Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Le petit journal de Karim. Dans la continuité


DD

Fermez la télé puisque vous êtes si influençables

Date : 3 novembre 2014
Objet : « TOUT TOUT TOUT , SUR LES PARTIS OYÉ OYÉ…. »

Pierre PERRET nous en sort une nouvelle…!!!
ÉCOUTER JUSQU’AU BOUT    Le parolier connait bien la musique !!!!
 
Perret va encore être interdit…

Le dernier tube du mois ….  et surtout, ne soyez pas égoïstes , faites en profiter vos amis. 
Génial, sur l’air de la chanson à Pierre Perret  » le zizi  » clique sur cette adresse
 

Date : 4 novembre 2014
Objet : A lire absolument…(à relier à mon couriel précédent sur le Venezuela)

hé hé ….
J’avais lu effectivement cet article du NPA, il y a quelques jours; il m’avait provoqué « comme un malaise ».
je sais que ce blog provoque des boutons chez certains; il n’empêche que l’analyse est excellente

La gauche française contre la géopolitique sud-américaine

NPA et révolution bolivarienne : le jeu trouble de l’extrême-gauche française
Publié le : mardi 4 novembre Auteur(s) : Vincent Lapierre

Dans un dossier consacré à l’Amérique latine, le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) dénonce le tournant « conservateur » pris par « les gouvernements progressistes sud-américains », et notamment la direction donnée à la révolution bolivarienne par Nicolás Maduro, le président du Venezuela.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/NPA-et-revolution-bolivarienne-le-jeu-trouble-de-l-extreme-gauche-francaise-28926.htmlObjet : Pourquoi les présidents de gauche gagnent-ils en AM du Sud?

Troisième augmentation du salaire minimum cette année pour un total de 68,28%!!
Pendant ce temps, les politiques de Santé, d’Éducation, de Constructions d’habitations, de Lutte contre la pauvreté font des pas de géant…
Ai-je répondu à la question?
Vous pouvez transmettre à ce goret de Hollande et à cette vipère de Valls…
mes excuses aux gorets et aux vipères qui, eux, ont leur raison d’être..
**************

 

———- Forwarded message ———-
From: Madaniya.info <[email protected]>
Date: 2014-11-03 10:43 GMT+01:00
Subject: En Novembre sur madaniya.info

Agenda Novembre 2014

Lire la suite

racisme-institutionnel-france

Par René Naba  1 nov 2014

Agenda Novembre 2014

1/11 – Le racisme institutionnel français:  Les basanés, bouc émissaire idéal (…) La question noire et arabe en France…… cent ans après. «Il n’ y a pas, comme une certaine mode veut le faire croire, une question noire en France, mais il y a bien une question française à propos des noirs»…. et des arabes. […]

Le Suicide français de Zemmour est-il un meurtre ?
Publié le : lundi 3 novembre

La France est morte. Si Zemmour évoque longuement l’arme et la main du crime, le bras disparaît dans l’ombre.

Entretien avec Lucien Cerise autour de thèmes d’actualités : situation politique française, État islamique, Ukraine, dérives scientistes du monde moderne…

https://www.youtube.com/watch?v=VrS6euWQtNY#t=94

 

Ces Français qui avaient honte du colonialisme

ILS ONT PRIS LE MAQUIS ET SOUTENU LA GUERRE D’ALGÉRIE

Par Abdelkrim AMARNI – Mardi 04 Novembre 2014

L'intelligentsia française a reconnu le combat libérateur des Algériens L’intelligentsia française a reconnu le combat libérateur des Algériens

