Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2018

Combien de morts en Libye ?


Comprendre le sens de l’Histoire contemporaine et ce que signifie l’Axe de la Résistance à l’impérialisme à la lumière des convergences hardies entre mondes musulman et confucéen à vocation socialiste…

(photo: cérémonie d’Etat inter-familles de remise de l’Epée en Or)

Excellent article de réflexion méthodologique par William Davies que le site LescrisesFr  ferait bien de mettre sous le  nez de son idole NOAM CHOMSKY, l’intellectuel oxydantal qui mâchait du chewing-gum en soutenant l’invasion de la Jamahiriya par l’OTAN (disponible sur demande: la citation censurée par l’Omerta prégnante dans le camp faussement qualifié d' »anti-impérialiste » ; idem pour la Syrie).

Tout le monde sait dans ces colonnes que le chiffre auquel aboutit intelligemment l’auteur (250 000) est celui que les Pacifistes de Tunis (canal historique) avaient repris depuis le début (fin 2011) sur la base des recherches du site de qualité (rien à voir avec le site ci-dessus) défunt Mathaba.

En fait, le chiffre n’a pas significativement varié depuis 2012. Des escarmouches quotidiennes par les milices ou même l’occupation de villes (comme Da’sh à Syrte) n’influencent pas le gros du massacre qui y a eu lieu en 2011.

A nota bene:

1-Le décompte de DAVIES pour l’Irak rejoint celui de chercheurs commes LAGAUCHE entre autres;

2-Pour l’Histoire (quand, une fois les torrents de haine se seront asséchés) quand elle s’écrira enfin, tout comme pour tout ce qui a trait à la nature du « régime » de la Jamahiriya; la personnalité réelle du charismatique Guide de la Révolution de 1969; bref la vie de tous les jours dans la Jamahiriya qu’ignorent tous les commentateurs orientalistes – nous en savons, de première main, quelque chose: Tranquillité, Aménité, Culture, Spiritualité), il faut ici donner le nombre de morts civils qu’une Commission des Nations Unies (UN donc !) avait, en mars 2012, évalué: 60 civils (oui, vous avez bien lu: 60 !)…. Plus le canular est gros et mieux il  passe

 

Les Pacifistes de Tunis

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,