Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

Lybie – Les dernières nouvelles du front par Allain Jules


Libye – Les dernières nouvelles du front (01-11-2011)

Alors que le CNT n’est ni populaire ni légitime, il craint de faire face face à l’ « ennemi invisible ». Ce sont ses propos, galvaudés comme à son habitude. Propos tenus hier soir, en marge de l’élection de l‘universitaire Abdel Rahim al-Kib, comme Premier ministre du gouvernement de transition en Libye. C’est un tripolitain qui remplace Mahmoud Jibril, démissionaire.

La journée n’a pas vraiment été à la joie, malgré des sourires de façade. Les Libyens du CNT qui ont parlé de charia pour rallier le plus de monde auprès d’eux, sont courroucés. D’une part, par le départ de l’OTAN dont son criminel en chef était à Tripoli, et d’autre part, par la mort, ce jour même, dans la ville, de 5 renégats. Ces derniers ont été liquidés par une brigade dormante kadhafiste.

Mais, il y a pire. Tous les résistants ont fêté le départ de leurs bourreaux, ceux qui ont réalisé un coup d’Etat en Libye en se cachant derrière une pseudo protection de civils. Dès demain, le CNT redoute le top départ tant attendu par les résistants.

Ces derniers qui se sont mis à l’abri, qui, dans le désert, qui, dans la peau d’un civil innocent, qui, dans la peau de faux combattants du CNT, qui, enfin, dans la population civile lâchement attaquée et qui dit vouloir se venger.

Il faut dédramatiser, cesser d’avoir cette idée saugrenue selon laquelle, Mouammar Kadhafi serait vivant. Ce n’est pas une reprise des nouvelles « meanstream ». C’est une insulte à sa mémoire, alors que la lutte se poursuit, et que son propre fils Seif Al-Islam, qui a démenti aujourd’hui sa reddition, a promis de le venger.

Avec les Touaregs, les Warfallah, le CNT n’a aucune chance de tenir, à moins que l’OTAN ne rapplique. C’est indéniable.

Après la destruction d’une raffinerie de pétrole italienne à 70%, dans les jours qui viennent, ce dont nous savons, il y aura des cris et des pleurs du côté du CNT. Il n’est donc pas possible de révéler les plans d’action de la résistance verte et légitime. Demain est un autre jour.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,