Tlemcen : Deux morts et quatre blessés dans l’explosion d’une mine(datant de l’époque coloniale)

par Khaled Boumediene Mardi 4 novembre 2014

Deux personnes, un homme et une femme, ont trouvé la mort, dimanche soir peu avant dix-neuf heures, suite à l’explosion d’une mine datant de l’époque coloniale, dans la paisible commune d’El-Aricha, daïra de Sebdou, à 50 kilomètres au sud de Tlemcen. Quatre autres personnes ont été grièvement blessées dont deux enfants, apprend-on de source sécuritaire. L’explosion meurtrière s’est produite à l’intérieur d’une tente d’une famille nomade transitant par cette région agropastorale, dans la localité ‘’El-Oujirate », à environ 20 kilomètres au sud d’El-Aricha. Selon nos sources, le drame est survenu au moment où les deux enfants jouaient avec un engin explosif de forme ronde, ignorant à quoi ils avaient affaire. La mine explose violemment alors que la famille entière était réunie pour le dîner sous la tente. Les corps du père et de la mère, tués sur le coup, ont été évacués vers la morgue de l’hôpital de Sebdou. Les quatre autres blessés, dont une femme, qui a été amputée d’une jambe, ont été admis au centre hospitalo-universitaire (CHU) de Tlemcen. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale d’El-Aricha.http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5205528

Date : 3 novembre 2014 15:20
Objet : De nouveaux articles sur le blog atlasalternatif.over-blog.com

L’Occident court-circuite la révolution au Burkina Faso

Après 27 ans de règne, l’assassin de Thomas Sankara Blaise Compaoré a dû s’incliner devant le mouvement populaire qui s’opposait à son projet de réforme de la constitution pour renouveler son mandat…

Pour lire la suite cliquez ici

Les États-Unis menacent la Russie de durcir les sanctions 04/11/2014

Les Etats-Unis menacent la Russie de durcir les sanctions

© Collage: La Voix de la Russie/Burov Vladimir

Les autorités américaines n’excluent pas de nouvelles sanctions contre Moscou si les accords de Minsk ne sont pas exécutés, a déclaré la porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain Bernadette Meehan.

Washington a souligné qu’il condamnait les élections du 2 novembre dans les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk et qu’il était préoccupé par la déclaration du ministère russe des Affaires étrangères d’après laquelle Moscou estimait que les élections avaient eu lieu.

La porte-parole a réitéré les accusations contre la Russie d’avoir déplacé les troupes vers la frontière de l’Ukraine, sans cependant fournir aucune preuve pour les étayer.

http://french.ruvr.ru/news/2014_11_04/Les-Etats-Unis-menacent-la-Russie-de-durcir-les-sanctions-1121/

———- Forwarded message ———-
From: jeff tonton <[email protected]>
Date: 2014-11-04
Subject: A voir d’urgence

« Fini de jouer, les mômes, rangez vos jouets. Maintenant, c’est aux adultes de prendre les décisions. La Russie est prête à ça. Et vous ? »

On peut penser ce qu’on veut de l’individu Poutine (en lisant cette chronique, certains ne manqueront pas d’y aller de leur petite réaction de rejet), on peut ne pas adhérer au système politique qu’il représente (c’est mon cas), mais difficile de nier, en entendant son discours, la qualité et la lucidité des propos qui y sont tenus. Vous ne le croyez pas ? Écoutez…

Comment Poutine est en train de gagner sa partie de poker face à l’Occident

C’est à Gérard Araud, ambassadeur français aux États-Unis, que l’on doit la comparaison de la confrontation géopolitique opposant l’Occident à la Russie avec une partie de poker. Partie que Vladimir Poutine pourrait bien être en passe de gagner.

https://www.google.com/url?rct=j&sa=t&url=http://www.politis.fr/Comment-Poutine-est-en-train-de,28818.html&ct=ga&cd=CAEYBCoTOTgxNzA3NjcwMTA2MzA2MDM0NDIZZTIzNDBhNTJiM2M4ZmVlNDpmcjpmcjpGUg&usg=AFQjCNFYpCOKQ1aNIvP9mPcC5z-ZApoWxQ

Date: 2014-11-04
Subject: Cela fait longtemps que vous vous intéressez à la Russie –

