Aller à…
RSS Feed

28 mai 2017

LES MIGRANTS

Un maire combatif, des associations inquiètes et des migrants désemparés à Grande-Synthe

Le maire de Grande-Synthe espère que les centres d’accueil et d’orientation pourront accueillir les 1 500 migrants après l’incendie du camp des Linières. LE MONDE | 12.04.2017 Par Geoffroy Deffrennes (Lille, correspondant) Le camp des Linières, ouvert en mars 2016 par le maire écologiste (EELV) de Grande-Synthe, Damien Carême, où intervient Médecins sans frontière (MSF), s’est consumé à