Aller à…
RSS Feed

21 novembre 2017

Le pétrole et le gaz de Palestine, une richesse volée !


Rapport

CPI

Samedi 4 novembre 2017

Palestine – CPI

La Palestine se trouve sur une mer de pétrole et de gaz, confirment des géologues. Le pétrole se trouve à une profondeur de 1000 à 6000 mètres,, plus profondément le gaz, surtout sur la côte.p>

Le gaz en Palestine

Un rapport de l’agence américaine « US Survey Geological », publié en 2010, donne des estimations sur le pétrole et le gaz à l’est de la Méditerranée. En voici ci-dessous quelques détails.

Le gaz à l’est de la Méditerranée

La réserve de ce bassin est estimée à plus de 7 milliards de barils, à 122 trillions de pieds cubes de gaz. Ainsi, il serait un des plus importants bassins du monde.

La production

En Palestine, les puits de pétrole et de gaz se trouvent dans deux zones principales. Un dans le village détruit d’al-Barir, découvert dans les années quarante. Le deuxième au sud-est de la Mer Morte.

Les champs de gaz en Palestine

Le champ de Nouh : face aux côtes de la bande de Gaza. Il a commencé la production en juin 2012, à 779 mètres au-dessous du niveau de la mer.

Le champ de Marie : face aux côtes de la bande de Gaza, au sud-est du champ de Nouh. Sa production est de 1,1 trillion de pieds cubes de gaz.

Le champ de Tamr : à 80 kilomètres de la ville de Haïfa, à 1700 mètres sous le niveau de la mer, découvert en 2009. Il a commencé sa production en 2013, environ 8,4 trillions de pieds cubes.

Le champ de Livithan : à 130 kilomètres de la ville de Haïfa, appartenant normalement à l’Egypte, avec une réserve de 18 trillions de pieds cubes de gaz.

Le champ de Dalit : à environ 60 kilomètres de la région israélienne d’al-Hadra, une réserve de gaz d’environ 0,53 trillion de pieds cubes.

Le champ de Sarah et Mira : vers la zone de Natya, une réserve d’environ 6,5 milliards de pieds cubes.

Le champ de Tanin : à 120 kilomètres des côtes israéliennes, une réserve de plus d’un trillion de pieds cubes.

Le champ de Dolvin : à 110 kilomètres de la ville de Haïfa, une réserve de 550 milliards de pieds cubes.

Le champ de Marine : à 36 kilomètres des côtes de la bande de Gaza, une réserve de 1,4 trillion de pieds cubes de gaz. Ce gaz suffit pour tous les territoires palestiniens.

Voler la richesse palestinienne

Les autorités de l’occupation sioniste exploitent le pétrole et le gaz palestiniens. Elles ont même volé et épuisé le champ de Marie B, en 2012, un champ qui suffisait au besoin des Palestiniens pour une période de quinze ans. Et ce n’en est qu’un simple exemple.

Le problème, c’est que l’autorité palestinienne ne fait rien pour revendiquer les droits des Palestiniens, bien que ni cette autorité, ni même les Nations Unies ne puissent imposer quelque chose à « Israël », pense l’expert international Mamdouh Salameh.

Finalement, l’autorité palestinienne ignore les richesses du peuple palestinien. Elle n’essaie guère de les mettre dans les accords signés avec les occupants sionistes parmi les droits du peuple et les laisse profiter de ses richesses, pour eux tous seuls.

@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

 

 

Les rapports du CPI
Le dossier Hamas
Les dernières mises à jour

Source : Centre Palestinien d’Information
https://french.palinfo.com/…

Laisser un commentaire

Plus d’histoires deCOLONIALISME

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,