Emmanuel Todd : les libéraux occidentaux doivent applaudir les Russes

http://nepomiastchy.fr/Cartes/Carte%20Russie.jpgcanempechepasnicolas Dimanche 2 novembre 2014 Blog d’Olivier BerruyerEmmanuel Todd : les libéraux occidentaux doivent applaudir les Russes     L’historien et sociologue français Emmanuel Todd il n’a jamais été prisonnier des idéologies, bien qu’il les ait minutieusement étudiées …
« Le monde occidental est parti en guerre contre la Russie, l’accusant de tous les péchés capitaux et de mauvaises intentions. Qu’en pensez-vous? »

Posted inNouvellesDate : 4 novembre 2014 20:01
Objet : VLADIMIR POUTINE. Russie – Donbass: Manifestation monstre pro-Poutine à Moscou by Allain Jules

Près de 75.000 personnes ont défilé mardi à Moscou en soutien à Vladimir Poutine et à la politique menée par le Kremlin en Ukraine, éclipsant par leur nombre la manifestation rivale organisée au même moment par les ultra-nationalistes. Auparavant, dimanche, plusieurs centaines de Russes se sont aussi rassemblés dimanche à Saint-Pétersbourg pour soutenir les élections
[…]Lire la suite

———- Message transféré ———-
De : Françoise PETITDEMANGE <[email protected]>
Date : 3 novembre 2014
Objet : Lettre ouverte de Françoise Petitdemange

Bonjour,
A tout jamais les conditions de la mort de Muammar Gaddhafi resteront inscrites dans l’histoire de la lutte des peuples africains pour obtenir leur libération du joug impérialiste.
Son martyre est là, sous nos yeux, dans des vidéos toutes plus choquantes les unes que les autres.
L’une d’elles est indiquée ici, non pas nécessairement pour qu’elle soit regardée – elle est si monstrueuse ! – mais pour que les peuples sachent et se rappellent que les preuves de la barbarie impulsée par l’Occident sont là :http://www.dailymotion.com/video/xltz9z_mouammar-kadhafi-capture-puis-sauvagement-lynche-par_news

De 2011 à 2014, en travaillant sur les documents de la Libye révolutionnaire dans le monde (1969-2011), j’ai pu mesurer à quel point le système politique et économique des pays capitalistes n’a rien de démocratique en comparaison de ce qu’a pu être la démocratie libyenne.
En tant que Française, je reste catastrophée par le silence qui continue à régner dans mon pays sur la vraie grandeur du Guide Muammar Gaddhafi.

Mon désarroi est inscrit dans la pièce jointe que je vous transmets. Par ailleurs, je suis très choquée de constater à quel point le silence médiatique s’est établi sur l’ouvrage que j’ai publié en avril 2014 et dont il est possible de retrouver une présentation ici :http://www.francoisepetitdemange.sitew.fr
Amicalement,
Françoise Petitdemange

BHL soutenu par un Tunisien «sioniste» et proche de l’extrême droite israélienne 

Le 03.11.2014 à 21h13

FSBHLINFO PANAMZA. Découvrez Souhail Ftouh, le chantre tunisien d’Israël qui a exprimé aujourd’hui sa « solidarité » envers Bernard-Henri Lévy, revenu d’un voyage houleux en Tunisie.

Sa visite suscite toujours la polémique : Qu’est venu faire BHL en Tunisie ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.11.14   Mourad Sellami

 

 	Bernard-Henry L&eacute;vy

Bernard-Henry Lévy

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a laissé tout le monde sur sa faim concernant les véritables raisons de la visite en Tunisie, il y a deux jours, du lobbyiste sioniste Bernard-Henry Lévy.

