Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

La Tunisie demande officiellement l’aide militaire algérienne


La Tunisie demande officiellement l’aide militaire algérienne

août4t 2013Par La rédaction
LE PROVINCIAL

DEVANT LES DIFFICULTÉS QUI S’ANNONCENT SUR LE TERRAIN

algérie arméTraquant sans relâche les groupes islamistes armés disséminés le long de la frontière algérienne, la Tunisie a officiellement, hier, demandé l’aide militaire de l’Algérie dans le cadre d’opérations conjointes afin de protéger les régions frontalières entre les deux pays, en proie à des incursions islamistes, en particulier dans la région montagneuse et forestière de Kasserine, au niveau de Jebel Chaambi. Pour la première fois depuis l’indépendance, l’aide algérienne est sollicitée par la Tunisie qui est confrontée à la pire crise sécuritaire de son histoire.

Pour rappel, depuis ce vendredi, l’ANP et son homologue tunisienne effectuent des opérations militaires le long de la partie sud de la frontière qui sépare les deux pays. 8000 hommes ont été déployés ainsi que d’importants moyens logistiques. Tout porte à croire que Tunis et Alger se sont engagés dans une sorte de coopération militaire qui ne dit pas encore son nom. Outre le fait qu’aucune mesure de fermeture de la frontière terrestre ne soit envisagée pour le moment, il semble bien que, contrairement à ce qui a été annoncé il y a quelques jours, la tension ne règne pas entre les deux pays, malgré des accusations exprimées via des medias proches d’Ennahdha, le parti islamiste majoritaire au pouvoir en Tunisie. Au vu de l’accélération des évènements, rien ne sera plus jamais comme avant entre Alger et Tunis.

Lakhdar Habib

Print Friendly

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,