Aller à…
RSS Feed

1 décembre 2020

Le petit journal de Karim


LE PETIT JOURNAL DE KARIMDate : 15 juillet 2014
Des pro-israéliens qui cassent tout devant la synagogue de la rue de la Roquette

Ces jeunes de la LDJ semblent eux parfaitement intégrés dans la société française puisque la police les protège et que les journalistes n’en parlent pas.

https://www.youtube.com/watch?v=geye3CS3e0A&feature=youtu.be

mykrob20081

Et t’as les CRS qui crient aux mecs de la LDJ  » Restez derrière !! « 

Juste avant les mecs de la LDJ ont fuit comme des tapettes alors qu’ils avaient les CRS avec eux ! c’est grave d’être aussi lâche !Après les CRS,L’Armée?
De : Rene Naba <[email protected]>
Date : 15 juillet 2014
Objet : Gaza: Ne pas exporter le conflit israélo-palestinien en France. Soit. Gaza: Ne pas exporter le conflit israélo-palestinien en France. Soit. René Naba | 17.07.14 Arno Klarsfeld et Gilad Shalit versus Salah Hammoury. Ne pas exporter le conflit israélo-palestinien en France. More...

Objet : [Nouvel article] Proposition de cessez-le-feu à Gaza: quand le loup se déguise en agneau ou la ruse inutile de Benjamin Netanyahou

Nouvel article sur Mounadil al Djazaïri

Proposition de cessez-le-feu à Gaza: quand le loup se déguise en agneau ou la ruse inutile de Benjamin Netanyahou

by Dziri

Certains ont pu avoir quelque espoir à l’annonce d’une proposition de cessez-le-feu entre le régime sioniste et les Palestiniens de Gaza à l’initiative de l’Égypte.

Las, cette offre de cessez-le-feu n’était qu’un leurre destiné à berner l’opinion publique internationale pour deux raisons. Pour commencer, si l’entité sioniste a été associée à la définition du contenu de cette offre, cela n’a pas été le cas des autres belligérants que sont le Hamas et le Djihad Islamique pour s’en tenir aux principales forces en présence dans la bande de Gaza. Ensuite les termes de ce cessez-le-feu visent purement et simplement à obtenir par un morceau de papier l’objectif que poursuit le régime sioniste, à savoir démanteler la capacité de résistance militaire des Palestiniens et du même coup ouvrir la voie définitivement à une bantoustanisation de ce qui reste de Palestine qui n’est pas encore peuplé par les colons juifs ou ouvertement annexé.

Les dirigeants de la résistance palestinienne à Gaza ne s’y sont pas trompés et ont rejeté cette offre présentée sous les auspices du maréchal égyptien Abdel Fattah al-Sissi qui porte à peine plus le Hamas dans son cœur que Benjamin Netanyahou.

On verra si ce dernier n’aura pas à se mordre les doigts d’avoir voulu jouer avec des dés pipés. Certes, il va sans doute continuer à exercer sa cruauté sur le peuple palestinien, il causera encore mort et destruction mais pour un résultat politique nul aussi bien sur le plan intérieur qu’extérieur.

En agissant ainsi, il ne fait qu’engager plus encore son État voyou dans l’impasse où son destin sera scellé.

Il serait mieux avisé d’écouter Tony Blair qui lui adonné un conseil de véritable ami en lui expliquant qu’il était vain d’essayer de détruire le Hamas par la force parce que ce parti ne fait qu’incarner une volonté populaire lié à certaines conditions politiques et historiques, Des principes que Tony Blair avait négligés en d’autres lieux avec les résultats que nous connaissons.

Israël en quête de légitimation pour continuer à agresser Gaza

par Sergio Yahni, Alternative Information Center (Palestine) 15 juillet 2014 traduit de l’anglais par Djazaïri

Le Hamas et le Djihad Islamique ont déclaré mardi ne jamais avoir été consultés sur les termes d’une proposition de trêve avec Israël dont le projet de texte a été rédigé par l’Égypte. Le chef du gouvernement israélien a affirmé que si le Hamas n’acceptait pas la proposition de cessez-le-feu, Israël pourrait légitimement élargir ses opérations militaires contre la bande de Gaza.

Le Hamas et le Djihad Islamique ont affirmé mardi ne jamais avoir été consultés sur les termes d’une proposition de trêve avec Israël dont le projet de texte a été rédigé par l’Égypte.. Des sources égyptiennes soutiennent que cette initiative de cessez-le-feu repose sur des consultations avec Israël, l’Autorité Palestinienne et toutes les factions palestiniennes, quoique cette affirmation soit contestée par les organisations islamiques. Le premier ministre israélien a indiqué que si le Hamas n’accepte pas la proposition de cessez-le-feu, les Israéliens pourront légitimement élargir leurs opérations militaires contre la bande de Gaza.