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamedi, s’est limité à dire que le ministère n’était pas au courant et qu’aucune autorité ou ONG locale ne l’a invité. BHL a été prié de quitter la Tunisie pour «troubles à l’ordre public». Des sources concordantes affirment toutefois que la visite de BHL a été organisée en Tunisie par le biais d’un certain Ghazi Moalla, Tunisien connu pour ses liens avec les réseaux libyens depuis 2011.

La visite serait dans le prolongement de réunions interlibyennes se tenant depuis des mois en Tunisie et cherchant à pousser vers une réconciliation nationale en Libye. Les tentatives de réconciliation interlibyenne étant multiples, celle-ci est sous l’égide de Abdelhakim Belhaj, l’ex-président du Conseil militaire de Tripoli après la chute d’El Gueddafi. Belhaj, ex-lieutenant de Ben Laden et leader du groupe de djihadistes de Derna (Jamaâ Islamia Moukatila), s’est désormais reconverti en homme politique et il est le président du parti El Watan.

Ce Ghazi Moalla joue le rôle de relais de Belhaj auprès des médias tunisiens, dont plusieurs (Wakaa, Al Massaa, Les Annonces), ne cessent de publier des écrits et des interviews pour valoriser le rôle de Belhaj dans la réconciliation nationale libyenne. Des tentatives allant dans le même sens que le livre de la journaliste du Monde, Elizabeth Mandraud, qui, de l’avis de tous, a essayé de faire une lecture autre que terroriste de cet ex-disciple de Ben Laden.

BHL serait venu en Tunisie pour renforcer l’axe Abdelhakim Belhaj, donc celui du Qatar, dans les tentatives de réconciliation interlibyenne. BHL et Belhaj veulent entrer en concurrence avec les tractations conduites par l’Algérie, l’Italie et les Emirats, qui veulent installer un dialogue national libyen qui n’exclurait aucune partie libyenne. Par contre, BHL et Belhaj veulent limiter le dialogue aux «révolutionnaires». C’est l’optique défendue en Libye par le Parti de la justice et de la construction et les Frères musulmans.

Une fois encore, BHL prouve qu’il sème le trouble là où il passe. De son côté, Abdelhakim Belhaj, dont le parti El Watan n’est pas parvenu à s’imposer sur la scène politique via les élections, cherche aujourd’hui à revenir sous les feux de la rampe via cette initiative de lui refaire une virginité «civile» après un long parcours terroriste l’ayant mené en Afghanistan et dans les prisons britanniques. Les réseaux de ces deux hommes «suspects» travaillent aujourd’hui pour saboter la tentative algérienne de réunir les protagonistes de la crise libyenne, sans exclusion. C’est en gros ce que les observateurs de la scène tunisienne entrevoient derrière la visite de BHL en Tunisie   http://www.elwatan.com/international/qu-est-venu-faire-bhl-en-tunisie-04-11-2014-276565_112.php

info en bref

mardi, 04 novembre 2014

Alep : La France appelle au bombardement de l’armée syrienne!!

IRIB- Face à l’avancée fulgurante de l’armée arabe syrienne, à Alep,
le ministre français des A.E vient d’appeler au bombardement des positions des « forces pro-Assad », pour éviter que « la ville ne tombe entre les mains d’Assad »!! Fabius plaide en faveur des raids aériens de la coalition contre l’armée d’Assad, au terme d’une tribune, publiée par le journal « Washington post ». Sur le terrain, de très violents combats se poursuivent, sur l’axe oriental de la ville, où la donne tourne, très rapidement, en faveur des forces syriennes.

Date : 4 novembre 2014
Objet : Le pouvoir syrien repose sur une base majoritairement musulmane sunnite by Dziri

Un article intéressant sur la situation en Syrie qui relève en passant ce fait important (et évident) que les Musulmans sunnites sont la principale assise du pouvoir de Bachar al-Assad.

La Syrie d’Assad, amputée, malmenée – mais intraitable.

