Aller à…
RSS Feed

20 juillet 2018

Le BOOMERANG de la VERITE et basta ya : Libye : retour du kadhafisme ou pas ?***


 

Libye : retour du kadhafisme ou pas ?

un anti-kadhafisme parle de la nostalgie kadhafisme https://www.youtube.com/w…

La meilleure illustration de ce qui s’est passé en Libye est le fait que 2 à 3 millions de Libyens sur 6 millions ont fui la Libye le jour même de sa « libération » pour aller au Tchad, en Egypte, en Tunisie, en Algérie ou n’importe où ailleurs …c’est-à-dire avant même d’avoir pu constater de visu qui étaient ces « libérateurs » …ils savaient déjà ce que ce serait …et depuis, on a pu constater qu’ils avaient raison de fuir sans demander leurs restes. …De même, la moitié des Syriens qui ont dû quitter leur foyer l’ont fait pour rejoindre les zones gouvernementales, l’autre moitié, habitant les régions frontalières, a été repoussée vers le pays voisin contigu …Il y a très peu de Syriens qui ont fui les régions gouvernementales, malgré les bombardements dont elles ont elles-aussi été copieusement arrosées de la part des « révolutionnaires démocratico-takfiro-islamistes ». Et depuis les avancées de l’armée syrienne faite de conscrits, les retour au pays se multiplient. >

BD

11/07/18

 

Le BOOMERANG de la VERITE et basta ya] Re: Libye : retour du kadhafisme ou pas ?

