Aller à…
RSS Feed

26 septembre 2022

Alerte aux Etats-Unis, le régime Trump sur les traces du ʽPatriot Actʼ de Bush II


Luc Michel

Lundi 13 avril 2020

LE TEMPS DES ‘CORONA-DICTATURES’ (007) :
ALERTE AUX ETATS-UNIS, LE REGIME TRUMP SUR LES TRACES DU ‘PATRIOT ACT’ DE BUSH II

REVUE DE PRESSE
Avec LE TEMPS/ 2020 04 09/

« ALERTE AUX ETATS-UNIS »
(LE TEMPS, GENEVE, 3 AVRIL 2020)

* voir sur PRESS TV/
‘REPORTAGE’ DU 23 MARS 2020/
LUC MICHEL:
VOICI VENIR LE TEMPS DES CORONA-DICTATURES SOUS PRETEXTE DE LA PANDEMIE
https://vimeo.com/406639883

Extrait 1 : « Cela fait beaucoup, beaucoup d’écueils à éviter pour que la vie privée et les libertés individuelles soient préservées. Aujourd’hui, effrayée par une pandémie qui fait des ravages, une majorité de citoyens semble accepter ces mesures de surveillance. Mais on est à un moment clé, comme l’écrivait récemment l’historien et humaniste israélien Yuval Noah Harari dans le Financial Times: «La bataille autour du virus pourrait être l’argument décisif dans la bataille autour des données personnelles, car lorsqu’il faut choisir entre droit à la vie privée et santé, les gens privilégient généralement la santé»… »

«  ZOOM, GOOGLE MEET, CLASSROOM, MICROSOFT TEAMS, YOUTUBE: LA CRISE DU CORONAVIRUS AGGRAVE NOTRE DÉPENDANCE AUX GÉANTS DE LA TECH »

Extrait 2 : « Aux Etats-Unis, de nombreux organismes sont déjà en alerte contre les mesures de surveillance que pourrait prendre le gouvernement. Car il y a eu des précédents. «Au lendemain du 11-Septembre, les Etats-Unis ont promulgué le Patriot Act, qui confère au gouvernement de vastes pouvoirs d’urgence. Mais cette loi, qui devait expirer en 2005, a été sans cesse renouvelée. Nous n’avons absolument aucune raison de croire que les agences gouvernementales souhaitant étendre leurs pouvoirs en réponse au virus seront prêtes à voir ces pouvoirs s’éteindre une fois le virus éradiqué», estime Albert Fox Cahn, directeur de l’ONG new-yorkaise Surveillance Technology Oversight Project.
Le spécialiste rappelle que la localisation fournie par les téléphones permet de déterminer si l’on participe à une manifestation politique ou à un événement religieux. «Je suis aussi inquiet de l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour donner des scores de risque en lien avec le virus. Nous ne savons pas si ces outils fonctionnent bien et s’ils souffrent des mêmes biais que d’autres systèmes d’IA pour la surveillance, comme la reconnaissance faciale», conclut Albert Fox Cahn.
Sur le même modèle que des applications utilisées notamment en Corée du Sud et à Singapour, l’EPFL développe un programme permettant à un individu de signaler lorsqu’il présente les premiers symptômes de maladie. Ensuite, toutes les personnes ayant été précédemment en contact avec lui seront alertées par cette même application. Mercredi, l’EPFL a communiqué à ce sujet en affirmant qu’elle participe à un consortium regroupant 130 partenaires de huit pays. »

# LUC-MICHEL-TV
La chaîne du Géopoliticien Luc MICHEL :
Sur https://vimeo.com/lucmicheltv
Plus de 4.700 Vidéos !
videos, interviews, émissions, expertises TV, podcasts
+ interventions sur AFRIQUE MEDIA, PRESS TV, PCN-TV,
PARS TODAY, EODE-TV, PANAFRICOM-TV
Et RADIO ALGERIE

Partager

Plus d’histoires deDroit de l'Homme