Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

Le Paris Dakar après Bamako fait escale à Agadez


communard toujours c’est ici
Vendredi 24 mai 2013

Le Paris Dakar après Bamako fait escale à Agadez

http://www.tothegame.com/res/game/95/logo.jpg

 

La nouvelle tombe sur le coup de 13h45. 

« Les forces spéciales françaises sont intervenues à Agadez, dans le nord du Niger, pour y faire cesser la prise d’otages qui avait démarré jeudi après un attentat suicide, a annoncé vendredi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

«A l’heure où je vous parle, la situation est stabilisée, en particulier à Agadez, où nos forces spéciales sont intervenues en soutien des forces nigériennes à la demande du président (nigérien Mahamadou) Issoufou», a-t-il précisé, interrogé par BFMTV. »

Le gouvernement  est donc intervenue au Niger.

 

Même si la France est appelée par le secrétaire d’état aux bonnes relation avec Aréva, il y a des règles à respecter. Et une fois encore elle ne le seront pas.

 

A moins que Le Monde, Libération, parfois l’Huma-(trop souvent) et toujours le Figaro servent de substituts protéinés au parlement souverain en la matière pour délivrrer les feuilles de route, il semble que ce gouvernement en tous points et toutes matières soit entrain glisser de la passivité soumise de ses chefs hier dans l’opposition à un activisme sarkozien dès lors que les intérets du capital en interne ou au plan international le solicitent.

 

L’Arévaland, la Totalcountry et autres Bolorécomptoirs and C° sont -ils des nouveaux DOM TOM de la Hollandie ? Quel est dès lors leur numéro minéralogique. Parce que sinon comment justifier des pratiques qui ressemblent à celles du GIGN à La Mecque en 1979 ?

 

Cela pour la question de la gestion de l’urgence diplomatique.

 

Reste la question de fond. quelle place peut jouer la France pour une issue en accord avec les peuples pour que ceux ci reconquièrent leur souveraineté et éradiquent tout les ferments de totalitarismes religieux sectaires et écartent leur bourgeoisie compradore qui font le lit des précédents et se vautrent avec eux ou dans les ornières de l’impérialisme.

 

Solidarité pour combattre les obscurantismes. Combat ici pour dénoncer qui depuis plus d’un demi siècle installe ou s’installe avec les intégrismes religieux. Rappeler le role décisif de la France et la Grande Bretagne dans leur aide aux frères musulmans pour contrer la vague d’indépendance progressiste qui déferle sur le nord de l’afrique et le moyen orient, aider Israël à établir ses premières têtes de pont colonialistes. Déjà en France la vieille SFIO à la manoeuvre au côté des conservateurs ET travaillistes britanniques. 

 

L’unité de mesure de l’état des forces réactionnaires étant leur capacité à endiguer ou faire reculer les droits des femmes, l’état de scolarisation des enfants en particulier des filles.

 

Intégrisme musulman en Afrique, catholique en Amérique Latine et du sud, juif ou protestant en compétion en Europe et en amérique du nord… eucuménique et toujours financé par le grand capital  dès lors qu’il faut agir contre tous les peuples qui cherchent à s’émanciper.

 

Un Capital qui sans état d’âmes soutient tous les pires régimes sans exeption.

 

Oui, quel rôle aujourd’hui pourrait jouer la France ? D’abord quitter l’Otan et cesser de d’ être son garde chiourme en Afrique. Ensuite renouer des partenariats économiques culturels sur une base d’égalité conditionnée par une approche démocratique intégrant les droits des femmes , celui des minorités et puisque les pratiques impérialistes l’ont imposé en remettant à plat si nécessaires les héritages frontaliers colonialistes.

 

Avant d’en arriver là, il y a de quoi faire pour ici faire rentrer les treillis dans les casernes et faire cesser le pillages géologiques, agricoles du continent africain. Entendre ce patron français déclarer sur France Inter ce soir que pour des raisons de sécurité il va faloir être plus sévère avec la surveillance « de la main d’oeuvre » montre la réalité de la question et celle du pillage colonial impérialiste.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,