Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

Le petit journal de Karim


La solution pour Gaza

Manlio Dinucci

Le secrétaire-général de l’ONU Ban Ki-moon, à l’ombre du secrétaire d’État USA John Kerry dont il apprécie l’ « engagement dynamique », est en train de chercher à Jérusalem la façon de « mettre fin à la crise de Gaza ». Il semble cependant ignorer que quelqu’un l’a déjà trouvée. Le vice-président de la Knesset, Moshe Feiglin, a en fait présenté le plan pour « une solution à Gaza ».

   Il s’articule en sept phases.

1) L’ultimatum, donné à la « population ennemie », à qui est intimé d’abandonner les aires où se trouvent les combattants du Hamas, « en se transférant dans le Sinaï, non éloigné de Gaza ».

2) L’attaque, déclenchée par les forces armées israéliennes « à travers tout Gaza avec la force maximale (et non pas avec une fraction minuscule) », touchant tous les objectifs militaires et infra structurels « sans aucune considération pour les boucliers humains et les dommages environnementaux ».

3) Le siège, simultané à l’attaque, afin que « rien ne puisse entrer à Gaza ou sortir de Gaza ».

4) La défense, pour « frapper avec la pleine force et sans considération pour les boucliers humains » n’importe quel lieu d’où soit partie une attaque contre Israël ou contre ses forces armées.

5) La conquête, opérée par les forces armées israéliennes qui, après avoir « assoupli » les objectifs par leur puissance de feu, « conquerront l’entière Gaza, en utilisant tous les moyens nécessaires pour minimiser tout dommage à nos soldats, sans aucune autre considération ».

6) L’élimination, opérée par les forces armées israéliennes, qui « anéantiront à Gaza tous les ennemis armés » et « traiteront en accord avec le droit international la population ennemie qui n’a pas commis de méfaits et s’est séparée des terroristes armés, à laquelle il sera autorisé de quitter Gaza ».

7) La souveraineté sur Gaza, « qui deviendra pour toujours une partie d’Israël et sera peuplée de juifs », contribuant à « alléger la crise de l’habitat en Israël ». Aux habitants arabes, qui « selon les sondages désirent pour la majorité quitter Gaza », sera offerte « une généreuse aide pour l’émigration internationale », qui sera cependant concédée  seulement à « ceux qui ne sont pas impliqués dans des activités anti-israéliennes ». Les arabes qui choisiront de rester à Gaza recevront un permis de séjour en Israël et, après un certain nombre d’années, « ceux qui acceptent la domination, les règles et le mode de vie de l’État juif sur sa propre terre» pourront devenir citoyens israéliens.

    Ce plan n’est pas le fruit de l’esprit d’un fanatique singulier, mais d’un homme  politique qui est en train de recueillir un consensus croissant en Israël. Moshe Feiglin est le chef de Manhigut Yehudit (Leadership juif), la plus grande faction à l’intérieur du Comité central du Likoud, c’est-à-dire le parti de gouvernement. Dans l’élection pour la direction du Likoud en 2012, il a fait campagne contre Netanyahu, obtenant 23% des voix. Depuis lors son ascension est continue, si bien qu’en juillet il a ajouté à sa charge de vice-président de la Knesset celle de membre de l’influente Commission des affaires étrangères et défense.

    Si l’on examine le plan que Feiglin est en train de promouvoir activement, que ce soit en Israël ou à l’étranger (surtout aux États-Unis et au Canada), on voit que l’actuelle opération militaire israélienne contre Gaza comprend presque intégralement les quatre premières des sept phases prévues. Sous cet éclairage, on comprend que le déplacement des colons israéliens hors de Gaza en 2005 avait pour objectif de laisser le champ libre aux forces armées israéliennes pour l’opération « Plomb durci » de 2008/2009. On comprend que l’actuelle opération « Bordure de protection » n’est pas contingente mais, comme les autres, est une partie organique d’un plan précis (soutenu au moins par une partie consistante du Likoud) pour occuper de façon permanente et coloniser Gaza, en expulsant la population palestinienne. Et Feiglin a sûrement déjà, aussi, prêt, le plan pour « une solution en Cisjordanie ».

