Aller à…
RSS Feed

21 mai 2019

Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog


Littératures vagabondes… États d’âme à la Thalamège…
Quand l’histoire bégaie par-dessus les décennies et même les siècles
2 mai 2019

Quand l’histoire bégaie par-dessus les décennies et même les siècles

Au moment où, en Angleterre, Tony Blair, criminel de guerre et criminel tout court, méprisable s’il en fut, batifole en liberté et coule des jours grassement paisibles au sein de quelque sinécure internationale (lisez mondialiste), et où Julian A1ssange, héros s’il en fut et modèle d’intégrité, pourrit dans un cul-de- basse-fosse britannique, où il vient d’être condamné à 50 semaines de détention dure (prétendûment réservée aux « terroristes ») par un tribunal qui se dit démocrate sans rire, quelques dizaines de Gilets Jaunes français ont traversé la Manche pour aller soutenir leur petit frère des peuples.

Qui se ressemble s’assemble. Laissons leur précieux Blair à ces Grippeminauds et Raminagrobis insulaires !

« Un héros de la vérité » : des Gilets jaunes soutiennent Assange devant le tribunal à Londres (VIDEOS)

Sputnik France – 2.5.2019

Des Gilets jaunes ont fait le déplacement de France jusqu’au tribunal de Westminster pour soutenir le fondateur de WikiLeaks, « héros de la liberté et de la vérité », selon eux. Un journaliste de RT France les a accompagnés.

Un groupe de Gilets jaunes s’est rendu le 2 mai devant le tribunal londonien de Westminster pour apporter son soutien au fondateur de WikiLeaks Julian Assange, qui comparaissait en vue d’une possible extradition vers les Etats-Unis. Le journaliste de RT France Fabien Rives a fait le déplacement avec eux, pour les interroger sur le sens de leur action.

Lire la suite…

Source : https://francais.rt.com/international/61694-heros-verite-gilets-jaunes-soutiennent-assange-devant-tribunal-londres-videos

Mais on se tromperait si on pensait que le cas de Julian Assange est unique ou nouveau. Il n’en est rien, hélas, et les hommes (j’entends par là les humains) sont si persévérants dans leur médiocrité, leur envie, leur jalousie, leur égoïsme et leur lâcheté, qu’il n’est guère d’époque ni de lieu qui n’ait eu besoin de paladins comme Julian pour les combattre et qui n’en ait trouvé. Trop souvent au péril de leur vie et au prix d’innommables souffrances.

La liste serait longue, si on voulait la faire. Il nous a semblé opportun d’en évoquer très brièvement deux ou trois aujourd’hui, pour l’édification de ceux qui sont trop jeunes et trop malmenés pour connaître vraiment l’histoire de leur pays, ancien ou nouveau, ou des pays d’à côté. Rien que parce que ces héros, qui furent plus souvent qu’on ne croit des héroïnes, ont servi et peuvent encore servir d’exemple….

En route vers l’Amérique

BELMARSH

Belmarsh, Borstal, Holloway… les prisons de Sa Majesté n’ont rien à envier à l’Alcatraz des Rocheuses, d’innombrables Irlandais pourraient en témoigner, et notamment Róisín McAliskey, la fille aînée de Bernadette Devlin.

Vous ne vous souvenez pas de Bernadette Devlin ? Élue à 21 ans – c’était en 1970 – plus jeune membre du Parlement britannique par les catholiques de l’Ulster (donc pas, à première vue des terroristes islamistes post 9/11).

Et de sa fille Róisín

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/en-route-vers-lamerique-belmarsh/

Non, nous ne vous parlerons pas aujourd’hui d’Andreas Baader et d’Ulrike Meinhof, ni de Carlos, qui sont tombés les armes à la main, mais pourquoi, dans une guerre, un seul côté aurait-il le droit de faire usage d’armes ?

Nous ne vous rappellerons pas non plus George Ibrahim A1bdallah, en prison au milieu de nous depuis 35 ans, alors que nous sommes tellement plus nombreux que ses geôliers.

Mais nous tenons quand même à vous rappeler qu’il existe, au milieu de nous, un homme condamné, y compris à de la prison ferme, pour le seul crime d’avoir fait son métier d’une manière qui déplaît à certains. Or, sa persécution était un des premiers pas sur le chemin du supplice d’Assange, et si on accepte les premiers pas, on accepte les autres.

