Aller à…
RSS Feed

2 décembre 2020

Traité de désintoxication intellectuelle de l’appareil médiatique


 

Une histoire malienne ou traité de décolonisation de la réflexion !

Comment expliquer au nomade Peulh qui aime les vaches et qui vivait heureux de sa vie pastorale, dormant sous sa tente au Nord Mali avec son épouse et leurs quatre enfants comment expliquer qu’ils sont sacrifiés et déchiquetés, sous les bombardements français que c’est au nom de l’intérêt supérieur d’un pays qui auparavant, colonisa si cruellement sa terre et pour assurer le confort de l’homme blanc et sa sécurité énergétique.

Au nom d’une civilisation suicidaire et soumise aux forces du fric les plus obscures de l’univers. On stigmatise, on injurie, on disqualifie toute résistance par exemple en ne précisant pas que les otages français d’Areva enlevés par des groupes jihadistes, bossaient eux pour piller au nom de la France un des pays les plus misérables du monde. L’empathie pour l’Afrique par la mafia qui nous gouverne n’existe pas.

Les deux mamelles lactées de la politique africaine de la France mépris et prédation mais elle n’est pas la seule à agir de la sorte, c’est un trait commun à l’oligarchie internationale. Dans le dossier malien, on y trouve une cuillère de nucléopathie arrosée d’uraniophilie. Elles sont des valeurs sures et on s’arrange un peu entre amis sur les futurs commissions.

Des militaires Français sont basés depuis plus de deux ans déjà à Sévaré et font des manoeuvres entre Hombori et le pays Dogon comme s’ils étaient chez eux et ils le font savoir depuis lors aux gentils sauvages qu’ils croisent… colonialisme, destruction des Etats nations, stratégie du choc, remembrement géopolitique. Psychopathie meurtrière, et schizophrénie en bande organisée le gang du nain mafieu a été chassé par le gang du yaourt Flamby.

Et dans tout cela qui pense sans vouloir les piller aux maliens et leurs enfants dispersés en 10 morceaux ?

Sélim Al Shabbaz

 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,