Par Diaa Hadid, The Big Story (Associated Press) 2 novembre 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri

Tartous: manifestation de soutien au président Assad (2011)
Tartous: manifestation de soutien au président Assad (2011)

Le Hezbollah et sa dissuasion asymétrique

par René Naba le 04/11/14

En initiant une dissuasion asymétrique, fondée sur une riposte balistique, le Hezbollah a modifié les règles du combat dans sa confrontation avec Israël, une puissance nucléaire créditée parmi les plus grandes armées de l’hémisphère sud.
L’équation chiite dans la problématique du jeu des puissances régionales et internationales (2/2)  http://oumma.com/214962/hezbollah-dissuasion-asymetrique

Date : 3 novembre 2014
Objet : EI avance toujours :

Le Calife, nouveau membre de l’Opep

Pepe Escobar Publié le : 2/11/14

Pa

Le chef de l’État islamique, le calife Ibrahim, alias Abou Bakr al-Baghdadi, ne cesse de nous étonner tous, y compris ses puissants commanditaires bourrés de pétrodollars. Le calife est pratiquement devenu un grand producteur de pétrole digne de faire partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Depuis quelque temps, en théorie du moins, ses brutes mercenaires takfiri pompent du pétrole, le raffinent, l’expédient ou le passent en contrebande. Les contrats juteux qu’ils décrochent concernent d’énormes quantités de pétrole et leur rapportent des profits de l’ordre de 2 milliards de dollars par jour.

Mieux encore, le calife décapite les prix (en plus des têtes). Après tout, il ne fait qu’adopter la même stratégie de bas prix concoctée par ceux-là mêmes qu’il veut détrôner à La Mecque : les membres de la Maison des Saoud. Le produit intérieur brut du califat en Syrak ne peut que monter en flèche.
Comme par hasard, les principaux clients du pétrole à rabais du calife sont, d’une part, le paradis sur terre du sultan Recep Tayyip Erdogan, alias la Turquie, qui est membre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord et, d’autre part, le domaine du roi Playstation Abdallah II qui passe pour un pays appelé la Jordanie.
Pendant ce temps, l’impressionnant appareillage militaire ultra-perfectionné et l’ensemble des services du renseignement qu’ont déployés les USA et l’Otan, ces parangons de liberté, dans un foisonnement d’acronymes, n’arrivent tout simplement pas à piger l’escroquerie et y mettre un terme.
Il ne faut pas s’en étonner, car ils n’avaient pas davantage pigé et rien fait quand les brutes du calife ont conquis de larges pans de la Syrak cet été, quand ils ont présenté leur version de l’opération Tonnerre roulant [1], en traversant le désert à bord de ces Toyota étincelantes qui leur ont fait une belle campagne promotionnelle.
Quant à la solution préconisée par l’Empire du Chaos, qui est d’intercepter les profits que le calife retire du pétrole, la seule décision prise jusqu’à maintenant a été de bombarder des oléoducs appartenant à la République arabe syrienne, autrement dit, au peuple syrien.
Ne sous-estimons jamais la capacité de la doctrine du président Barack Obama en matière de politique étrangère, qui consiste à ne pas faire de conneries, à atteindre des sommets inégalés de stupidité.

