Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

Mensonges en Libye, mensonges en Côte d’Ivoire


G. Leonard

 

Quand on décortique un tant soit peu les différentes informations des médias officielles,
on a aucun mal à démêler le vrai du faux.

Il est évident que les opérations dites de « démocratisation » entreprises à l’égard des pays non soumis s’inscrivent dans la continuité des  opérations dites de « pacification et de civilisation » qui ont permis aux « civilisations supérieures » de coloniser et génocider les « peuples inférieurs ».
Le mensonge est le carburant de leur machine diabolique; la vérité est l’ennemi de leur système.

Mensonge en Libye, mensonge en Côte d’Ivoire.
Mensonge en Irak, mensonge au Zimbabwe.

C’est la même chose qui se passe au Mali.
On nous a expliqué qu’Al-Qaeda signifie « La Base », mais la base de quoi?
Quand on analyse les faits, on comprend qu’Al-Qaeda est un outil mis au point par l’Occident;
c’est une base de lancement d’opérations de déstabilisation des pays ou régions à soumettre;
ils n’ont rien à voir avec la religion.
Ainsi au Mali, la destruction des mausolées à laquelle s’oppose la majorité de la population n’est qu’un moyen pour légitimer une intervention extérieure des « forces de la démocratie ».
C’est la stratégie de l’attaque par proxy: elle consiste à tout détruire via un intermédiaire puis à sa faire acclamer comme le sauveur.

Car qui peut croire sérieusement que les américains et l’OTAN respectent les lieux historiques ou sacrés.
Rappelons-nous qu’ils ont utilisé l’image de la destruction des Bouddhas par les Talibans en Afghanistan pour obtenir l’adhésion des peuples à l’invasion de ce pays;
Mais rappelons nous aussi comment ils ont bombardé et détruit les musées en Irak.
Et n’oublions jamais comment ils ont profané les montagnes sacrées du Mont Rushmore dans le Dakota:
ils y ont sculpté à coup de dynamite le visage de Présidents américains,
puis ils en ont fait « le sanctuaire de la démocratie« .
Cela dit tout sur l’objectif de « la démocratie occidentale »

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,