N.B. : vous n’êtes pas obligés d’aimer Dieudonné ou d’être d’accord avec ce qu’il dit. Il a le droit de faire ce qu’il fait et de dire ce qu’il dit. C’est tout.

Dieudonné en prison ?
Georges Stanechy – À contre courant – 6.4.2019

« J’apprends que le gouvernement estime que le peuple à trahi la confiance du régime et devra travailler dur pour regagner la confiance des autorités.

A ce stade, ne serait-il pas plus simple de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? »

Bertolt Brecht

Nos oligarchies assurent leur asphyxie despotique des opinions publiques au moyen de leur puissante IMD (Industrie Médiatique de la Désinformation) ; devenue au fil des ans un des cloaques les plus immondes de nos sociétés occidentales. (1)

Oui. Il faut que cela cesse. (2)

Je rejoins la réaction d’un citoyen osant dire tout haut ce que tous pensent plus bas. Rien à ajouter dans ce constat (3) :

_______________

Georges Stanechy : Bangkok : Médias Pourris…, 21 mai 2010, http ://stanechy.over-blog.com/article-bangkok-medias-pourris-50848036.html

&

=> Oui : Médias Pourris…, 5 août 2014, http ://stanechy.over-blog.com/2014/08/oui-medias-pourris.html

Georges Stanechy, Médias : Révolution, Rénovation, Refondation ?…, 21 juin 2011, http ://stanechy.over-blog.com/article-medias-revolution-renovation-refondation-77416208.html
Vidéo: Jim Le réveilleur https ://www.youtube.com/watch?v=9lLH3xeJvp8

Source : http://stanechy.over-blog.com/

Histoire exemplaire d’Étienne Dolet et de son biographe Richard Copley Christie

Théroigne – L.G.O. – 1.5.2019

Étienne Dolet (1509-1546), condamné à 37 ans à périr sur le bûcher avec ses livres.

Étienne Dolet a beaucoup de points communs avec Julian Assange, bien qu’il ait vécu au milieu du XVIe siècle.

À un moment qui voyait se développer l’imprimerie comme on voit aujourd’hui se développer l’Internet, Étienne a été, comme Julian, un enfant surdoué qui a maîtrisé, avant et mieux que les autres, le nouveau moyen de communication.

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/histoire-exemplaire-detienne-dolet/

Un asile diplomatique de plusieurs années qui finit mal :

Bonaventure Des Périers

Théroigne – L.G.O. – 1.5.2019

L’histoire de Bonaventure est non seulement liée à celle de Dolet, dont il fut l’ami, mais elle préfigure elle aussi, par bien des côtés, la Passion des Assange et des Manning d’aujourd’hui.

Car la Renaissance ne fut pas qu’un épisode de l’histoire humaine où les hommes (et femmes !) de tout un continent ont voulu passionnément renouer avec ce qu’avaient su, voulu, été les Grecs et les Romains de la période appelée « Antiquité », avec cette floraison incroyable de l’Europe, qui avait été interrompue par la chute au ralenti de l’Empire Romain, les invasions barbares et l’irruption du christianisme, imposé à tous – de souche et immigrés – par l’union du sabre et du goupillon, d’où était issu le long Moyen-Age auquel on doit d’autres merveilles comme Notre-Dame de Paris, par exemple.

Mais reprenons notre souffle et commençons par le commencement…

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/un-asile-diplomatique-de-plusieurs-annees-qui-finit-mal/

Et l’actualité poursuit son petit bonhomme de chemin

[Mais si, qu’on en a encore des grands journalistes, la preuve :]

Adieu au Parti Socialiste !

Richard LABÉVIÈRE – LGS – 20.4.2019

Symptôme des plus morbides : le PS français a choisi comme tête de liste pour les élections européennes… un gamin qui vient de la droite néo-libérale, pour ne pas dire de l’extrême-droite ! En son temps, cet étrange personnage a rédigé un livre d’entretien avec… Mikheil Saakachvili – une créature mafieuse des Etats-Unis qui fût président de la Géorgie entre 2004 et 2013. A l’époque, celui qui deviendra tête de liste pour le PS milite activement en faveur de l’adhésion de la Géorgie à l’OTAN et se dit proche de… Nicolas Sarkozy. Bravissimo au PS français ! Mais à y regarder de plus près, loin d’être un accident, cette chute abyssale correspond tellement aux régressions historiques d’une actualité qui se caractérise par l’implosion dramatique du politique !

