Aller à…
RSS Feed

20 octobre 2020

Quand la fraction résistante du Hamas découvre qui a prit réellement le pouvoir en Libye …


Quand la fraction résistante du Hamas découvre qui a prit réellement le pouvoir en Libye

 

Israël espionne le Hamas via des missiles libyens

 

L’équipe du site

 

Le Mouvement « Hamas » a refusé de recevoir une cargaison de missiles qui lui ont été clandestinement envoyés de la Libye à travers le désert du Sinaï après avoir découvert qu’ils étaient destinés à espionner son arsenal militaire dans la bande de Gaza.

Selon le journal égyptien al-Yaoum as-Sabea (Le septième jour), quelques 28 missiles de longue portée avaient été acheminées de la Libye vers la bande de Gaza, en passant par les régions désertiques.

Lorsqu’ils sont arrivés dans une région montagneuse dans la péninsule du Sinaï, un expert en missile de la brigade Qassam, l’aile militaire du Hamas, est venu les tester. Ayant emmené avec lui quelques spécimens, il a découvert qu’ils étaient équipés d’appareils de suivi et de surveillance israéliens qui permettent à l’entité sioniste de déterminer les sites de missiles. Depuis, le Hamas a refusé de les recevoir la cargaison.

Toujours selon le journal égyptien, cette transaction n’est pas la seule qui a été abandonnée. D’autres contractées avec les trafiquants avaient été suspendues s’être rendus compte que les armements libyens ont permis aux Israéliens de détecter l’emplacement de leurs missiles.

Une source informée de cette affaire, s’exprimant pour al-yaoum as-Sabea a émis des craintes que cette révélation ne soit suivie par des liquidations contre des Egyptiens, des Libyens, et des Soudanais qui travaillent dans la contrebande d’armes , et qui se sont avérés impliqués dans des réseaux israéliens chargés d’espionner les militaires du Hamas, surtout que des responsables de ce mouvement ont menacé de représailles.

Le mois d’Octobre dernier, le Hamas avait démenti une information publiée par le Haaretz, et selon laquelle il tente d’obtenir par la contrebande d’armes des missiles anti aériens libyens. Selon un de ses dirigeants, Salah Bardawil, l’entité sioniste lance ce genre d’informations mensongères pour faire croire au monde que l’arsenal militaire des Palestiniens s’amplifie et pour justifier ses agressions contre le peuple palestinien

Source: Divers

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,