Les terroristes libyen du CNT_OTAN assassinent en Syrie par LVO

Preuves en image que les terroristes libyens du CNT-OTAN assassinent en Syrie (Vidéos)

International (LVO) : Bien avant que la Libye ne soit sauvagement bombardée par les pays de l’OTAN, les agents des pays de l’organisation terroriste du Traité de l’Atlantique Nord, avait préparé le terrain à un faux soulèvement en Syrie afin de faire croire à une révolution populaire dans le pays. Face à ce nouveau mensonge, la population syrienne est sortie en masse dans les rues, afin de manifester son soutien à son gouvernement et les médias terroristes des pays de l’OTAN, dans un nouveau mensonge, ont prétendu que la population syrienne est sortie pour manifester contre le gouvernement de Bashar Al-Assad.

Comme en Libye, cette fausse révolution devait permettre le vote d’une résolution du Conseil de Sécurité de l’O.N.U. qui autoriserait l’organisation terroriste de l’O.T.A.N. à agresser militairement la Syrie. L’OTAN aurait ainsi carte blanche pour massacrer les populations civiles et bombarder les administrations, les hôpitaux, les habitations civiles comme ils l’ont fait en Libye pour, selon eux, « protéger les civils »(sic).

La Russie et la Chine, ne voulant pas commettre la même erreur faite lors du vote de la résolution 1970 et 1973, ont opposé leur véto au conseil de Sécurité de l’O.N.U. bloquant ainsi l’élan criminel des pays de l’OTAN.

La Ligue arabe, quand à elle, a rendu peu de temps après, son rapport dénonçant les groupes terroristes qui assassinent les populations civiles syriennes pour faire accuser le gouvernement légitime et le remplacer par un Conseil National Syrien (CNS) identique à celui mis en place en Libye par l’OTAN qui porte le nom de Conseil National de Transition (C.N.T.).

Alors que la propagande médiatico-politique occidentale se poursuit, cherchant à cacher la vérité, les autorités syriennes ont décidé de ne plus attendre et d’autoriser l’intervention de la Défense nationale pour protéger la population civile qui subit les agressions armées des groupes terroristes.

Preuve que la CIA a envoyé des terroristes libyens en Syrie

Les forces armées syriennes ont mené une opération antiterroriste pendant laquelle des Libyens du CNT ont été tués.

Des sites internet islamistes libyens ont reconnu, preuve en image, leur participation à la lutte en profondeur dans le territoire syrien,  revendiquant avoir perdu trois de leurs éléments dans les combats qui se sont déroulés dans le secteur de « Baba Amr » à Homs avant-hier entre l’armée syrienne et les terroristes islamistes venant de l’étranger.

On y fait savoir que les tués étaient trois frères, «Talal et Walid Fitouri» et «Ahmed Fitouri Walid, » le troisième est leur compagnon, « Ahmed Galal Alakora. »

Le site « canal de Benghazi » indique que les trois ont été tués lundi lorsque l’armée syrienne a pris la décision d’entamer les actions de Défense nationale à Homs et ses banlieues.

Le porte-parole du mouvement du « 17 février », a déclaré que les trois Libyens se sont rendus en Syrie via le Liban, à la fin du mois de décembre de l’année dernière avec une centaine d’autres volontaires, originaires pour la plupart, de la région de Benghazi.  Il a demandé à l’un des rédacteurs du site, de pouvoir parler sous couvert d’anonymat et a déclaré que ces combattants « portent la bannière de Tripoli  » sous le commandement de Mehdi Harati, qui est à la tête de « l’armée libre syrienne »  dans les montagnes en Syrie.

Plus de détails à venir.
A suivre…

Voici une vidéo tournée en Syrie ou l’on voit les corps de trois terroristes libyens du CNT après un raid des forces armées syriennes

Message de la résistance verte (Video en Arabe)

About Ginette Hess Skandrani

écologiste, membre co-fondatrice des Verts,présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,
This entry was posted in Nouvelles. Bookmark the permalink.

Comments are closed.