« Pour éviter la confusion et pour être clair avec notre peuple, les Brigades al-Qassam confirment que nous n’avons pas été contactés par aucune entité officielle ou officieuse sur les termes de cette prétendue initiative ; » expliquent les brigades Azzedine al Qassam dans une déclaration.

« Si l’information véhiculée est vraie, cette initiative signifie génuflexion et soumission, et donc nous la refusons complètement et à nos yeux, elle ne vaut même pas l’encre qui a servi à l’écrire, » a ajouté l’organisation militaire.

Khalid al-Batsh, un haut responsable du Jihad Islamique a salué le rôle de l’Égypte mais a précisé qu’il n’y avait eu de contacts qu’entre l’Égypte et Israël. Il a souligné que le Jihad Islamique n’a jamais été consulté.

Khaled al Batsh, dirigeant du Djihad Islamique

Khaled al Batsh, dirigeant du Djihad Islamique

« Des initiatives ne devraient pas être proposées par le truchement des médias, mais plutôt par les canaux évidents que sont les factions résistantes et leurs dirigeants, » a observé al-Batsh.

Le secrétaire général adjoint de l’organisation, Ziad al-Nakhalah a déclaré lundi dernier qu’il ne pouvait pas y avoir d’accord de cessez-le-feu sans des garanties d’une cessation de l’agression israélienne contre Gaza et une levée du blocus de Gaza.

« Nous sommes ouverts à toute initiative, mais les tirs de roquettes ne cesseront pas sauf si un accord véritable et approprié est atteint, » a-t-il ajouté.

Ziyad al-Nakhalah figure sur la liste des terroristes du Département d'Etat US

Ziyad al-Nakhalah figure sur la liste des terroristes du Département d’état des États Unis

Le cabinet de sécurité israélien de mardi a accepté la proposition égyptienne de cessez-le-feu, a annoncé un porte parole du gouvernement après une semaine de bombardements meurtriers sur Gaza qui ont tué plus de 180 Palestiniens.

« Le cabinet a décidé d’accepter l’initiative égyptienne pour un cessez-le-feu à partir de 9h ce matin, » a déclaré sur Twitter Ofir Gendelman, porte parole du premier ministre Benjamin Netanyahou.

« Nous avons accepté la proposition égyptienne afin de donner une opportunité pour la démilitarisation de la bande de Gaza – de ses missiles, de ses roquettes et de ses tunnels – par la voie diplomatique, » a-t-il dit aux journalistes au cours d’une précédente conférence de presse avec Frank Walter Steimeier, le chef de la diplomatie allemande.

Le premier ministre a ajouté, « mais si le Hamas ‘accepte pas la proposition de cessez-le-feu, comme il semble maintenant que ce sera le cas, Israël aura toute légitimité devant le monde pour élargir son opération militaire pour obtenir le calme indispensable. »

 

De : Bruno DRWESKI <[email protected]>
Date : 15 juillet 2014
Objet : A quand l’appel au djihad en Palestine ?

Il faudrait peut-être effectivement demander partout pourquoi
les prédicateurs pétro-monarchiques n’appellent pas à l’envoi
de jihadistes combattre les sionistes à Gaza,en Cisjordanie
et dans les territoires de 1948 alors qu’ils le font
pour les conflits entre musulmans ?

Et le « Jihad takfiri » à Gaza ?!?!?!?!

IRIB- La Syrie s’enlise depuis trois ans dans une crise aggravée

par les fatwas de guerre des muftis salafistes et wahhabites en Arabie, au Koweït, au Qatar et dans certains autres pays de la région. Reste à savoir pour quelle raison ces muftis restent les bras croisés devant la nouvelle offensive du régime sioniste contre la bande de Gaza. L’Histoire est le meilleur juge ! Il faut un peu de patience. Le temps passe et les doutes se transforment en convictions. Le temps passe et ceux qui font des promesses creuses, seront connus du monde entier. Cela arrivera tôt ou tard.

