Aller à…
RSS Feed

1 décembre 2020

BHL un écrivaillon ridicule qui s’est pris pour le conseiller militaire d’une fausse révolution


Guillon tacle BHL, « David Beckham de la révolution »
C.Gr.

Mis en ligne le 16/11/2011

« D’habitude, les images de guerre sont si moches : les cadavres gonflés, purulents, entassés à la va-vite… saluons ici un véritable travail artistique : Bernard a su réconcilier la guerre avec le beau » s’amuse Stéphane Guillon.

« Je suis un peu inquiet. Je me demande si la presse a suffisamment parlé de l’action de BHL en Libye. (…)J’ai peur que l’éclairage médiatique n’ait pas été assez fort » ironise Stéphane Guillon dans Libération, quotidien français dont l’un des actionnaires n’est autre que … Bernard-Henri Lévy.
Le philosophe sort ses « chroniques de guerre » dans lequel il raconte par le menu le rôle qu’il a joué aux côtés du Président de la République.

« D’habitude, les images de guerre sont si moches : les cadavres gonflés, purulents, entassés à la va-vite… saluons ici un véritable travail artistique : Bernard a su réconcilier la guerre avec le beau » s’amuse Stéphane Guillon dans sa chronique hebdomadaire, soulignant le côté beau-gosse et impeccable de celui qui a fait de la Libye libre son nouveau combat.

« Je défie quiconque en costume bleu nuit, chemise blanche et mocassins impeccablement cirés, de rester dans la poussière et la mitraille sans se dégueulasser immédiatement ! », titrant sa chronique « La guerre, en l’adorant! » en comparaison avec le titre de l’ouvrage de BHL, « La guerre sans l’aimer ».

« Algérie, Bosnie, Angola, Sri Lanka… plus de quarante ans passés sur les lignes de front entrecoupés de brèves périodes de répit à l’hôtel Raphaël, sa base arrière » s’amuse l’humoriste.

Une liberté de ton qui fait du bien dans un journal dont BHL est l’actionnaire. « Achetez-le ! Dans toute l’histoire de l’humanité, c’est la première fois qu’un président de la République bombarde un pays sur les conseils d’une personnalité du show-biz.  » conclut Guillon.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,