Edition de vendredi 25 juillet 2014 de il manifesto sous le titre « La « soluzione » del Likud per Gaza »

http://ilmanifesto.info/la-soluzione-del-likud-per-gaza/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Texte du plan de Moshe Feiglin : http://www.voltairenet.org/article184845.html

Date : 26 juillet 2014
Objet : Palestine, islam, islamophobie, terrorisme:

Mediapart ce sont de gentils sociaux-démocrates modérés laïcards, etc, etc… et même si eux écrivent cela, c’est que trop c’est trop !!!

A lire pour les questions d’islamophobie, de laïcité, de jeunesse, de racisme, d’histoire de France et de la social-démocratie, etc ...

Palestine : Monsieur le Président, vous égarez la France

EDWY PLENEL – mediapart.fr

 

Tel-Aviv en insurrection !!!

dimanche, 27 juillet 2014
IRIB- Des milliers d’habitants de Tel-Aviv sont descendus samedi soir dans les rues,
réclamant la fin du « cauchemar » !!  » les Tel-avivois exigeaient du gouvernement criminel de Netanyahu la fin de l’offensive terrestre contre Gaza, affirment les sources.  » des milliers d’israéliens ont en effet bravé l’interdiction officielle , répondant à l’appel de rassemblement de la gauche et de la droite . ils ont manifesté leur opposition à la poursuite de l’offensive « Roche invincible, débutée le 7 juillet et qui a fait jusqu’ici 42 morts dans les rangs de l’armée israélienne ». les policiers sionistes avaient lancé pourtant un alerte aux missiles pour empêcher le rassemblement mais les israéliens se sont massivement réunis sur la place Isaac Robin en scandant des slogans contre la guerre.  » Il existe d’autres voies que la guerre »,  » Libérez Gaza, laissez ses habitants vivre »,  » mettez fin à la guerre et à l’occupation » , lisait-on sur les banderoles brandies par les habitants. les extrémistes sionistes manifestaient parallèlement en faveur de la guerre/

Jérusalem est : Deux Palestiniens sauvagement battus par des colons

27-07-2014
Deux jeunes Palestiniens ont été violemment battus vendredi soir par un groupe de jeunes juifs dans le quartier de colonisation du prophète Yaacoub (Neve Yaakov), à l’Est de Jérusalem occupée, a-t-on appris samedi auprès de la police.Les deux Palestiniens de 20 ans agressés, Amir Chaouiki et Samer Mahfouz, marchaient le long du tramway lorsque des jeunes juifs qui leur avaient réclamé des cigarettes ont sorti des barres de fer et des bâtons et les ont violemment battus, a raconté l’une des victimes, interviewée par le site du journal Haaretz.Aucun suspect n’avait été arrêté pour le moment.Haaretz, qui publie des photos impressionnantes des deux jeunes hospitalisés, le visage entièrement tuméfié, affirme par ailleurs que les policiers arrivés sur place « n’avaient pas appelé d’ambulance ».
« Leurs proches ont refusé d’attendre l’ambulance que nous avions appelée et les ont emmenés par leurs propres moyens », a affirmé pour sa part la porte-parole de la police.

A Jérusalem occupée, l’AFP rend compte « de violentes bouffées de racisme qui menacent régulièrement de faire basculer la situation depuis le meurtre d’un adolescent Palestinien brûlé vif le 2 juillet par trois juifs extrémistes qui voulaient venger le kidnapping et le meurtre de trois jeunes Israéliens ».

Ailleurs en Cisjordanie occupée qui s’est révoltée pour marquer son soutien à la Bande de Gaza, 18 palestiniens ont été arrêtés ces dernières heures.

Avec AFP

Date : 27 juillet 2014
Objet : A la conférence de Dieudonné sur Gaza, « même Hitler il ne bombardait pas les hôpitaux »

A la conférence de Dieudonné sur Gaza, « même Hitler il ne bombardait pas les hôpitaux »

L’humoriste condamné pour antisémitisme a donné une conférence sur Gaza avec quatre autres intervenants, samedi au théâtre de la Main d’Or.

