Aller à…
RSS Feed

24 novembre 2020

36% des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales


Ce que l’on ne vous dit pas dans la presse-mensonge
Publié dans : Nucléaire Civil/Nuclear Energy

36% des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales

Internationalnews

18 juillet 2012

 

 

La Gazette Nucléaire

 

Une progression bien plus rapide qu’à Tchernobyl

 

6%, c’est le nombre très inquiétant d’enfants de la région de Fukushima au Japon qui présentent des excroissances anormales. Le rapport d’enquête mené sur 38 000 enfants à Fukushima un an après la catastrophe nucléaire précise que les kystes ou les nodules se trouvent sur leurs thyroïdes.

Le site Internet Fukushima Voice, qui publie le rapport du Centre de recherche sur les symptômes de contamination radioactive à Fukushima, explique notamment que ces chiffres montrent « une progression bien plus rapide qu’à Tchernobyl ». En effet, une étude réalisée entre cinq et dix ans après la catastrophe de 1986 révélait qu’1,74% des enfants de la région ukrainienne présentaient des nodules à la thyroïde, soit près de 20 fois moins qu’à Fukushima.

Lu sur Business Insider  (en anglais avec de nombreux liens)

FukushimaVoice

Mystery of lost Fukushima radiation emails ‘a major cover-up’ (video)

Half of children in Fukushima test positive for radiation

 

Fukushima Update | Study: Fukushima children have lifetime doses 

Cesium found in urine of Fukushima children | The Japan Times 

 

Dossier méga-catastrophe nucléaire de Fukushima

http://www.internationalnews.fr/article-36-des-enfants-de-fukushima-presentent-des-excroissances-anormales-une-progression-bien-plus-rapid-108261023.html

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,