Aller à…
RSS Feed

16 août 2022

Archives pourjuin 2011

Côte d’Ivoire, Libye : Sarkozy et la déraison des bombardements

Côte d’Ivoire, Lybie : Sarkozy et la déraison des bombardements David Gakunzi Nous vivons un temps bizarre, un temps féroce, un temps en concubinage avec la cruauté la plus sauvage; un temps qui tue, qui assassine, qui massacre au nom de la raison démocratique, au nom de la raison humaniste. Raison démocratique ethnocentrée, égocentrique, auto-décrétée

Retour de Libye Interview de Gilles Munier

Retour de Libye Interview de Gilles Munier (7 Jours – 24/6/11) Le rennais Gilles Munier, connu pour son soutien au peuple irakien lors des guerres du Golfe et de la période d’embargo, vient de passer une semaine à Tripoli, bombardée quotidiennement par les chasseurs de l’OTAN. Il envisage d’y retourner « pour recueillir les témoignages

cinq thèses sur la guerre de Libye

CINQ THESES SUR LA GUERRE DE LIBYE  Claudio Moffa La guerre de Libye marque une inversion de tendance par rapport aux dernières années, durant lesquelles (à partir de 2006) les relations internationales se sont progressivement dirigées vers un multilatéralisme renaissant, symbolisé par le discours du Président russe Poutine au sommet de Munich de 2007.

L’horrible vérite : vidéo de la décapitation d’un soldat libyen pro-Kadhafi par les rebelles, et autres crimes de guerre de l’Otan

Susan Lindauer The Intel Hub L’OTAN a créé une propagande concernant la Libye pour justifier sa «guerre humanitaire» contre le gouvernement de Mouammar Kadhafi. Jusqu’à présent, l’OTAN a réussi en grande partie parce que les citoyens ordinaires à travers le monde n’ont pas accès aux informations directes sur lesquelles fonder leurs propres opinions. En tant

Qui sont les rebelles de Bengazi ?

  Les rebelles de Bengazi que Nicolas Sarkozy, sous l’injonction de Bernard Henri Lévy a baptisé de démocrates et désignés comme Conseil National de Transition, les faisant adopter par une dizaine de pays pour représenter la Libye. Qui sont-ils ? D’où sortent-ils ? Lors de la conférence de presse  du 12 juin 2011 des  «

Les chefs tribaux condamnent l’agression britannique

     Etats Unis d’Afrique (LVO) :  Voici ce que ces 2000 chefs tribaux avaient à dire de l’agression britannique, dans une déclaration approuvée unanimement le 3 juin 2011. Le Sheik Ali, le leader des chefs tribaux, l’a transmise à la mission internationale.    « Le peuple libyen a le droit de se diriger lui-même. Des attaques constantes

‹‹Articles plus récents