Le Parti travailliste israélien a atteint péniblement 5%, lors des dernières élections législatives. En tombant, le Mur de Berlin n’a pas fait qu’aplatir les partis communistes traditionnels, il a aussi emporté les Sociaux-démocrates qui ne se sont jamais remis – eux non plus – de la disparition d’un modèle économique alternatif. A partir des années 1980, les partis socialistes européens abandonnent le front des luttes économiques et sociales pour se replier sur la défense des minorités et des revendications sociétales les plus curieuses. En France, la mutation s’est opérée dès 1983, lorsque François Mitterrand a cédé à Jacques Delors et d’autres visiteurs du soir : le franc restait dans le système monétaire européen et sa logique de contraintes budgétaires. Le rêve des années Mauroy s’abîmait dans une reprise en main sans illusion, orchestrée par des petits voleurs de Bercy. Déjà !!!

UN FOSSOYEUR NOMME MITTERRAND

François Mitterrand avait dit qu’il laisserait le Parti socialiste dans l’état où il l’avait trouvé. Il a tenu parole ! Son bilan ? Maigrichon : à part l’abolition de la peine de mort, l’économie française fut restructurée selon les directives de la Banque mondiale et de la Commission européenne, prête à se conformer aux exigences à venir de la mondialisation néo-libérale. La réforme de l’Etat ne connut pas le plus petit début de mise en œuvre. Les lois de décentralisation (qui devaient être prolongées par une seconde réforme ambitieuse censée entreprendre la régionalisation de notre vieux système jacobin) tournèrent vite en une simple déconcentration redonnant encore plus de pouvoir aux administrations centrales.

Inventeur de La Trahison permanente, l’auteur du Coup d’Etat permanent se vautrait complaisamment dans tous les privilèges du système de prébendes de la monarchie républicaine. Ses maîtresses et sa fille cachée émargeaient aux deniers de l’Etat. Il faisait de l’escroc Bernard Tapie un ministre de la République. En politique étrangère, Roland Dumas réussit à lui forcer un peu la main en faveur d’une tardive reconnaissance d’un Etat palestinien. Mais François Mitterrand se laissait abuser par les boniments du voyou Bernard Kouchner qui l’emmenait à Sarajevo trahir notre vieille alliance greco-russo-serbe.

Lire la suite…

Source : https://www.legrandsoir.info/adieu-au-parti-socialiste.html

Ouak Beeuuurk ! Attention : on va vous parler de l’Immonde (qui n’est pas si nouveau que ça).

Temime, l’avocat qui crache sur la tombe de Jacques Vergès.

Jacques-Marie Bourget – LGS – 29.4.2019

Le « Nouveau monde » est là : dans un tribunal où l’on juge Tapie, son avocat s’amuse à diffamer la mémoire d’un confrère mort, le Résistant Jacques Vergès. Et personne ne bronche. Heureusement, bientôt le vieux Maître, une fois de plus, va réapparaitre, revenir de chez Mao pour rire des honteux.

Pascale Robert-Diard, critique du théâtre judiciaire pour « Le Monde », n’échappe pas à la jouissance quand elle monte. Celle qui habite aussi ses équivalents qui opèrent à Bastille quand le ténor entame son solo.

Le 4 avril en salle d’audience du TGI de Paris, nous venons d’assister au dernier acte du procès Bernard Tapie. Encore envahie par l’émotion, celle que provoque la voix pur stradivarius de Maître Hervé Temime, la plume bouillante, la journaliste transmet à ses lecteurs le bonheur de la musique entendue. Pascale Robert-Diard est subjuguée. Et c’est dommage que les robes noires n’aient pas droit aux rappels et au salut avant que le rideau ne tombe. Sous le titre « Au procès Bernard Tapie, son avocat met en pièce le dossier d’accusation », la dame de presse donne à lire à ses lecteurs un papier publié en mots de dithyrambe. Tapie est innocent et Temime est son prophète. C’est le droit le plus sacré, pour madame Robert-Diard ou pour Cyrile Hanouna, d’écrire ce qu’ils veulent. Et nous saurons le 9 juillet, jour du verdict, en quelles « pièces » l’accusation a été « taillée » : drame ou vaudeville…