Le public venu voir Dieudonné le 26 juillet 2014 au théâtre de la Main d'or à Paris, . Le public venu voir Dieudonné le 26 juillet 2014 au théâtre de la Main d’or à Paris, .  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

———- Message transféré ———-
From: « Maxime Vivas » <[email protected]>
Date: 25 Jul 2014
Subject: Charlie Hebdo couvre l’OTAN et calomnie l’Amérique latine

Merci de lire et de faire lire cet article où l’on voit comment Charlie Hebdo, après Cuba, après l’équateur, diffame le Venezuela et la Bolivie.tout en se donnant un alibi palestinien…

Maxime Vivas

LGS

———- Message transféré ———-
De : <[email protected]>
Date : 26 juillet 2014
Objet : Si elle avait su, elle aurait fermé sa g… ???

et on appelle journalistes ces hauts-parleurs de la propagande sioniste/israélienne.
Une leçon de dignité face à la lâcheté des médias « qui comptent »…
PS. et cette imbécile (euphémisme), qu’est-ce qu’elle dit à ses amis -colons israéliens et Tsahal- qui assassinent en toute impunité civils, femmes, vieillards et enfants?

Date : 24 juillet 2014

Objet : ARNAQUE & FOLIE. Un sondage favorable à l’interdiction de manifester en faveur de Gaza ? by Allain Jules
L’Ifop prend les français pour des imbéciles, bien pire, pour des gens sans cœur, sans humanité, sans âme mais surtout comme des goujats, féroces, monstrueux, racistes, vulgaires et hypocrites. Comment peut-on oser faire un sondage aussi bidon ? Au-delà du choc émotionnel que ça suscite, il est très mal venu et ne relève d’aucune logique, à moins Lire la suite

Date : 25 juillet 2014
Objet 
: VIDÉO. Trêve entre la Palestine et Israël: la télévisons suisse romande critique Israël
by Allain Jules
Manifestants pro-palestiniens à New York (Times Square), hierDes milliers de personnes sont descendues dans les rues de New York City hier,  vendredi soir, pour protester contre l’offensive israélienne dans la bande de Gaza et exiger la fin de la violence qui a déjà tué près de 850 Palestiniens. Agitant des drapeaux et signes condamnant Israël pour l’offensive à Gaza, beaucoup ont appelé à Lire la suite
Date : 26 juillet 2014
Objet : FALSE FLAG ? Israël (vidéo): les « qui » ont tué les 3 jeunes juifs prétexte au carnage de Gaza ? by Allain Jules
israéliensL’enquête de la télévision allemande jette un trouble sur l’origine des vrais assassins de ces trois jeunes juifs religieux. A peine ils avaient disparu, Israël, par la voix du fou à lier Bibi, avait accusé le Hamas sans preuve. Ce dernier avait nié fermement. Hélas, rien n’y fait. Au contraire, par vengeance, une jeune Palestinien avait Lire la suite
Date : 27 juillet 2014
Objet :PALESTINE VERSUS ISRAËL. En réalité, il n’y a jamais eu de trêve. Voici pourquoi by Allain Jules
La bande de Gaza a franchi le stade  fatidique des 1000 morts. C’est simplement énorme. Hier, vendredi, cinq soldats israéliens ont été tués dans la bande de Gaza, il s’agit du sergent Guy Boyland, 21 ans, des soldats Amit Yeori, 20 ans, Roy Peles, 21 ans, Avraham Grintzvaig, 21 ans, et Gal Bason, 21 ans.Lire la suiteDate : 28 juillet 2014
Objet :VIDÉO. Journal de Syrie 26/07/2014. Hassaké: l’EI subit de lourdes pertes by Allain Jules
– Nasrallah: La Syrie a été et restera le mur solide face au projet sioniste – Rassemblement populaire devant la mosquée des Omeyyades à Damas à l’occasion de la journée mondiale d’al-Qods – Trêve de 12 heures à Gaza et nouveau massacre collectant 20 victimes palestiniens – L’armée détruit des véhicules de terroristes et tue Lire la suite———- Message transféré ———-
De : M’PEP <[email protected]>
Date : 26 juillet 2014
Objet :N’attendons pas que l’injustice et la barbarie frappent à notre porte pour les dénoncer et les combattre !
TERRE DE PALESTINE : QUEL AVENIR ?
Texte de Paul Monmaur, universitaire, publié pour la première fois le 12 mars 2012, diffusé par le Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP).
 
Le 26 juillet 2014.

Le M’PEP a décidé de diffuser ce texte qui explique clairement la réalité historique de la création de l’État d’Israël, à l’heure où certains aimeraient renvoyer dos à dos les agresseurs et les victimes. Nous laissons à l’auteur la responsabilité des propositions qu’il fait en conclusion de son texte.

