Aller à…
RSS Feed

18 octobre 2018

La perspective géopolitique Libye-Algérie


LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY

Luc Michel

Jeudi 27 septembre 2018

FLASH VIDEO/ REGARDS SUR LA GEOPOLITIQUE DE LA LIBYE 2018 (III):
LA PERSPECTIVE GEOPOLITIQUE LIBYE-ALGERIE

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Flash Vidéo Géopolitique/ Geopolitical Flash Video/
2018 09 28/

Le Flash Vidéo du jour …
Le géopoliticien Luc MICHEL dans le ZOOM MAGHREB (le quotidien du Maghreb) du 26 septembre 2018
sur PRESS TV (Iran)

Luc MICHEL suit de près la situation en Libye, pays dont il est un expert (pendant 25 ans, il a soutenu la Jamahiriyah de Kadhafi, en dirigeant notamment le MCR libyen en Europe).
Dans un regard rapide, il esquisse les traits essentiels de la Géopolitique de la Libye post-kadhafi en 2018 :

IIIe Partie.
La perspective géopolitique Libye-Algérie, ou comment Alger reste ciblée par ceux qui ont détruit la Jamahiriyah …

Sources :

* La Video sur JAMAHIRIAN.TV & PANAFRICOM-TV/
LUC MICHEL: #8217;EVOLUTION DE LA SITUATION EN LIBYE
(ZOOM MAGHREB, PRESS TV, 26 SEPT. 2018)
sur https://vimeo.com/292135830

* L’article sur
https://www.presstv.com/DetailFr/2018/09/26/575248/Russie-Alger-risquetelle-des-sanctions-US

* PRESS TV (Téhéran) dans le quotidien ZOOM MAGHREB :
« Évolution de la situation en Libye, analysée par Luc Michel »

# ALLER PLUS LOIN :

1-
QUI INCITE HAFTAR A DEVELOPPER UNE STRATEGIE DE LA TENSION CONTRE L’ALGERIE ?

Après les menaces de Haftar, l’armée algérienne organise des exercices militaires !
L’armée algérienne a organisé cette semaine des exercices militaires pour se préparer à toute guerre éventuelle. Alors que le général libyen Khalifa Haftar vient de menacer Alger d’une action militaire, les dépêches depuis l’Algérie annoncent que « l’armée du pays se prépare à une guerre terrestre ». Dans une déclaration le 8 septembre sur la chaîne qatarie ‘Al-Jazeera’, Khalifa Haftar avait accusé l’armée algérienne « d’avoir fait incursion sur le sol libyen », menaçant « d’entrer en guerre contre l’Algérie ». Le général libyen accuse l’Algérie « d’exploiter la situation sécuritaire en Libye pour envoyer des troupes sur son territoire » et dit « être prêt à entrer en guerre contre Alger », rapportait ce samedi 8 septembre ‘Al-Jazeera’ (qui jette de l’huile – ou plutôt du pétrôle – sur le feu). « Vu les liens qu’il entretient avec les puissances occidentales, la menace est prise au sérieux », dit la presse algérienne.

En référence aux propos du général Haftar, la télévision algérienne ‘al-Nahar’ a souligné : « Haftar sait très bien que la politique algérienne repose sur le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures autre des pays. L’Algérie n’intervient pas en dehors de son territoire. »

En réaction aux propos du général Haftar, l’armée algérienne a lancé une série d’exercices militaires et de simulation de guerre terrestre baptisée « Iktissah 2018 » (Invasion 2018), qui s’est déroulée le 11 septembre à Tindouf. « L’exercice tactique, au cours duquel on a recouru à des balles réelles, s’est déroulé avec la participation des unités relevant du secteur opérationnel sud de Tindouf », précise un communiqué du ministère algérien de la Défense. Le porte-parole officiel de l’état-major des forces armées libyennes (gouvernement de Tripoli), Ahmed al-Mesmari, a déclaré lors d’une conférence de presse ce 10 septembre que « la Libye ne serait pas une source de menace pour ses voisins ». Il a déclaré que les forces armées algériennes étaient entrées « par erreur » sur les territoires libyens.

Selon une source atlantiste, ‘Middle East Eye’, citant un cadre des services de renseignements algériens, « le chef d’état-major de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd-Salah, a tenu une réunion importante avec les forces spéciales à Biskra, dans le Sud-Est algérien, où il aurait exprimé ses craintes d’une « guerre » en Libye. » « Il s’est aussi « rendu à la frontière avec la Libye à deux reprises en quelques semaines pour des manœuvres militaires », ajoute ‘Middle East Eye’. Selon des experts, « les autorités d’Alger sont loin d’être surprises, elles qui ont procédé depuis déjà plusieurs semaines à des remaniements substantiels au sein de l’armée pour faire face à toute éventualité ».

2-
WASHINGTON PREND-T-ELLE SES DISTANCES AVEC HAFTAR ?

Dans la « guerre de pétrole libyen », les USA viennent en tout cas de prendre position en faveur du gouvernement de Tripoli :

* Voir sur EODE-TV/ LES EXPERTS EODE/
LUC MICHEL:
LA « SOMALISATION » DE LA LIBYE POST-KADHAFI CONTINUE …
COMMENT LA LIBYE, ENTRE DJIHADISTES ET GUERRE DU PETROLE, S’ENFONCE DANS LE CHAOS !?
sur https://vimeo.com/289941146

Distanciation politique avec Haftar, ou tout simplement intérêts supérieurs des pétroliers US tout-puissants ? L’avenir le dira … Toujours est-il qu’au nom du Département d’État des Etats-Unis, Heather Nauert, porte-parole, communiquait ce 10 septembre 2018 :

« Les États-Unis condamnent dans les termes les plus forts l’attentat terroriste perpétré aujourd’hui contre la National Oil Corporation de Libye à Tripoli, une attaque contre l’une des institutions économiques les plus vitales du pays. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et souhaitons un prompt rétablissement aux personnes blessées. Nous saluons les efforts déployés par le gouvernement d’entente nationale pour rétablir la sécurité et veiller à ce que la National Oil Corporation soit en mesure de s’acquitter de son mandat au nom de tous les Libyens.
Nous sommes solidaires de la National Oil Corporation et de tous les Libyens qui luttent contre le terrorisme et pour un avenir meilleur et prospère. Les installations, la production et les revenus pétroliers libyens appartiennent au peuple libyen. La National Oil Corporation et toutes les institutions d’État souveraines doivent être autorisées à travailler au nom de tous les Libyens, sans menace ni intimidation. Les ressources pétrolières de la Libye doivent rester sous le contrôle exclusif de la National Oil Corporation légitime et la supervision exclusive du gouvernement d’entente nationale, comme le prévoient les résolutions 2259 (2015), 2278 (2016) et 2362 (2017) du Conseil de sécurité de l’ONU. »

Ce qui revient à une condamnation sèche de Haftar sur cette question du pétrole libyen !

* Voir aussi l’analyse de la situation libyenne par le géopoliticien Luc MICHEL :
Sur JAMAHIRIAN-TV/
COMMENT ET POURQUOI LA LIBYE ‘SOMALISEE’ S’ENFONCE ENCORE PLUS DANS LE CHAOS !?
Sur https://vimeo.com/289236504

(Sources : ELAC Website – al-Nahar – Al-Jazeera – Middle East Eye – Press TV – Jamahirian TV –

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE
(Flash Vidéo Géopolitique/
Complément aux analyses quotidiennes de Luc Michel)

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/

 

 

Le sommaire de Luc Michel
Le dossier Libye
Les dernières mises à jour

Source : Luc Michel

Plus d’histoires deAlgérie

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,