Les allégations sur la défense des droits de l’Homme, les conseils religieux et les gestes bienveillants peuvent changer de couleur lorsque les intérêts le nécessitent ! Comme si rien ne s’est passé ! Il en existe tant d’exemples. La chaîne qatarie Al-Jazeera se posait tout au long de ses activités en une chaîne professionnelle, transparente et impartiale et elle insistait sur ce caractère jusqu’à ce que ses intérêts aient été mis en danger. Mais les évolutions qui se sont produites en Syrie et à Bahreïn jouèrent au juge ayant dénoncé cette chaîne dont l’allégation d’impartialité n’a été que de pur mensonge. La baisse accrue des interlocuteurs de cette chaîne vient à l’appui de cette affirmation.

L’Histoire est également le meilleur juge pour évaluer l’honnêteté des politiciens, des détenteurs de pouvoir et des prédicateurs takfiris. Ceux-ci ne cessent de parler de la dignité perdue des musulmans et tentent de faire croire qu’ils voudraient défendre la religion. Ils vont de ville en ville pour collecter des aides populaires destinées aux guerriers en Syrie et en Irak et ils justifient le terrorisme dans le cadre du terme sacré du « Jihad ».

Le conflit, en cours ces jours-ci, entre la Résistance et les Sionistes, à Gaza, met en épreuve, une fois de plus, l’honnêteté des prédicateurs takfiris, dont le vrai visage avait été déjà connu de tout le monde. Maintenant, la population mondiale est en mesure de mettre en parallèle ce qui s’est passé en Irak et en Syrie avec ce qui passe ces jours-ci à Gaza. Elle peut bien constater le bilan des muftis takfiris. Personne n’a oublié comment Saleh Al-Hidan, mufti saoudien, a annoncé interdite, pendant la guerre de huit jours de Gaza, l’organisation de la manifestation en soutien à Gaza et la condamnation d’Israël. En plus, Abdelaziz Ale Cheikh, un autre mufti, a déclaré que le boycott des marchandises américaines et israéliennes était interdit et cela pour que les intérêts de l’Occident ne soient nullement touchés. Les enfants sans défense de la bande de Gaza sont massacrés alors que Mohammed Al-Arifi et Adnan Al-Arour restent silencieux. Ces deux personnes ont ordonné « le Jihad pour le mariage » en soutien aux terroristes en Syrie et vont de pays en pays pour collecter des aides destinées aux terroristes tandis qu’elles s’abstiennent de condamner les atrocités commises par le régime sioniste.

La plus grande chose qu’un mufti takfiri peut faire envers le massacre des Palestiniens est qu’il appelle les gens à prier pour eux ! Un mufti saoudien qui avait qualifié la guerre en Syrie de jihad sublime, vient de rendre public un communiqué sur les réseaux sociaux arabophones. Ce communiqué appelle les musulmans à prier pour les habitants de Gaza victimes de la barbarie du régime sioniste. Voici la seule chose qu’un mufti takfiri sait faire envers les crimes d’Israël !« Notre priorité n’est pas de faire la guerre contre Israël mais de tuer les chiites », ont annoncé les takfiris de Daesh. Selon le site web israélien « i24 », le groupe takfiri Daesh a annoncé qu’il ne combattrait pas Israël ni les Juifs car le Coran ne l’avait pas ordonné.Réagissant aux critiques, Nadal Nassiri, porte-parole de Daesh, a déclaré : « La meilleure réponse se trouve dans le Coran. Là où Dieu parle des ennemis proches, autrement dit les hypocrites. Il dit que les hypocrites sont plus dangereux que les mécréants ». Il arrive enfin à cette conclusion que les chiites sont hypocrites et que les sionistes sont mécréants. Alors, il faut combattre les chiites et non pas les sionistes !

Daesh et leurs sponsors takfiris n’ont jamais porté la moindre atteinte au régime sioniste mais ils ne cessent de faire plonger la région dans le chaos et d’insister sur la partition des pays musulmans. La tragédie en cours à Gaza suscite la colère de tout épris de la liberté ayant de la conscience, les personnes comme Roger Waters, chanteur du rock américain et d’autres journalistes, sportifs et scientifiques qui ont durci le ton contre les crimes du régime sioniste contre la bande de Gaza. En revanche, les oulémas wahhabites et takfiris restent toujours silencieux et considèrent le terrorisme en Syrie et en Irak comme le plus grand jihad.

De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 15 juillet 2014
Objet :VIDÉO. Manif pro-palestinienne: non, aucune synagogue n’a été attaquée à Paris !

A l’heure du journalisme citoyen, il est de plus en plus difficile de mentir. Bref, ceux qui mentent outrageusement, grossièrement, plus que des arracheurs de dents, se décrédibilisent tous seuls. Du sommet de l’État en passant par certains citoyens, la condamnation a été unanime après la supposée attaque dont a été victime la synagogue de
[…]Lire la suite

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,