Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Tunisie : couvre-feu dans huit gouvernorats dont Tunis après des violences


Assawra

 

Site du Mouvement démocratique arabe

« Résister à l’occupation, c’est vivre libre »

ألثورة

 

Inscription à notre liste de diffusion: « Assawra »

[email protected]

 

Tunisie : couvre-feu dans huit gouvernorats dont Tunis après des violences

mardi 12 juin 2012, par La Rédaction

Un couvre-feu nocturne de 21H00 à 05H00 du matin a été décrété mardi dans huit régions tunisiennes, dont la capitale Tunis, à la suite de violences impliquant des salafistes et des casseurs lundi et mardi dans plusieurs endroits du pays. et des casseurs lundi et mardi dans plusieurs endroits du pays.

Le couvre-feu est décrété pour le « Grand Tunis » (qui comporte quatre gouvernorats) et les gouvernorats de Sousse (est), Monastir (est), Jendouba (nord-ouest), et Medenine (sud), selon un communiqué des ministères de la Défense et de l’Intérieur.

Plusieurs localités, outre la capitale, ont été le théâtre lundi et mardi d’attaques de postes de police, de sièges syndicaux et de partis politiques, et d’un tribunal par des groupes mêlant membres de la mouvance salafiste et casseurs.

Les violences sont apparemment liées à une exposition à La Marsa (banlieue nord de Tunis) qui s’est tenue du 2 au 10 juin, et dont des oeuvres ont été jugées offensantes pour l’islam.

Les troubles ont fait une centaine de blessés dont 65 policiers dans la nuit de lundi et mardi à Tunis et en banlieue.

Plus de 160 personnes ont été arrêtées après ces violences, selon le ministère de l’Intérieur.

(12 juin 2012 – Avec les agences de presse)


Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,