Cause toujours mon cheikh !
À tout cela s’ajoute le fatidique baisemain à répétition fait au capo de la maison des Saoud par le secrétaire d’État John Kerry, qui a eu lieu à Riyad le mois dernier.
Dans le superbe article indiqué en note [2], William Engdahl n’y va pas de main morte au sujet du marché prétendument conclu entre l’Arabie saoudite et les USA prévoyant la vente de pétrole à rabais, le bombardement de Bachar al-Assad et la déstabilisation de la Russie. Sauf qu’il s’agit peut-être moins d’un marché conclu entre Washington et Riyad que d’une collaboration visant des objectifs communs : un changement de régime en Syrie à long terme et une déstabilisation de l’Iran et de la Russie à court terme.
Quant au stratagème crucial du Pipelinistan au cœur de l’énigme syrienne, la construction d’un gazoduc partant du Qatar jusqu’à la Syrie sous un nouveau régime, en lieu et place d’un gazoduc Iran-Irak-Syrie, c’est davantage une priorité des Qataris, grands rivaux des Saoudiens.
Kerry a en fait donné le sceau d’approbation de la Voix de Son Maître à la stratégie saoudienne de vendre du pétrole à bas prix, en pensant aux consommateurs américains qui font le plein à court terme et à la pression exercée sur les revenus de l’Iran et de la Russie à moyen terme. Il a de toute évidence minimisé le coup qu’encaissera l’industrie du gaz de schiste aux USA.
Les Saoudiens, de leur côté, ont d’autres éléments majeurs à considérer, comme regagner leur part de marché en Asie, où se trouvent leurs plus gros clients. Cette part de marché, ils l’ont perdue aux mains de l’Iran et de l’Irak, qui vendent du brut à prix réduit. Par conséquent, ces deux pays doivent être punis, alimentant du même coup l’aversion pathologique de la Maison des Saoud pour tout ce qui est chiite.
En ce qui concerne la situation dans son ensemble en Syrie, le capo d’Obama chargé des affaires avec le calife, le général John Allen, a imposé sa loi dans une entrevue au journal saoudien Asharq Al-Awsat [3] : il n’y aura pas de solution militaire ici [en Syrie]. Il a aussi dit ceci : l’intention n’est pas de déployer une force de campagne pour libérer Damas.
Autrement dit, on peut dire adieu aux brutes de l’Armée syrienne libre (ASL) d’hier en train de gagner contre Assad, qui cèdent leur place aux brutes de l’ASL d’aujourd’hui, qui seront d’ailleurs formées en Arabie saoudite (tiens, tiens !) et qu’on ne voit pas vraiment comme de pieux sauveurs. À toutes fins pratiques, le scénario à moyen terme prévoit qu’il y aura plus de bombardements de la part des USA (contre les infrastructures de l’État syrien), qu’il n’y aura pas de changement de régime à Damas et que le calife va consolider ses gains sans discontinuer.

Le facteur Hollywood
Imaginez si les combattants miteux d’Al-Qaïda première mouture avaient possédé les mêmes compétences en relations publiques que le calife. Des has been barbus brandissant leurs vieilles kalachnikovs dans des caves afghanes, c’est devenu tellement ringard ! Car en plus de passer en contrebande des dizaines de milliers de barils de pétrole par jour sans être découvert, voilà que le calife nous présente maintenant un otage britannique devenu correspondant à l’étranger (qui pourrait s’être converti à la version salafiste de l’Islam), en direct de Kobané vidée de sa substance sur le point de tomber aux mains d’une bande de takfiri et de mercenaires (ce ne sont certes pas des moudjahidines).
La qualité de la production est impressionnante. Le reportage spécial du calife s’ouvre sur un plan de Kobané vu d’un drone. Est-ce un drone américain ? A-t-on mis la main dessus en Irak ? S’agit-il d’un drone israélien ? Turc ? Britannique ? Les moudjahidines ne sont sûrement pas dans la liste de contacts de Lockheed Martin, du moins pas encore.
Au même moment, sur le terrain, Ankara vient à peine d’autoriser quelque 200 peshmergas du Kurdistan irakien, dont les chefs insaisissables brassent des affaires avec la Turquie, à traverser la frontière afin d’aider Kobané (en théorie). Pas question toutefois d’envoyer des soldats, des armes et du ravitaillement aux forces du PKK/PYD kurdes, qui défendent Kobané depuis le début. La procrastination sans bornes du sultan Erdogan sera jugée par une enquête indépendante comme l’élément capital ayant rendu possible la chute de Kobané.
Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu a de nouveau posé les conditions de son pays pour appuyer la campagne outrageusement inoffensive des USA contre le calife jusqu’à maintenant. Les libérateurs éventuels de Kobané ne peuvent être que les peshmergas irakiens et le reliquat des brutes de l’ASL et non des terroristes (lire le PKK/PYD).
En fin de compte, Kobané, qui est à cheval sur la frontière séparant le sud-est de l’Anatolie et le nord syrien, est hautement stratégique. La situation sur le terrain est désastreuse. Il reste à peine plus de 1 000 résidents barricadés dans leurs demeures. À peine plus 2 000 combattants kurdes syriens, y compris les membres de la brigade féminine Ishtar, assurent leur protection. Ce ne sont pas 200 peshmergas en provenance du Kurdistan irakien qui vont faire une grande différence contre quelques milliers de brutes du calife fortement armées, qui ont déployé une vingtaine de chars d’assaut. Cela n’augure rien de bon, même si les faux moudjahidines n’exercent pas un contrôle total, contrairement au reportage de l’otage britannique approuvé par le calife.
Le calife va très certainement poursuivre sur sa lancée. Absolument rien de ce qui précède n’aurait eu la moindre chance de se produire, sans la complicité explicite et implicite des USA et de l’Occident, ce qui prouve une fois pour toutes que le calife est le cadeau ultime, qui nous est offert à répétition dans le cadre de la sempiternelle Guerre mondiale contre le terrorisme. Comment se fait-il que le régime de Dick Cheney n’y ait jamais songé ?