 

La Caravane Alger-Gaza annoncée  27/07/2014

La Caravane Alger-Gaza annoncée
Le président de l’association des Oulémas Musulmans Algériens, le Dr Abderrazak Guessoum a annoncé le départ d’une caravane « Alger-Gaza 3 » pour soutenir le peuple palestinien, alors que le président du comité de secours Yahia Saria appelé à l’ouverture d’un pont aérien reliant l’Algérie avec les frontières palestino-égyptiennes.Lors d’une conférence animée par le président de l’Association des oulémas algériens (Aouma), tenue au palais de la culture Moufdi Zakaria, ce dernier a vivement critiqué le gouvernement algérien qui a pris le silence comme position officielle contre le génocide commis à l’encontre du peuple palestinien un peuple civil non armé.Il a notamment dénoncé d’une voix vive de la conspiration inetrnationale ,notamment celle de l’Egypte – dont l’Algérie était la cause principale dans son retour à l’Union Africaine ,après la chute du président Mohamed Morsi. Il a appelé à cet effet les Algériens et Algériennes à faire preuve de bonté en offrant des dons, chacun selon ses capacités : « la situation dans laquelle vit le peuple palestinien nécessite non pas des paroles mais des actes concrets, car l’ennemi israélien ne comprend que la langue de la force et des armes».Il est utile de rappeler que lors de la deuxième caravane, lancée l’an dernier par le comité de secours des peuples de l’association des Oulémas musulmans algérien, et qui est arrivée fin juin à la bande de Ghaza, les dons collectés ont atteint 1.500 tonnes tous produits confondus, alors que les dons financiers ont dépassé 6,7 milliards de centimes. L’hôpital algérien située à Khan Younès, dans le sud de la bande de Ghaza, a été approvisionnée en matériel médical de dernière génération, ainsi que deux autres hôpitaux, l’un situé à Jénine et l’autre celui du Croissant-Rouge palestinien El-Qods.http://www.echoroukonline.com/ara/articles/211725.html

Chicago : la plus grande manifestation de solidarité avec Gaza dans l’histoire américaine 27/07/2014

Chicago : la plus grande manifestation de solidarité avec Gaza dans l'histoire américaine

Les villes américaines ont été le lieu de manifestations de masse en soutien avec la Palestine et de la bande de Gaza, appelant à l’arrêt de l’agression et des massacres sionistes qui ont coûté la vie à près de 1100 palestiniens.

Les manifestations ont eu lieu dans six grandes villes américaines : San Fransisco, Dearborn, Memphis, Seattle, Richmond et Chicago qui a effectué un record avec dix-sept mille manifestants. Cette manifestation est la plus grande en solidarité avec Gaza dans l’histoire des États-Unis.

L’Alliance pour la Justice en Palestine a annoncé, selon le leader Rafiq Jaber Shouaibi, que les manifestations se poursuivent réclamant la fin de l’agression sioniste et appelant à répondre aux conditions de tous les palestiniens, y compris la levée du siège sur Gaza et la mise en place d’un aéroport et d’un port permettant la liberté de circulation et de commerce pour les palestiniens et la libération des prisonniers ainsi que d’autres conditions.

Shouaibi a considéré que ces manifestations visent à arrêter l’agression et mettent l’accent sur la responsabilité des États-Unis dans les crimes commis par « Israël » contre les civils et les enfants palestiniens.

De son coté, le leader de la coalition Ghassan Barakat a affirmé que la subvention financière fournie par l’armée américaine à Israël d’un montant d’environ un quart de milliard de dollars conduira à plus de protestations et de manifestations dans les rues.
http://www.palestine-info.cc

Obama à Netanyahu: un cessez-le-feu « immédiat » est un « impératif stratégique »  27/07/2014