Les Pacifistes de Tunis

Avec ces pseudo-révélations, nous sommes encore dans l’Orientalisme, le néo-Orientalisme (voir cette notion chez le penseur Edward Saïd): du néo-Orientalisme exacerbé par l’OTAN et ses médias…  La méthode crasse encore à l’œuvres est basée sur les mensonges par omission (omission des immenses réalisations humaines, sociales, économiques, politiques, culturelles et religieuses de la Jamahiriya). Or, ce qui compte pour un chercheur sérieux, ce n’est pas d’être pour ou contre. Ce qui compte, comme le dit un jour SERGE THION (nb: qui était chercheur), c’est de savoir « si ce qu’on dit [en l’occurrence au sujet d’une personnalité historique] est vrai ». Cela vaut pour ce FANFARON DE L’EXPRESS comme pour le fabuliste diffamateur et ASTROLOGUE DU RESEAU VOLTAIRENET.  « Antikadafiste » ou « kadafiste » sont des mots qui ne signifient rien. Pire, ils n’existent pas en arabe !Pire encore, idem pour l’expression « LE GUIDE LIBYEN »…  ! Elle n’existe pas en arabe. C’est une invention de l’Oxydant.  Le titre de Gaddafi était « QA’ID ATTAWRA ». Ainsi, l’interpela le journaliste d’Al-Jazeera lors de la fameuse interview. C’est-à-dire « Guide de la Révolution » (celle de 1969, dont les seules violences que l’Histoire a jamais enregistrées furent des égratignures aux bras de quelques uns….).    Mais ces propagandistes pantins de l’OTAN s’en fichent. Ils sont d’ailleurs trop contents que l’une des premières cibles de cette dernière furent la GRANDE BIBLIOTHEQUE du CENTRE DE RECHERCHES DE LA JAMAHIRIYA. Il n’y ni « président » ni « ministre » dans le système politique de la Jamahiriya  (voir documents officiels – et, pour l’anecdote, la bourde avalisée par les perroquets « anti-impérialistes » de MEYSSAN, qui s’est autoproclamé «  »ministre » du gouvernement provisoire de la Jamahiriya »…..La Nostalgie, certes, est réelle. Mais il faut laisser encore un peu de temps aux Libyens que les organisations satellites de l’OTAN ont inondé avec la théorie de la « société civile » et du jeu nécessaire des partis politiques… Le temps qu’ils puissent tirer leurs propres conclusions sur le génie de QADDAFI avec ses Congrès Populaires comme critère ultime de la démocratie… Ce ne sont pas les « kadafistes » qui sont à l’œuvre actuellement. C’est le peuple. Il suffit de lire ou d’écouter leurs médias, pas cet Orientaliste de l’Express;Voici donc une nouvelle mise en scène avec un type qui a fait un petit voyage dans la Jamahiriya occupée depuis 7 ans, et qui nous dit qu’il y a rencontré des pantins bien connus de l’Oxydant, qui nous parle du Maréchal Haftar sans nous dire que ce dernier a été formé aux USA en vue du renversement de la Jamahiriya, et qu’il a obtenu la nationalité US alors qu’il n’y avait pas droit selon les lois sur l’immigration… Sans nous dire un mot sur cette puissante Armée Libyenne créée et formée par le Colonel Gaddafi lui-même et qui a su résister à l’OTAN pendant 8 mois, dont un mois célèbre à Syrte, sous total embargo. Ce type qui s’est pressé de (pardon pour la vulgarité) « pisser un livre », vient en parler devant des Africains télévisés par la chaîne oxydantale TV5 (aujourd’hui doublée de France 24 arabe, anglais, français). Tout va bien….On fait mieux que les précédents en disant « Le Guide Libyen » et non systématiquement « dictateur ».  Cela vous rend en effet  « ringard » et vous risquez de vous faire ridiculiser, non par les Libyens qui n’ont pas droit à la parole mais, par les Africains, comme le blogueur camerounais cocu de la dernière fois….BERNARD LEVY au moins a fait mieux. En plus il a fait un film (« Le Serment de Koufra »), tellement parlant par lui-même qu’une chaîne libyenne très sérieuse rediffuse constamment son chef d’œuvre en version arabe afin d’édifier ses téléspectateurs.  Sans que personne ne le reprenne, le journaleux dit « ce qui tenait lieu de structure étatique » (sic), autrement dit un système politique (le mot « Jamahiriya », nom officiel de la l’Etat Libyen n’est, c’est parlant, jamais employé….) qui a tenu 42 ans dont 1 an aux bombardements quotidiens par 15 Etats de l’OTAN. Un tel système démocratique était basé sur un réseau horizontal, vertical et transversal de 6 000 congrès et comités populaires (dont il ne dit mot non plus – il n’y a jamais mis les pieds, contrairement à gens sérieux comme MARIO DINUCCI, LUC MICHEL ou GINETTE HESS) ; mieux, doublé d’un système de 2 000 ambassades des Tribus libyennes (avec son Congrès annuel des Tribus et son Secrétariat ouvert à tous). On est en pleine méta-manipulation: méga-mensonges par omission….

