Aller à…
RSS Feed

1 décembre 2020

LIBYE : Les islamistes pourraient se retirer du gouvernement


 

Libye

Logo Liberté Algérie

Les islamistes pourraient se retirer du gouvernement

Par : R. I./Agences 

Le Parti pour la justice et la construction (PJC, islamiste) pourrait retirer ses ministres du gouvernement libyen, pour dénoncer une “domination” des libéraux qui tentent d’accaparer le pouvoir, a indiqué hier un des dirigeants de cette formation. “Un grand débat se déroule actuellement entre les dirigeants du PJC sur la poursuite de la participation ou non du parti dans le gouvernement intérimaire”, a déclaré ce dirigeant qui a requis l’anonymat. Contactés par l’AFP, d’autres responsables du parti se sont abstenus de tout commentaire. Le PJC, issu des Frères musulmans, détient cinq des 33 portefeuilles du gouvernement: celui de vice-Premier ministre et ceux de l’Electricité, de l’Habitat, du Pétrole et du Gaz et de la Jeunesse et des Sports. Selon la même source, certains dirigeants du PJC estiment que le gouvernement est “dominé” par l’Alliance des forces nationales (AFN, libérale) dirigée par l’ancien chef du Bureau exécutif de la rébellion Mahmoud Jibril. Le parti islamiste reproche notamment à l’AFN “de se servir” des portefeuilles qu’il a obtenus à des fins électorales et d’oeuvrer pour retirer aux autres ministères leurs prérogatives. Il estime que “le Premier ministre Ali Zeidan ne traite pas le PJC comme un partenaire mais comme un parti qui lui est assujetti, sur le mode +je t’aime moi non plus+”, selon la même source. Entré en fonction le 14 novembre, ce gouvernement est chargé en particulier d’organiser de nouvelles élections sur la base d’une future Constitution.

 

Libye : Sonatrach découvre un nouveau champ de pétrole à Ghadamès

Par Abbès Zineb | 20/02/2013 |

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach vient de faire la découverte d’un nouveau gisement de pétrole  en Libye au niveau du bassin de  Ghadamès, dans l’Ouest de ce pays.

Selon la presse libyenne qui rapporte cette information, le potentiel d’extraction de ce gisement est évalué à 8.200 barils de pétrole et 1.700 mètres cubes par jour.

C’est la quatrième découverte de pétrole en Libye pour Sonatrach dans ce bassin, qui s’étend de part et d’autre de la frontière entre l’Algérie et la Libye.

Le groupe Sonatrach est présent en Libye à travers deux blocs d’exploration, mais ne produit pas dans ce pays.

La compagnie nationale des Hydrocarbures a, pour rappel, repris ses activités en juillet 2012, après plus d’un an d’interruption, suite aux troubles politiques qui ont suivi la chute de Mouammar Kadhafi.

Algérie 1 © 2013

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,