Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

Belgique/ Pétition internationale pour un débat contradictoire sur la Libye


Belgique/ Pétition internationale pour un débat contradictoire sur la Libye

« À MM. les Ministres Leterme, De Crem et Vanackere,En mars 2011, la Belgique est entrée en guerre contre la Libye au motif de « protéger la population civile libyenne ». Cette guerre, votée par le Parlement, aura coûté au contribuable plus de 35 millions d’euros. Ses objectifs sont passés de la « nécessité de protéger » à un « changement de régime », ce qui, du point de vue de la légalité internationale, est contestable. Par ailleurs, de nombreux rapports – provenant d’organisations reconnues telles qu’Amnesty International, Human Rights Watch ou la Croix Rouge – affirment que la situation sur place est actuellement dramatique. Le bilan des morts – quels qu’en soient les responsables –, n’a fait que s’alourdir depuis le début de l’intervention. Enfin, les circonstances de la mort de Kadhafi posent questions.

Pour toutes ces raisons, nous estimons que, quelle que soit la suite des événements, il serait bon de faire le point et d’organiser un débat contradictoire sur la Libye, auquel l’un d’entre vous participerait. À l’heure de l’austérité budgétaire, il est important que les Belges sachent ce que l’on fait de leur argent.

Nous espérons que vous répondrez favorablement à cette demande et permettrez à vos électeurs de jouir des droits démocratiques au nom desquels vous êtes intervenus en Libye.

Pour signer la pétition :

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,