Obama à Netanyahu: un cessez-le-feu "immédiat" est un "impératif stratégique"
Le président des États-Unis Barack Obama a indiqué dimanche qu’un cessez-le-feu immédiat et sans conditions à Gaza était un « impératif stratégique », lors d’une conversation téléphonique avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
« Le président a clairement exprimé l’impératif stratégique de mettre en place un cessez-le-feu humanitaire immédiat et sans conditions qui mette fin dès à présent aux affrontements et conduise à un arrêt permanent des hostilités », a annoncé la Maison Blanche dans un communiqué.
Lors de cet appel, M. Obama a par ailleurs souligné « l’inquiétude profonde et grandissante des États-Unis concernant le nombre croissant de morts civils palestiniens et la perte de vies israéliennes, ainsi que la dégradation de la situation humanitaire à Gaza ».
Il a toutefois fortement condamné « les attaques du Hamas contre Israël via les tunnels et les tirs de roquettes » et réaffirmé le « droit d’Israël à se défendre ».
Le président a également exprimé le soutien de son pays à l’initiative de l’Égypte.
Benjamin Netanyahu, qui était invité sur plusieurs grandes chaînes américaines dimanche, a indiqué en duplex depuis Jérusalem que la seule initiative valable, aux yeux du gouvernement israélien, pour parvenir à un arrêt durable des hostilités était celle du gouvernement égyptien, après le rejet de la proposition portée par le secrétaire d’État John Kerry, jugée trop favorable au Hamas.
« L’initiative égyptienne est la seule qui soit en jeu », a-t-il dit sur NBC, car elle est selon lui la seule à garantir les prérequis d’une « période durable de calme ».
Barack Obama a aussi souligné l’importance « d’assurer la sécurité d’Israël, la protection des civils, de répondre à la crise humanitaire à Gaza et de mettre en place un cessez-le-feu durable qui permette aux Palestiniens de Gaza de vivre une vie normale et de répondre aux besoins économiques et de développement (de l’enclave) tout en renforçant l’Autorité palestinienne ».
Enfin, ajoute le communiqué de la Maison Blanche, M. Obama a rappelé « qu’au final, toute solution de long terme au conflit israélo-palestinien doit assurer le désarmement de groupes terroristes et la démilitarisation de Gaza ».
http://www.lorientlejour.com/article/878196/obama-a-netanyahu-un-cessez-le-feu-immediat-est-un-imperatif-strategique.html

Date : 26 juillet 2014
Objet : PERSPICACITÉ POUR DÉMÊLER UN CONFLIT COMPLIQUÉ

GAZA SOUS LES BOMBES, BREZINSKI EXPLIQUE

Publié le 26 juillet 2014

LA SUITE D L’ARTICLE »»» http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/gaza-sous-les-bombes-brzezinski-explique/

 

———- Message transféré ———-
De : Saad.Zouiten <[email protected]>
Date : 27 juillet 2014
Objet : Palestine- Michel Sabbah : « Le Hamas nous protège » –
Édition du 1er avril 2010 (n°3370) – La Vie

« mener des actions d’éducation à la citoyenneté, au respect de l’autre » et en commençant de faire face aux dogmes religieux des wahhabites exportés par l’Arabie saoudite dans le monde, avec l’appui des USA et d’Israël qui cherche, lui aussi, à construire un Etat dont l’appartenance de ses citoyens (comme en Arabie) basé sur l’appartenance religieux de ses citoyens, excluant le « différent » non juif.

Michel Sabbah : "Le Hamas nous protège"

Michel Sabbah : « Le Hamas nous protège »

 Quelle est la situation des chrétiens de Palestine ?
 Elle est la même que pour tous les Arabes de Palestine. Chrétiens ou musulmans, nous faisons partie d’un même peuple, d’une même culture, d’une même histoire. Un peuple qui est en conflit avec un autre peuple. Un peuple occupé militairement qui n’a pas besoin de compassion, mais de justice. Dans un contexte politique très tendu, nous essayons de faire face au même défi. Qu’est-ce qu’être chrétien ? C’est être envoyé à une société, à un monde que nous n’avons pas choisi parce qu’il nous est donné. Notre vocation est donc d’être chrétien dans une société arabe et majoritairement musulmane. C’est une expérience que nous connaissons bien, nous avons plusieurs siècles d’histoire commune derrière nous.

 Pourtant, aujourd’hui, on parle de persécutions antichrétiennes…
 Des incidents individuels entre musulmans et chrétiens peuvent parfois prendre une dimension communautaire. Dans ce cas, il existe des médiateurs, des familles reconnues pour leur sagesse et leur autorité, capables de régler les conflits. Mais, je peux en témoigner, en Palestine, cela n’est jamais allé plus loin. Aucun massacre, aucun attentat contre les églises, aucune persécution ouvertement antichrétienne. Même à Gaza, les chrétiens sont protégés par le Hamas, souvent présenté comme une organisation terroriste.