Ce qui nous intéresse dans ce feuilleton Tapie, ce n’est pas la prévarication qui lui sert de trame, mais une phrase prononcée par ce Temime. La ravie Robert-Diard écrit dans son quotidien de révérence-jadis de « référence »- : « Me Temime s’offre le plaisir d’une digression cruelle : « Je me souviens d’un dessin du Monde dans lequel Georges Ibrahim Abdallah et Klaus Barbie se croisaient en prison. “Toi aussi tu as eu Jacques Vergès comme avocat ?, demandait le premier. Oui, il est mauvais et en plus il est cher”, répondait le second… ». Voilà le moche, le honteux, le dégueulasse, le lâche : un avocat qui s’en va cracher sur la tombe d’un confrère mort. Une telle allusion à ce dessin, qui aurait donc décrit la nullité et la cupidité de celui qui fut un compagnon de De Gaulle, à Londres, alors qu’il n’avait que 17 ans, est un déshonneur pour celui qui la profère. Bien sûr, personne n’a moufté. Pensez-donc, Maître Temime, c’est mieux que du mètre cinquante, c’est du géant. Chaque mot coûte cher dans sa bouche diamantée, coupante. Le Conseil de l’Ordre a continué de dormir et le tribunal à cacher ses nez dans le pupitre. S’en prendre à un mort est donc une valeur du Nouveau monde. Et du nouveau « Monde » qui n’a pas protesté.

Lire la suite…

Source : https://www.legrandsoir.info/temime-l-avocat-qui-crache-sur-la-tombe-de-jacques-verges.html

Ben, oui, quoi, la Chine s’est éveillée…

Sur un site que nous lisons depuis des années avec intérêt (L’Antipresse) et plus précisément sur son extension Le Drone, nous venons de lire, dans un article intitulé « Hong Kong une anarchie bienfaisante », ce qui suit :

« Nous avons débarqué hier soir samedi, tard, dans une gare immense, rutilante et pratiquement vide. West Kowloon annonce la couleur: elle a été cyniquement implantée comme une une «tête de pont» de la République populaire dans ce territoire qui ne lui appartient pas encore. La nouvelle gare compense la transgression par la commodité apportée — du moins d’un point de vue chinois. De notre point de vue d’Occidentaux démo­crates et libertaires, on inverserait la proposition. Elle ôte en liberté ce qu’elle donne en confort. Quoi qu’il en soit, elle résume à elle seule le pacte faustien de la Chine moderne. »

Or, si on clique sur « tête de pont de la République populaire », on ouvre ceci :

Abdellatif Hammouchi (DST Maroc) reçu à l’Élysée

Lire la suite…

URL de cet article : http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/ben-oui-la-chine-sest-eveillee-mais-pas-le-maroc/

FERMER L’AMBASSADE U.S. À BAGDAD

C’est ce que suggère Moqtada al-Sadr

Gilles Munier – France-Irak Actualités – 29.4.2019

Moqtada al-Sadr, un éminent religieux chiite irakien, a demandé samedi de cesser d’entraîner l’Irak dans le conflit américano-iranien et a suggéré de fermer l’ambassade des États-Unis à Bagdad.

Dans un communiqué, Moqtada Al-Sadr s’est dit préoccupé par « l’augmentation des interventions » dans les affaires irakiennes visant à entraîner l’Irak dans le conflit américano-iranien, et a formulé 10 propositions, dont la fermeture de l’ambassade des États-Unis à Bagdad et le retrait des milices irakiennes de la Syrie voisine.

« Mes inquiétudes grandissent jour après jour, car je constate que les interventions des deux camps (américain et iranien) dans les affaires irakiennes ont pris racine et se sont approfondies », a-t-il déclaré.

Selon le communiqué, la faiblesse du gouvernement irakien, les conflits internes et la corruption généralisée ont rendu l’Irak tributaire des deux côtés et incapable de s’opposer.

Moqtada Al-Sadr a demandé la fermeture de l’ambassade des États-Unis à Bagdad au cas où l’Irak serait entraîné dans le conflit, avertissant qu’elle serait à nouveau sous le feu des combattants de la résistance, faisant référence aux attaques précédemment menées par des milices sur la Zone verte, où se trouve l’ambassade des États-Unis.

Les propositions de Moqtada Al-Sadr comprennent également l’envoi de délégations auprès des Nations Unies, de l’Union européenne, de l’Organisation de la coopération islamique et de l’Arabie saoudite pour apaiser les tensions dans la région du Moyen-Orient.

Il a également demandé le retrait des milices irakiennes, y compris celles affiliées à Hashd Shaabi, de Syrie. Il a en outre demandé la signature d’un traité entre l’Irak, l’Iran et l’Arabie saoudite pour apporter un peu de paix dans la région, a ajouté le communiqué.

