Aller à…
RSS Feed

19 septembre 2019

France-Paris : Un Hommage de plus au Guide pour le 25 novembre et un poème pour son repos sacré


FRANCE/PARIS : UN HOMMAGE DE PLUS AU GUIDE KADHAFI POUR LE 25 NOVEMBRE 2011 À 17H30 ET UN POÈME POUR SON REPOS SACRÉ.

VILLE DE PARIS. Un collectif des associations et des nouveaux médias sociaux organisent le vendredi 25 novembre 2011, un hommage au Guide Mouammar Kadhafi, l’autorité morale de la Jamahiriya Libyenne, kidnappé et victime-martyr d’une exécution sommaire par les forces de l’OTAN, leurs alliés arabes du Moyen-Orient et leurs supplétifs-rebelles libyens. Il commencera à 17H30. C’est un hommage de plus sur le territoire français où on a vu un bon nombre de manifestations à Paris et en province pour soutenir le deuil du Guide Kadhafi.

Cette cérémonie aura lieu à la Bourse du Travail,située au numéro 3 de la rue du Château d’eau,dans le 10ème arrondissement de Paris,à la station de métro République. On signale la présence de notables de la diaspora africaine et de la France. Certaines personnes viendront de l’étranger pour saluer la mémoire des milliers des victimes noires massacrées par des rebelles libyens et des mercenaires arabes au service de l’OTAN car leur peau était noire.

C’est à la suite de l’atelier de réflexion organisé par la structure associative FETAF SANKORE le 28 octobre 2011 que les organisateurs Fetaf, Coffad,La Voix de la Libye,Nord-Sud Patrimoine Commun, Etats Unis d’Afrique, Soleil d’Afrique, Coordination pour la Paix en Libye Africaine, l’Appel Franco-Arabe, Afrohistorama News et Allainjules.com ont décidé de la tenue de cet hommage.

« Mokili mosalami solo na Nzambe,kasi awa na nse mokobongisama na bato* »( » le monde a été crée par Dieu. C’est vrai.mais ici-bas ce sont les hommes qui l’améliorent » a dit le Congolais Nsele (Il vit dans le département de Seine et Marne) car les enfants, femmes et hommes qui ont cru et croient au Guide Kadhafi vont continuer à perpétuer son testament, sa vision en faveur des peuples africains et les autres êtres humains du monde.

Par ailleurs, le Magazine Ngambo Na Ngambo publie dans le cadre des divers actes posés pour des soutiens à la mémoire du Guide Mouammar Kadhafi dont fait partie cet hommage du 25 novembre 2011, un poème de requiem pour le Guide Mouammar Kadhafi. Ce poème émouvant d’une femme remarquable a été déjà le sujet d’une publication médiatique ailleurs.

Nkumu,rédaction de France.

 

« Loyembo ya mawa* » ou « POÈME DE REQUIEM » POUR LE GUIDE MOUAMMAR KADHAFI:

 » La douleur de la mort odieuse de Mouammar Kadhafi, prince du désert, fils royal de l’Afrique, ne nous quitte pas. Ceux qui, en leur temps, ont flagellé et lacéré le Christ n’ont pas, du moins, lacéré, humilié, insulté physiquement son corps mort: ils se sont honteusement et criminellement réjouis de son agonie; mais ils ne se sont pas acharnés sur sa dépouille. Même au Christ vivant ils n’ont pas fait subir ce qu’ a subi le très noble corps de Mouammar Kadhafi entre les griffes des monstres qui se prétendaient ses frères.

Désormais, le désert de Libye porte les traces du sang de son Guide éternel. Le désert libyen a reçu le sang de son Fils bien-aimé, qu’il a recueilli pour l’éternité comme le témoignage sacré du martyre de son enfant. Les héros ne meurent pas. Les Bédouins ne meurent pas. Le désert de Libye crie vengeance, et criera vengeance jusqu’à la fin des temps pour l’assassinat de son Fils-martyr.

Les temps ne sont pas finis: ils ne font que commencer. L’âme de Mouammar Kadhafi, Prince d’entre les princes, hantera le désert de Libye jusqu’à ce que sa mort soit justement vengée, jusqu’au juste châtiment du dernier des assassins. Belle Libye, fière et digne Libye, je pleure sur ton calvaire qui commence, livrée que tu es, désormais, aux mains des traîtres, aux mains de ceux qui ont lacéré le corps de ton royal Guide.

Belle Afrique, grande Afrique, deviens, je t’en supplie, l’Afrique rêvée de ton digne Fils Mouammar Kadhafi: pour qu’il ne soit pas mort pour rien, pour que sa mort devienne la raison fondatrice de ta résurrection, de ta libération.Enfin, /mon cher et noble frère Lilo,/ je pleure sur la France qui, en livrant le Guide bien-aimé à ses bourreaux, a trahi la volonté de ses propres enfants: eux qui n’ont jamais voulu de ce massacre, de cette tâche de sang inscrite au front de leur Mère.

Mouammar Kadhafi, héros tragique et figure magnifique de l’Afrique, rien ne te fera disparaître de ma mémoire. J’ai aimé ta présence au monde, ta grandeur, ta noblesse, ta fierté, ta flamboyance, ta générosité, ta résistance, ton courage, ton sacrifice.
Gloire à toi, souverain Prince de Libye. Que l’Afrique entende désormais ta voix, pour que Dieu la protège »(Marina Rivière, professeur de philosophie).

*En langue internationale Lingala.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,