Notes
[1] Opération Rolling Thunder, Wikipédia
[2] The Secret Stupid Saudi-US Deal on Syria. Oil Gas Pipeline War, Global Research, 26-10-2014
[3] Exclusive : General Allen discusses coalition plans for defeating ISIS as regional tour starts, Asharq Al-Awsat, 25-10-2014
[4] ISIS shows John Cantlie in Kobani – John Cantlie is used as a News Reporter – Propaganda Video, Youtube, 28-10-2014

Source : The Caliph fit to join OPEC, Asia Times, 31-10-2014
Traduit par Daniel pour vineyardsaker.fr
The French Saker

Pepe Escobar est l’auteur de Globalistan: How the Globalized World is Dissolving into Liquid War (Nimble Books, 2007), Red Zone Blues: a snapshot of Baghdad during the surge (Nimble Books, 2007), et Obama does Globalistan (Nimble Books, 2009).

Le Hezbollah et sa dissuasion asymétrique

par René Naba le 04/11/14

En initiant une dissuasion asymétrique, fondée sur une riposte balistique, le Hezbollah a modifié les règles du combat dans sa confrontation avec Israël, une puissance nucléaire créditée parmi les plus grandes armées de l’hémisphère sud.
L’équation chiite dans la problématique du jeu des puissances régionales et internationales (2/2)  http://oumma.com/214962/hezbollah-dissuasion-asymetrique

Des soldats et des colons israéliens prennent d’assaut al-Aqsa interdisant l’accès des musulmans

Jérusalem-CPI  lundi 3 novembre 2014

Des groupes de colons et soldats et soldates israéliens en leur uniforme militaire en présidence du membre extrémiste à la Knesset sioniste « Shuli Mualem », du parti « Likoud ( maison juive), ont pris d’assaut, le lundi , la mosquée bénie d’al – Aqsa, à partir de la Porte des Maghrébins , sous des mesures sécuritaires oppressives et répressives des forces spéciales et de police israéliennes visant les fidèles musulmans interdit d’y accéder à leur lieu saint.
Notre correspondant a souligné que ces raids sont venus au milieu de procédures de forces occupantes serrées et continues sur les principales portes extérieures de la mosquée , empêchant les hommes de moins de 40 ans d’entrer dans la mosquée sainte d’al- Aqsa depuis la prière de l’aube, alors que les soldats israéliens ont imposé des restrictions sévères sur les portes d’al-Aqsa confisquant les cartes des fidèles jusqu’à leur sortie.