 Est-ce la même chose en Irak ?
 Non, là-bas les chrétiens sont victimes de la violence et sont tués parce qu’ils sont chrétiens. Mais il s’agit de motivations politiques, non religieuses. Les extrémistes espèrent ainsi déstabiliser le pays. Beaucoup de sunnites ou de chiites sont tués pour les mêmes raisons. Il ne sert à rien d’accuser l’islam de tous les maux. Travailler à la paix et à la justice, en Irak comme ailleurs, est le meilleur moyen d’éviter un exode massif des chrétiens d’Orient. Un problème politique doit trouver une solution politique.

 Que répondez-vous à ceux qui défendent l’idée d’un choc des civilisations ?
 Il y a un choc, mais il n’est ni religieux, ni culturel. Il est politique. L’Occident traite l’Orient, et ceux qui y habitent, qu’ils soient chrétiens ou musulmans, comme des mineurs. Tant qu’il y aura ce rapport de dominant à dominé, on ne sortira pas de la spirale de la violence. Les racines du terrorisme mondial sont là. L’Orient n’est pas libre de son destin, il est soumis à la domination occidentale. Le problème, ce n’est pas l’islam, c’est la confrontation entre l’Orient et l’Occident. Le colonialisme historique a cédé la place à un autre colonialisme, plus larvé, mais non moins réel.

 Vous n’avez donc pas peur de l’expansion de l’islam ?
 C’est un fantasme alimenté par ceux qui ne comprennent pas l’Orient, en général, et l’islam, en particulier. Tant que les Palestiniens se sentiront opprimés, tous les musulmans du monde se sentiront solidaires avec eux et pourront causer des perturbations à l’intérieur des sociétés où ils vivent. Il faut mettre fin à ce rapport du fort au faible entre l’Occident et le monde musulman et mener des actions d’éducation à la citoyenneté, au respect de l’autre. Développons une culture de coexistence active, apprenons à nous connaître, à vivre et à agir ensemble.
http://www.lavie.fr/hebdo/2010/3370/michel-sabbah-le-hamas-nous-protege-30-03-2010-4921_116.php

Amitiés/سلاماتي

Saâd Zouiten. 

******************************************

الثورة السورية: انتفاضة شعب من أجل 
الحرية والكرامة والديمقراطية والعدالة الاجتماعية 
بناء دولة القانون، والمساواة 
عمل، أجر، وحياة أفضل

Et par le pouvoir d’un mot 

Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
Liberté 
https://www.youtube.com/watch?v=TMBaGOi3E_8

145 cadavres retirés des décombres samedi, 17 martyrs palestiniens ce dimanche
27-07-2014
Rien de plus facile pour l’armée israélienne que de tuer les Palestiniens, à partir de ses drones, de son artillerie, de ses pièces maritimes.Samedi, ce sont les cadavres de 147 palestiniens qui ont été tirés des décombres des maisons détruites par les raids israéliens dans différentes quartiers et régions.Depuis dimanche matin, 13 palestiniens sont tombés en martyre et 30 autres ont été blessés depuis dimanche matin.Selon le site d’informations palestinien Rayat , 3 civils palestiniens ont péri en milieu de journée dans un raid israélien contre la demeure de la famille Mortaja à proximité de Chajaiyyé.
Deux autres palestiniens de 23 et 29 ans ont été tués dans un missile aérien tiré par un drone israélien dans le camp Nosseirat.
Un palestinien a succombé dans un raid contre sa maison à Maghazi.
Quant au septième, il est mort alors qu’il se déplaçait  à moto à l’est de Khan Younés.

Deux autres palestiniens de 27 et 24 ans ont péri lorsqu’un drone israélien a frappé un attroupement de jeunes civils dans le camp de Nousseirat (selon Rayat). Selon l’AFP, citant des témoins, ils ont été touchés alors qu’ils circulaient à moto.

Et un onzième palestinien de 35 ans a péri dans un bombardement de l’artillerie contre des maisons dans la localité Abasane à l’est de Khan Younès.

Grièvement touchée depuis quelques jours dans un raid israélien à l’est de la ville de Gaza, la jeune palestinienne Ikram Chanbari (23ans)  a succombé ce dimanche à ses blessures..
Un adolescent de 14 ans est également décédé des suites de ses blessures alors qu’il a été hospitalisé dans un hôpital égyptien.

