Ouagadougou est frappée pour la nième fois par les terroristes à la solde de l’impérialisme monstrueux . Ouaga, la ville paisible, calme, hospitalière et cosmopolite vient d’être encore prise pour cible par ceux-là qui ont détruit la Libye, semé le chaos en Syrie et déstabilisé le nord Mali et le nord-Est Nigeria.
Le peuple courageux du Faso enterre ses morts et soigne ses blessés dans la douleur certes mais loin de la peur et de résignation face à ces malfrats partisans de l’international
Sarkozyste destructeur(politique de terre brulée de Nicolas Sarkozy).
De mon côté, considérant le Faso comme ma seconde patrie, je partage totalement la douleur avec le peuple burkinabè en général et avec les familles des victimes en particulier tout en leur présentant mes condoléances les plus attristées.

Que les âmes des disparus reposent en paix et que les blessés soient rétablis promptement !

A bas les terroristes impérialistes !

Plus d’histoires deAFRIQUE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,