Aller à…
RSS Feed

28 novembre 2020

B-HLevy – C’est en tant que juif que je me suis engagé en Libye


B-H Lévy: « C’est en tant que juif que je me suis engagé en Libye »

PARIS, 20 nov 2011 (AFP)

Le philosophe Bernard-Henri Lévy a déclaré dimanche que « c’est en tant que juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye », lors de la première Convention nationale organisé par le Conseil représentation des organisations juives de France (Crif).

« Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif », a ajouté le philosophe, devant un auditoire de près de 900 personnes, réuni à Paris, ajoutant: « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël ».

Le Crif tenait à Paris sa première convention nationale, intitulée « Demain les Juifs de France », à laquelle participaient de nombreux intellectuels, politologues, sociologues, chercheurs. Les débats très ouverts et souvent animés portaient sur les défis communautaires, les nouveaux visages de l’antisémitisme, ou les nouveaux défis pour les juifs de France.

Invité à s’exprimer sur ce thème, Bernard-Henri Lévy a expliqué les raisons qui l’avaient conduit à s’engager il y a huit mois dans le combat contre le régime du colonel Kadhafi.

« Ce que j’ai fait pendant ces quelques mois, je l’ai fait pour des raisons multiples. D’abord comme Français. J’étais fier de contribuer à ce que mon pays soit à la pointe du soutien à une insurrection populaire débarrassant le monde d’une de ses pires tyrannies. Il m’est arrivé parfois d’être fier d’être français ».

« Je l’ai fait pour des raisons plus importantes encore », a-t-il poursuivi: « la croyance en l’universalité des droits de l’homme (…). Je suis de ceux qui ont toujours eu la tentation de se porter en soutien des victimes ».

« Il y a une autre raison dont on a peu parlé, mais sur laquelle je me suis pourtant beaucoup étendu: cette raison impérieuse, qui ne m’a jamais lâché, c’est que j’étais juif. C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants, que j’ai contribuer à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques ». « Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif », a-t-il dit.

« Ce que je vous dis là, je l’ai dit à Tripoli, à Benghazi, devant des foules arabes, je l’ai dit lors d’une allocution prononcée le 13 avril dernier sur la grand place de Benghazi devant 30.000 jeunes combattants représentatifs de toutes les tribus de Libye et j’ai commencé mon allocution, en disant: je m’appelle Lévy, fils de Lévy, je suis le représentant d’une tribu, qui est l’une des plus anciennes et des plus nobles tribus du monde ». « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom, ma volonté d’illustrer ce nom et ma fidélité au sionisme et à Israël ».

« Ce que j’ai fait tous ces mois, je l’ai fait comme juif. Et comme tous les juifs du monde, j’étais inquiet. Malgré la légitime anxiété, c’est un soulèvement qu’il convient d’accueillir avec faveur: on avait affaire à l’un des pires ennemis d’Israël ».

2 Réponses “B-HLevy – C’est en tant que juif que je me suis engagé en Libye”

  1. Francenaldo Amorim
    21 novembre 2011 à 12 h 57 min

    C´est honteux lire les mensonges de ce crapule juif. Il est un agent du Mossad Israeilen. Il actue en france et a éte déplacé en Libie, avec des commandos français, quatariens, des émirats, anglais et américans, pour la soublevation des rebeldes avec les traites libiens.
    Mais le futur le dira, et le peuple s´aperçoirera qu´íls ont été trompés para le mouvement sioniste international, pour prendre les richesses libieenes, le pétrol et le gás, , que Kadaff, protegais comme un patrimone du peuple,
    et pou aider ser freres de la´Afrique noire

  2. J.Freychet
    26 novembre 2011 à 13 h 59 min

    « Ce que j’ai fait tous ces mois, je l’ai fait comme juif. Et comme tous les juifs du monde, j’étais inquiet. Malgré la légitime anxiété, c’est un soulèvement qu’il convient d’accueillir avec faveur: on avait affaire à l’un des pires ennemis d’Israël ». sic BHL.
    Donc, par conséquent, Kadhafi était un ami des palestiniens victimes d’un nettoyage ethnique de la part d’Israël. Nous le savions déjà mais c’est quand même un aveu de taille.
    La Palestine n’est pas une terre promise aux juifs mais un lieu de rencontre qui devrait être de tolérance. Les premiers habitants du pays de Canaan étaient noirs, du même noir que ceux qui sont aujourd’hui pourchassés et massacrés par les rebelles en Libye. Longeant la vallée du Nil ils étaient venus du berceau de l’Humanité en Afrique’, Ils ont ensuite essaimé sur la planète, ils sont nos ancêtres communs.
    La Bible n’est pas l’Histoire: BHL est un falsificateur, doublé d’un ignorant, à moins que tout simplement il ne fasse l’âne. Il est à la solde de l’impérialisme occidental. Comme ses commensaux il ne tardera pas à être mis au ban de l’Humanité.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,