Aller à…
RSS Feed

19 octobre 2020

Suicide et totalitarisme. La révolte tunisienne est bien un humanisme


 

Suicide et totalitarisme. La révolte tunisienne est bien un humanisme

 

La révolte tunisienne fait sens pour l’humanité entière exploitée et non pas seulement pour le monde arabe comme s’emploient à le faire croire, par « essentialisme » et sensationnalisme à la fois, les courroies de transmission de l’atlantisme que sont les « grands médias ».

L’existentialisme des frondeurs de Sidi Bouzid fut une gifle au totalitarisme certainement local mais surtout à celui de ses parrains impérialistes. En ce sens, la révolte tunisienne « est un humanisme » tu par les médias du Système qui ne présentent l’événement que comme un problème de gouvernants et gouvernés. Il suffirait de remplacer les premiers et drainer de « nouveaux investissements » « occidentaux » pour que tout « reparte »… Voilà donc de l’ajustement structurel typique de l’ancien régime qui réapparaît sous des labels nouveaux…

Récemment en France, un chômeur s’est immolé en public. Or, ce que les médias du Système évitent de mentionner, c’est qu’en moins d’une semaine, et pour ne prendre que le cas d’un pays directement voisin comme l’Espagne, une série de suicides de même nature se sont produits:

-vendredi 15 février avec un homme de 36 ans à Cordoba.

-mardi, avec un couple de retraités à Mallorca.

-mercredi, avec un homme de 55 ans qui, ne pouvant plus payer le loyer, se suicida devant la Commission chargée de l’expulser à Alicante[1] .

L’horreur est ainsi banalisée comme l’a signalé Guillaume de Rouville en analysant ces questions de la même altitude que celle des avions de l’OTAN [2]. L’atlantisme apparaît alors comme un totalitarisme et le combattre devient un humanisme :

« Dans chacun de ces cas, les médias cautionnent les explications officielles, leur donnent force et crédibilitémettent en avant des intentions humanitaires, alors même qu’elles recouvrent des crimes qui devraient soulever notre indignation et aboutir à la mise en cause judiciaire et politique de leurs principaux responsables ». 

 

Sources:

1. Suicidios, asesinatos del Capital [Ces suicides qui sont des crimes du Capital]. 13 fév. 2013

http://www.masvoces.org/Crimen-financiero-se-suicida-un

« Es escandaloso. Indignante. Es un disparo al corazón de la democracia que sigan produciéndose suicidios de personas acosadas por las entidades bancarias y por las Administraciones para ser desahuciadas de sus hogares. El viernes fue un joven de 36 años en Córdoba, el martes dos personas, un matrimonio de jubilados en Calvià, Mallorca, y este miércoles la lista trágica crece con la muerte de un hombre de 55 años que se ha quitado la vida esta mañana ante la comisión encargada de desahuciarlo de su vivienda en el barrio de Los Ángeles de Alicante. El fallecido no había podido hacer frente al pago del alquiler ».

2. Guillaume de Rouville. L’Atlantisme est un totalitarisme (le combattre est un humanisme). 13 octobre 2012

http://www.mathaba.net/?x=631838 ; http://lavoixdelalibye.com/?p=6016

 

_______________

Les Pacifistes de Tunis

http://www.mathaba.net/authors/pacifistes/

 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,