Ses propos ont été exprimés dans un contexte de colère des partis chiites irakiens contre les États-Unis après que l’ambassade américaine à Bagdad a accusé le dirigeant iranien Ali Khamenei de corruption.

Le communiqué de Moqtada Al-Sadr intervient également quelques jours après que le président américain Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les dérogations aux sanctions américaines permettant aux principaux importateurs de continuer à acheter du pétrole iranien, lorsqu’elles arrivent à échéance début mai.

Après la sortie de l’accord sur le nucléaire iranien en mai dernier, l’administration Trump n’a cessé d’accentuer la pression sur l’Iran par le biais d’une série de sanctions et de désignations, qui ont fait l’objet d’une ferme opposition et de fortes critiques de la part de Téhéran.

Source : http://www.france-irak-actualite.com/2019/04/moqtada-al-sadr-suggere-de-fermer-l-ambassade-us-a-bagdad.html

Source d’origine : French.china.org

« French.china.org » (quotidien d’information chinois en français)…. tout un poème, merci Shakespeare.

On pourrait aussi envisager de fermer (euh… démanteler) les 500 bases militaires américaines en Europe, qui coûtent cher, ne servent à rien et menacent au contraire d’entraîner l’Europe dans une guerre avec la Russie, mais, bon, si on était Moqtada al Sadr, on ne se ferait quand même pas trop d’illusions.

États-Unis/Palestine/Israel :

Une loi anti-BDS bloquée par un tribunal US

Secours Rouge – 28.4.2019

Un juge de la cour fédérale au Texas a bloqué l’application d’une loi de l’État du Texas interdisant aux employés de l’état et aux sous-traitants de boycotter Israël. Le juge a estimé, en effet que cette loi contrevenait au premier amendement de la constitution états-unienne relatif à la liberté d’expression.

La loi texane obligeait les employés de l’État ou ses contractants à signer un engagement déclarant qu’ils « ne boycottaient pas actuellement Israël », qu’ils « ne boycotteraient pas Israël pendant la durée du contrat » ​​et qu’ils éviteraient toute action « destinée à pénaliser, infliger un préjudice économique à, ou limiter les relations commerciales avec Israël, ou avec une personne physique ou morale faisant affaire dans Israël ou dans un territoire sous contrôle israélien ».

Le Texas est le troisième État, depuis 2017, à bloquer ou à annuler une législation anti-BDS, à la suite des décisions de tribunaux rendues dans le Kansas et en Arizona. Notons que 25 autres États ont ou prévoient d’adopter des lois ou des décrets anti-BDS.

Le mouvement BDS aux USA

Source : https://secoursrouge.org/Etats-Unis-Palestine-Israel-Une-loi-anti-BDS-bloquee-par-un-tribunal

Pour les anglophones (quels veinards !)…

Rudy Giuliani crée la sensation sur Fox News en disant que Hillary Clinton est à la tête de : « La famille criminelle n°1 des États-Unis »

Rudy Giuliani (avocat du Donald, certes, mais aussi ex-maire de New York) crée la sensation sur FOX NEWS en expliquant longuement que la famille de Hillary Clinton est « La famille criminelle n°1 de l’Amérique » (« famille » étant ici pris au sens mafieux du terme).

Alexander Mercouris, rédac’chef de TheDuran, commentant l’émission avec Alex Christoforou, rappelle, hilare, que c’est exactement ce qu’il dit depuis des années.

Rudy Giuliani DESTROYS Hillary Clinton, “America’s Number One Crime Family” (Video)

Alex Chtristoforou – TheDuran – 22.4.2019

The Duran’s Alex Christoforou and Editor-in-Chief Alexander Mercouris discuss Rudy Giuliani’s latest appearance on Fox & Friends.

Giuliani fired back at Hillary Clinton, after the failed presidential candidate urged Democrats to press on with impeachment of President Trump. Giuliani blasted the Clinton family, describing them as, “America’s number one crime family”.

Via Zerohedge…

As Democrats continue to back away from trying to impeach President Trump for obstruction of the Mueller probe which cleared him of the underlying charge of conspiring with Russia in the 2016 election, Trump’s attorney Rudy Giuliani is on the war path – and is now targeting Hillary Clinton.

Read more…

Source : https://theduran.com/rudy-giuliani-destroys-hillary-clinton-americas-number-one-crime-family-video/

Mis en ligne le 2 mai 2019

Plus d’histoires deCulture

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,