Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Les Etats-Unis et Israël derrière le coup d’Etat militaire en Egypte.


Les Etats-Unis et Israël derrière le coup d’Etat militaire en Egypte.

Publié le19 juin 2012

par Allain Jules

 

Il n’y a pas de surprise, sauf pour les guignols et les nigauds. Alors que les Frères musulmans dominent de la tête et des épaules le Parlement égyptien, les militaires égyptiens sont passés en force, sur une demande américaine, pour reprendre tous les pouvoirs. Mais, le plus surprenant me direz-vous, c’est l’acceptation des Frères musulmans de ces initiatives controversées mais, l’indication probable de la mise sur pied d’un grand marchandage …Explications.

Il est aisé de réclamer urbi et orbi la démocratie. Il est facile de se targuer d’être la seule démocratie au proche et moyen-orient comme le fait Israël. Les Etats-Unis ont provoqué et soutenu les fausses révolutions arabes. Pas au nom du jihad comme c’est le cas des pays du Golfe en Syrie ou en Libye, mais simplement pour installer à la tête de ces pays, des dirigeants pro-américains. Le cas de la Syrie et de la Libye s’explique. Celui de l’Egypte moins. Hosni Moubarak était plutôt un pro-américain.

En réalité, de la Tunisie en Egypte, les islamistes n’avaient aucunement participé aux “révolutions” mais, ce sont finalement eux qui en profitent, ce que les Etats-Unis, qui se sont pourtant liés à Al Qaïda pour liquider Mouammar Kadhafi, refusent aujourd’hui. A la veille de la proclamation des résultats de la présidence égyptienne, Israël a déployé ses chars à la frontière qu’il partage avec l’Egypte.

La volonté des Etats-Unis et d’Israël est maintenant de nier l’existence de la démarche démocratique égyptienne vers les…Frères musulmans. Selon eux, la proximité entre ces derniers, relations étroites selon eux, menacerait la stabilité d’Israël. Donc, il faut sacrifier la démocratie -comme ça s’est passé avec la victoire niée du Hamas-Comme l’indique en dessous la journaliste du site américain Stratfor, Bhalla Revace,  l’avenir politique de l’Egypte sera dictée par l’armée et non pas par des manifestants de la place Tahrir. En toile de fond donc, Obama ayant peur d’être traité d’antisémite, a adhéré aux doléances israéliennes en décidant d’appuyer les militaires égyptiens mais, le peuple ne l’entend pas de cette oreille. 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,