 

Dans l’après-midi, une dame palestinienne de 70 ans, Jalila Ayyad a été tuée dans  dans un raid contre sa maison à proximité du port de Gaza.

 

Plus de 1053 martyrs

Le bilan des martyrs s’élève ce dimanche à plus de 1053 et celui des blessés à plus de 6.000.

Samedi, les 147 cadavres ont été retirés des décombres des maisons détruites par les raids et les bombardements israéliens dans les quartiers Chajaiyyé, Zeïtoune, et dans les localités Beit Lahia , Beit Hanoune, Khazaa, et dans les régions de l’est de Khan Younès .

Parmi les tués, 3 sont des journalistes, assure le ministère palestinien de l’information.

Un 8ème soldat tué

Pour sa part l’ennemi sioniste a reconnu la mort d’un soldat israélien tué   dans la nuit de samedi à dimanche par un obus de mortier près de la bande de Gaza.
« Ce soldat a été tué par un obus de mortier tiré de la bande de Gaza qui a atteint le territoire israélien », a précisé une porte-parole militaire.
C’est le 8ème soldat abattu par la résistance durant ces dernières 48 heures, selon les chiffres officiels israéliens, qui portent à 43 le nombre de soldats tués depuis le début de l’opération israélienne à Gaza, le 8 juillet.
Les mouvements de résistance palestiniens accusent l’armée israélienne de mentir sur le nombre réel de ses tués.  . Le Hamas à lui seul revendique plus de 56 militaires israéliens abattus.

 

Le commandant de parachutistes blessé

Selon le site d’information palestinien Quds, (http://www.qudsn.ps/article/45857) la deuxième chaine israélienne a également dévoilé samedi soir que le commandant des parachutistes de l’armée israélienne a été grièvement blessé dans une explosion a l’intérieur d’une maison à Khan Younès durant les jours derniers.

Par la suite, poursuit toujours la 2ème chaine israélienne, les snipers palestiniens ont tiré sur l’hélicoptère qui était venu l’emmener.

Nouveaux tirs de roquettes

L’entité sioniste a été la cible dimanche matin de nouveaux tirs de roquettes tirées depuis la bande de Gaza.

Selon l’armée israélienne, « Cinq roquettes ont touché Israël, dans les régions d’Ashdon et d’Ashkelon (sud), tandis que deux ont été interceptées dans le centre du pays par le système anti-missiles « Iron Dome » ».
« Nous continuons à respecter la trêve humanitaire. Il n’y a pas eu de raid aérien malgré les tirs de roquettes », a déclaré à l’AFP une porte-parole de l’armée.
Cependant, l’armé a indiqué avoir riposté à une vingtaine de roquettes tirées dans la nuit, par des « tirs d’artilleries localisés ».

Selon l’AFP, samedi soir, le mouvement Hamas a revendiqué le tir de sept roquettes, dont deux vers Tel Aviv. Les roquettes, dont les tirs ont été revendiqués dans deux communiqués distincts de la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al Qassam, ont visé pour cinq d’entre elles Nachal Oz, dans le sud de la Palestine occupée, et pour les deux autres Tel Aviv, selon le mouvement palestinien.

Dans la journée de ce dimanche, le Hamas a revendiqué des tirs d’obus 120 contre des attroupements militaires dans la base israélienne Zikim (selon la télévision panarabe al-Mayadeen) , et les brigades Salaheddine en ont revendiqué 3 de type 107, contre des attroupements militaires israéliens à l’est de Jabalia et de Chajaiyyé.

Quant aux brigades de la résistance nationale, elles ont déclaré avoir tiré contre un soldat israélien au nord de Chajaiyyé après être sorti de son char.
Comme de coutume, aucun tué israélien n’est à déplorer en raison de ces tirs.

C’est le Hamas !

Pris à partie ostentatoirement par la Communauté internationale pour l’ampleur du chiffre des civils tués, dont la proportion sur l’ensemble des tués dépasse les 80%, le Premier ministre Benjamin Netanyahu r6pète depuis le déclenchement de l’offensive israélienne la même accusation: c’est le Hamas qui responsable des pertes humaines civiles, coupable selon lui d’une « utilisation cynique des habitants de Gaza pour les utiliser comme boucliers humains ».