Mais commençons par ce mensonge: que SAYF aurait promis (le gueux le dit en arabe) des « hamam dam » (sic)(i.e. rivières de sang, comme dans l’Ancien Tesstament). Il reproche aussi, carrément, à SAYF d’avoir patriotiquement brandi une Kalashnikov sous les feux de l’OTAN….Il parle d' » »africanisme » instrumentalisé », confondant le projet de Françafrique avec l’unité économique, politique, et militaire conçue par Qaddafi lui-même. A-t-il cité un seul document sur le sujet, comme, par exemple le fait que c’est ce dernier qui a créé l’Union Africaine ?.… Trop contents sont ces a-gens que l’une des premières cibles de l’OTAN fut la Grande Bibliothèque du  Centre de Recherches de la Jamahiriya… Il cite NELSON MANDELA mais omet de dire que ce dernier a publiquement déclaré que lui et l’ANC n’auraient jamais rien été sans le concours essentiel, généreux et audacieux de QADDAFI. -Il confond des incidents (évidemment créés par des agents de l’Oxydant à l’intérieur du pays dans un pays qui comptait des centaines de milliers d’immigrés africains) où il ose parler de « pogroms », « rafles » contre des gens à la peau noire. Diffamation totale…. Bien sur, les faits sont très têtus et il faut qu’il annonce gratuitement et « quelque part », comme MEYSSAN ou NABA, que QADDAFI était « sanguinaire » et « dictateur ». Où sont les preuves, les noms ?Nous pouvons montrer, preuves académiques et audiovisuelles historiques à l’appui, que QADDAFI, à contre-courant, était contre la Peine de  mort. Avec sa voix de simple citoyen, il a proposé son abolition dans le cadre de Congrès Populaires. Or, le peuple libyen a rejeté ses propositions…. Idem dansde nombreux cas (enfants libyens auxquels le virus du SIDA fut inocculé par des infirmières, augmentation des dividendes du pétrole redistribués, etc., etc.). C’est ça la « dictature »…: -quand on confond démocratie et démocratie bourgeoise parlementaire…-quand on a un cerveau hexagonal incapable de croire que le CORAN définit clairement la Démocratie Directe comme consultation entre les membres du peuple lui-même; d’où le système de la Jamahiriya est né (annoncé dans les années 70 par Qaddafi lui-même). La Jamahiriya est même allée plus loin en considérant que le Coran pouvait servir de Constitution (voir documents officiels) afin de traiter les affaires quotidiennes d’une population majoritairement musulmane. Du jamais vu en Terre musulmane et à vocation socialiste par-dessus le marché.    Si la Jamahiriya a soutenu SARKOZY, c’est tout simplement parce qu’elle ne voyait pas pourquoi elle devrait se priver d’utiliser, dans le  Grand Jeu des Nations, les mêmes armes que les autres: soit le financement d’ONGs et partis politiques à l’étranger (y compris, suprême Audace, en France).Un peu comme la Chine qui a des ambitions socialistes mais exploite le Capital à son profit, ou encore la Corée démocratique.Soyons clair. Voilà ce qu’on ne pardonne pas à Gaddafi._____

Autres méga-omissions très parlantes: Le 1er juillet 2011, 1 MILLION  de Libyens descendent à Tripoli, sous le feu de l’OTAN depuis plusieurs mois. Femmes avec des messages écrits au Henné exprimant leur soutien au « dictateur » et Drapeau de 5 km, le plus long du monde… Même Al-Jazeeera fut consternée et se vit dans l’obligation de montrer les images, contrairement aux autres médias.https://www.youtube.com/watch?v=nSnlIlATIKwhttps://www.youtube.com/watch?v=a3lJAbRkzQ4 (avec sous-titre du discours de Qaddafi)https://www.youtube.com/watch?v=SbHF_FskDss (1,7 million selon Rayisse)

 

Notre commentaire historique: « Manifestation référendaire historique, joviale et festive (plus d’1 million de personnes), du 01 juillet 2011 à Tripoli, cible de bombardements intempestifs durant plus de 7 mois. Les téléspectateurs tunisiens, conformément au plan impérialiste mis en place (notamment, en mai 2011, la promesse fallacieuse du G8/Sarkozy à Béji Caid Sebsi d’un don/prêt de 25 milliards d’EUROS à la « révolution » tunisienne), furent délibérément privés de ces images par la Télévision Nationale Tunisienne . Le but de cette censure (alors que la même télévision bavardait hypocritement et sans cesse au sujet de la « liberté d’expression » et de la fin du « règne de la pensée unique ») était de laisser le peuple tunisien continuer à croire à la version officielle des événements (par ailleurs relayée par les « élites intellectuelles »). Surout, il fallait éviter que les citoyens ne descendent à leur tour dans la rue comme ils l’avaient fait en 2003 lors de l’invasion de l’Irak. Ici, une VIDEO (cliquer sur l’image) disponible illustre notammant un record mondial: celui du plus long drapeau jamais réalisé dans l’histoire de l’humanité. Sa longueur dépassait les 5 km. »Les pacifistes de Tunis

À

Laisser un commentaire

Plus d’histoires deJamahiryia

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,