Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

La Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme réagit à la décision d’extradition de Baghdadi Mahmoud


La Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme réagit à la décision d’extradition de l’ancien Premier ministre libyen, Baghdadi Mahmoudi
10/11/2011

Baghdadi Mahmoudi a été arrêté, avec deux compagnons, le 22 septembre dernier, dans le Sud Tunisien, alors qu’il tentait d’accéder, par voie illégale, au territoire algérien. La Cour d’Appel de Tunis avait décidé, mardi, de le livrer aux nouvelles Autorités Libyennes qui avaient demandé son extradition.

Dans un Communiqué rendu public hier, mercredi, la Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme (LTDH) dénonce la décision de la Cour d’Appel de Tunis, autorisant l’extradition de Baghdadi Mahmoudi.

Elle se dit préoccupée des conditions dans lesquelles cette décision a été arrêtée, en affirmant que ladite décision “est contraire à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, aux Pactes Internationaux, aux Conventions Bilatérales conclues entre la Tunisie et la Libye, ainsi qu’aux dispositions de l’Article 313 du Code de Procédure Pénale qui interdit l’extradition de toute personne pour des crimes ou délits à caractère politique, ou bien quand l’extradition est demandée dans un but politique”.

La LTDH demande au Président de la République par intérim “de ne pas signer le Décret d’extradition de Baghdadi Mahmoudi, ” et lance un appel urgent à la Société Civile Tunisienne, aux politiques et à tous les militants des Droits Humains pour réagir rapidement afin d’éviter la remise de Baghdadi Mahmoudi aux Autorités Libyennes.

La LTDH affirme qu’elle craint “l’exécution de Baghdadi Mahmoudi et sa privation, dans les conditions actuelles que vit la Libye, d’un procès équitable offrant des garanties liées aux Droits de Défense”.

Salah HORCHANI

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,