Un troupeau des soldats israéliens ont attaqué la mosquée tribale, intitulée al – Aqsa, et y ont effectue des recherches et une campagne provocante.

Il est à noter que des dizaines de personnes sont présentes aujourd’hui dans la mosquée Al -Aqsa et déployées dans ses esplanades sacrées ainsi que des gardiens et serviteurs existent dans la sainte mosquée.

Notons que le vice-président de la Knesset extrême » Moshe Vigln ‘ a pris d’assaut la mosquée bénie d’al-Aqsa dans un pas provocateur et a essayé de pratiquer des rituels talmudiques dans l’esplanade de la Mosquée Principale au milieu d’une protection sécuritaire sans précédent.

Une peine d’exception contre les « jeteurs de pierre »: 10 et 20 ans de prison. 04/11/2014

Une peine d'exception contre les "jeteurs de pierre": 10 et 20 ans de prison.Jusqu’à 20 ans de prison en cas de jet de pierre contre un véhicule ou une personne. C’est la nouvelle peine maximale que le gouvernement israélien souhaiterait voir inscrite dans le code pénal.
Israël veut afficher une fermeté sans faille face aux jeteurs de pierre. Une sévérité extrême afin de tenter d’endiguer les récents épisodes de violence dans Jérusalem.L’amendement voté hier par le gouvernement israélien prévoit d’abord la possibilité d’une peine de 10 ans de prison contre l’auteur d’un jet de pierre qui « mettrait en danger la vie d’une personne ou d’un véhicule », selon le texte. Et dans ce cas-là, pas besoin de preuve.Deuxième modification du code pénal : dans le cas où il est prouvé que l’auteur avait l’intention délibérée de blesser quelqu’un. Dans ce cas-là, la justice pourra condamner jusqu’à 20 ans de prison.

Un projet d’une extrême fermeté qui, pour entrer en vigueur, doit encore passer devant les députés.

Parallèlement, le premier ministre israélien a rappelé hier qu’il n’avait pas l’intention de modifier le statu-quo sur l’Esplanade des Mosquée et d’y laisser les juifs prier. Une déclaration saluée par Mahmoud Abbas.

Sur le terrain, la situation reste fragile. Agression dans la vieille ville, voitures caillassées, bombe incendiaire contre la police ce week-end : deux mineurs ont été arrêtés, portant à près de 1000 le nombre d’arrestations à Jérusalem depuis cet été.

http://www.franceinter.fr/depeche-une-peine-dexception-contre-les-jeteurs-de-pierre

RAPPELnewsletter
De : Strategique <[email protected]>
Date : 3 novembre 2014
Objet : INVITATION

Cher tous bonjour,

L’Académie de Géopolitique de Paris, dans le cadre de ses rencontres sur les questions et les défis du monde d’aujourd’hui, organise un séminaire sur

« La vision des religions et des minorités envers le mouvement de l’État Islamique »

Le vendredi 07 novembre de 17h à 20h30

À la Sorbonne, 46 rue St Jacques, 75 005,

en présence de l’ayatollah Sayed Riad al Hakeem et de chercheurs irakiens venus d’Irak, ou le mouvement Daesh sévit. Les différents intervenants traiteront en profondeur la spectaculaire avancée de ce mouvement terroriste, ses répercussions sur les minorités des régions atteintes et la vision des institutions religieuses quant à ce dangereux phénomène.

Pour des raisons de sécurité, seules les personnes inscrites pourront être admises en salle.

 Pour toute inscription (jusqu’au jeudi 06 novembre) veuillez cliquer ci dessous :

clip_image002

Le programme est disponible sur le site internet de l’académie au :

http://academiegeopolitiquedeparis.com/

Bien cordialement
Académie de Géopolitique de Paris
Tél : 01 48 20 14 89
Fax : 01 48 20 82 63
www.academiegeopolitiquedeparis.com
www.strategicsinternational.com

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,