Aller à…
RSS Feed

20 juin 2018

Élise Lucet révèle sur RTL que l’enquête réalisée par « Cash Investigation » sur les soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, va être versée à l’enquête des juges.


VIDÉO – Élise Lucet révèle sur RTL que l’enquête réalisée par « Cash Investigation » sur les soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, va être versée à l’enquête des juges.

Affaire Kadhafi-Sarkozy : Élise Lucet annonce sur RTL que l’enquête de « Cash » va être versée au doss Crédit Image : Capture d’écran RTL | Crédit Média : RTL.fr | Date : 31/05/2018
studio-rtl La rédaction numérique de RTL

publié le 31/05/2018
« Affaire Sarkozy-Kadhafi : soupçons sur des millions », l’enquête de Cash Investigation, diffusée sur France 2 le mardi 22 mai, va être versée au dossier judiciaire concernant les soupçons d’un financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, révèle Élise Lucet dans l’émission « On refait la télé », qui sera diffusée samedi 2 et dimanche 3 juin sur RTL.

« Dès le lendemain de la diffusion de l’émission, il y a eu deux réquisitions judiciaires. Cela veut dire que le juge Tournaire et d’autres juges qui sont chargés de l’affaire, se sont saisis des DVD de Cash Investigation. Ils vont être versés au dossier en tant que pièce à conviction », annonce la journaliste de France 2.
PUBLICITÉ

La raison, les nombreuses interviews de témoins clés que la justice française n’a pas encore pu interroger. « Nicolas Vescovacci, qui est un excellent journaliste a réussi à interviewer en Tunisie et en Libye (…) des témoins que les juges n’ont pas encore entendus, judiciairement parlant », détaille Élise Lucet.
À lire aussi
Une scène de rodéo urbain à Clichy-sous-Bois 28 août 2009.
société
Rodéos urbains : les députés veulent rendre la saisie du véhicule obligatoire

« Des choses qui sont très intéressantes pour les juges »

« Il y a dans les interviews qui sont dans l’émission, des choses qui sont très intéressantes pour les juges. Béchir Salah qui est l’ancien directeur de cabinet du colonel Kadhafi, que Nicolas (Vescovacci) est allé interviewer en Afrique du Sud, les juges n’ont pas encore réussi à l’interroger », poursuit Élise Lucet.

« Moftah Missouri, qui est l’ancien interprète du colonel Kadhafi, ils n’ont pas réussi à l’interroger. Taher Daesh, qui s’occupait de la sécurité et du protocole, au côté du colonel Kadhafi, il n’a pas encore été interrogé par les juges. Or tous ces gens-là témoignent dans notre émission. Donc ça intéresse évidemment la justice », termine la journaliste de France 2. Son interview complète est à retrouver dans l’émission « On refait la télé », diffusée samedi 2 et dimanche 3 juin sur RTL.

Au terme de 25 heures de garde à vue Nicolas Sarkozy a été mis en examen dans ce dossier, le 21 mars dernier. Les enquêteurs veulent établir la vérité après des accusations formulées par l’intermédiaire Ziad Takieddine et d’ex-dignitaires libyens sur un financement de la campagne présidentielle de 2007 par des fonds libyens. Mardi 29 mai, l’ancien ministre Éric Woerth, qui était le trésorier du candidat de l’UMP, a également été mis en examen, a annoncé son avocat.
La rédaction vous recommande

Woerth mis en examen pour « complicité de financement illégal » de la campagne de Sarkozy
Soupçons de financement libyen : Nicolas Sarkozy poursuit sa contre-attaque
Financements libyens : « L’affaire concerne tous les citoyens français », dit Mazerolle
Nicolas Sarkozy est-il victime d’un acharnement de la justice ?

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,