« L’armée israélienne vise les centres terroristes mais si les habitants sont frappés de manière non intentionnelle, le Hamas en portera la responsabilité dans la mesure où il a de nouveau refusé une trêve humanitaire qu’Israël avait acceptée », a-t-il prétendu.

Vendredi dernier, le numéro un du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah avait traité les militaires israéliens de « lâches tueurs d’enfants et de civils ».

Trêve de 24 heures

Après avoir refusé samedi la trêve formulée par l’ONU, par la voix du  coordinateur spécial pour le Moyen-Orient à l’ONU Robert Serry afin de permettre « aux civils de récupérer et d’enterrer leurs morts », les factions de la résistance palestiniennes se sont finalemement résignés à l’accepter ce dimanche .

Selon le porte-parole du Hamas Sami Abou Zahri cette trêve qui est entrée en vigueur à partir de 14 :00  heures (11 :00 GMT) devrait durer 24 heures.

Mais cette trêve a été rejetée par l’entité sioniste.  » Le Hamas devrait prouver qu’il respecte le cessez-le-feu pour qu’Israël l’accepte », a dit un responsable israélien, selon le site Arabs 48.

Samedi soir, l’armée israélienne avait annoncé l’avoir accepté arguant « une trêve humanitaire,…, pour offrir un répit à la population palestinienne ». Mais dimanche matin, Israël a annoncé sa fin et la reprise de ses opérations militaires sous prétexte de répliquer aux « tirs incessants de roquettes par le Hamas ».
A Paris, les chefs de diplomatie des Etats-Unis, du Qatar, de Turquie et de pays européens avaient demandé samedi une prolongation de la trêve pour « 24 heures renouvelables »,

Selon l’AFP, le cessez-le-feu de 12 heures, qui a été respecté de 08H00 à 20H00 (05H00 à 17H00 GMT), a permis de retirer des décombres quelque 132 corps palestiniens, selon un bilan des services de secours.

Levée du blocus d’abord 

Depuis plus de deux semaines, le Hamas et toutes les autres factions de la résistance palestinienne dans la Bande de Gaza répètent qu’ils n’accepteront de cessez-le-feu qu’en cas de levée du blocus imposé par Israël depuis 2006.
« Aucune trêve humanitaire n’est valable sans retrait des chars israéliens de la bande de Gaza, sans que les habitants ne puissent retourner dans leurs maisons et que les ambulances transportant les corps soient libres de circuler à Gaza », a prévenu Fawzi Barhoum, le porte-parole du Hamas à Gaza.

Les responsables israéliens excluent un retrait de Gaza tant que l’armée israélienne n’aura pas réduit à néant la puissance de feu du Hamas et en particulier détruit son réseau souterrain et ses tunnels, où il dissimule son arsenal, ses centres opérationnels et d’où ses combattants lancent des attaques au cœur de l’Entité sioniste.

Les ruines de Gaza

Avec la brève pause, partout dans le territoire, des habitants déplacés sont retournés dans leur quartier, où ils ont découvert des scènes de désolation: maisons défoncées, éventrées, effondrées, des dépouilles noircies au milieu des ruines et des traces de sang mêlées aux empreintes des chars israéliens.

Selon l’agence de presse palestinien al-Ray, le nombre des maisons détruites depuis le début de l’offensive israélienne s’élève à plus de 523, dont la plupart ont été rasés entièrement. Un quartier entielr, al-Nazzar a été complètement détruit à Chajaiyyé.

Le Hamas avait déconseillé à ces déplacés, dont plus de 160.000 ont trouvé refuge dans des locaux de l’ONU — d’approcher des immeubles bombardés et des zones de combats de crainte d’engins non explosés ou piégés.
« Nous avons peur d’ouvrir une porte et de tomber sur une bombe », a témoigné Khader Soukar, un rescapé de Chajaya, une banlieue particulièrement éprouvée à l’est de l’agglomération de Gaza.

Beaucoup se sont pressés d’acheter vivres et carburant, au milieu du ballet ininterrompu d’ambulances, tandis que le bourdonnement des drones rappelait la menace.

Mais les quelque 1,8 million de Palestiniens de Gaza, entassés dans la misère sur ce  minuscule territoire de 362 km2, savaient bien qu’ils n’en avaient pas fini avec les épreuves.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,