Aller à…
RSS Feed

26 septembre 2021

La chaîne ARRAI a repris les programmes interactifs


Comme déjà dit, hier, la chaîne ARRAI a repris les programmes interactifs avec les téléspectateurs ( un  nombre incroyable en  en Algérie…).

Elle se dit en attente d’informations factuelles de la résistance en Libve pour reprendre aussi son bulletin d’informations (14 heures et 21h – heure de Tunis) Spécial Libye.

Il y a une chanson de RAP terrible, en arabe algérien (un groupe nommé Karim ELG(h)ANI & RASTA) qui résume tous les événements depuis le début, en prenant en compte toutes les dimensions : sociales, culturelles, politiques, économiques, morales, religieuses, géopolitiques (locale et mondiale), etc.

Par exemple, la chanson rappelle (accompagnée d’images) qu’alors que Sarkozy a reconnu (et insisté sur) les « aspects positifs » de la colonisation française, Gaddafi a, lui, obtenu de Berlusconi que l’Italie présente des excuses officielles.

Il est aussi question de l’origine du coup d’Etat avec l’assaut des dépôts de munition par les bandes armées de l’OTAN à Bengazi en février; la fatwa de Qaradawy; etc. Aucun détail n’est apparemment oublié.

La chanson commence par les images du corps (présumé) violenté de Gaddafi père et les mots, scandés : « Nesh’’el fik en-nar ! » (On va vous rendre le feu [sous-entendu : que vous avez mis]).

La chanson, qui est aussi un hommage à Gaddafi (Tehiyya lelli tulid fi Sirt wa met fi Sirt [Salut à celui qui est né et mort à Syrte]), est coupée par des extraits d’un discours du Guide (1988, s’adressant aux chefs des Etats arabes/africains apparemment) dans lequel il déclare (encore une énième fois) des paroles visionnaires et malheureusement oubliées :

-Vous verrez qu’ils vont occuper [la région entre] le Tigre et l’Euphrate (en arabe pour dire : la Mésopotamie, donc l’Irak)
-Vous (Tunisiens, Algériens, Soudanais, etc.) avez, vous aussi, le droit de vivre sous le Soleil. es USA ne vous en empêchent que parce que vous baissez la tête…
-Le pétrole libyen appartiendra à tous : aux Tunisiens, Algériens, Soudanais, etc…

Nous chercherons cette chanson ici en Tunisie (où, tristement, ce qui se vend plutôt depuis février, ce sont les cédéromes caricaturant le « tyran sanguinaire » de Tripoli et des drapeaux et « T-shirt » avec le drapeau de la Réaction totalitaire).

journalistes pacifistes de Tunis

0 0 votes
Évaluation de l'article
Partager

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Plus d’histoires deLibye