Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

Paris…Libye: rassemblement de 3 associations des Européens et Africains dénoncent « la présence d’Al Qaida au sein du pouvoir libyen et dans des ambassades libyennes ».


MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO

Home Nkoma-Traces Paris…Libye: rassemblement de 3 associations des Européens et Africains dénoncent « la présence d’Al Qaida au sein du pouvoir libyen et dans des ambassades libyennes ».

25 février,Paris,quelques personnalités qui ont dénoncé le terrorisme d’Al Qaida.

Devant l’ambassade de la Libye, 6 rue Chasseloup Laubat Paris 15ème. Un signe distinctif: drapeau VERT de la Jamahiriya Libyenne. L’Observatoire Internationale de Recherche pour la Paix dans le Monde a fait une déclaration pour légitimer et expliquer ce rassemblement de protestation devant cette ambassade:  » les représentations diplomatiques libyennes à travers le monde,ne sont que des enseignes de l’organisation terroriste internationale Al Qaida.Cela est incontestable lorsque l’on constate que le conseil libyen national n’a aucune autorité ni pouvoir réel en Libye où Al Qaida contrôle tout. ».

Des gens ayant des convictions pour la paix étaient là malgré une pluie qui tombaient pour protester aussi contre l’occupation de la ville libyenne d’Al Ojailat par un groupe d’Al Qaida qui a assassiné des habitants,détruit des habitations et incendié des véhicules et maisons (commerces et domiciles). « LaVoixdelaLibye.com » de la Française Ginette Hess et la Voix des Opprimés ont été parmi les trois structures organisatrices de ce rassemblement de protestation. Cet après-midi là, à Paris*, il y avait aussi une représentation des Syriens car au début de la guerre en Syrie, 1300 terroristes libyens Al Qaida payés et armés par certains réseaux officiels des Occidentaux et affiliés; ont été envoyés pour combattre contre la Syrie. La grande question inquiétante dans ce public: « dans quel pays africain vont-ils envoyer ces terroristes après la guerre en Syrie ». « Balona liwa.Makambo na Libye makoma ndongo na ndongo likolo ya Al Qaida. Tina nde ya bosangani wana esalemaki liboso ya ambassade ya Libye o mboka Paris »(1).

Rassemblement devant l’Ambassade de Libye à Paris, Mardi 25 février 2014 à 17h*.

Quand nous sommes arrivés une heure plus tard, nous avons pu repérer vite le lieu de ce sit-in en suivant des policiers français de l’unité d’intervention « CRS » qui marchaient devant nous.On nous a présenté que cette dame ou ce monsieur est de la France,de l’Algérie, de la Syrie,de l’Egypte,de la Tunisie…Ce sont des gens des convictions pour la paix dans le monde qui sont venus à ce rassemblement de protestation contre les crimes commis par les pouvoirs et soldats d’Al Qaida en Libye et en soutien au peuple libyen opprimé. Un coup d’oeil du côté de l’ambassade de Libye nous ont amené à voir seulement un monsieur qui regardait derrière une fenêtre fermée. Et puis, ces policiers de la République française qui étaient entrés dans leur car en stationnement devant l’immeuble de l’ambassade. dans le quartier,c’était l’ambiance normale à la parisienne.

Pourquoi le rassemblement de ce jour? La réponse est fournie par un trac que le réalisateur des émissions de télévision, monsieur Smain de nationalité algérienne nous a donné. Le Magazine Ngambo Na Ngambo a sélectionné quelques passages: « la ville départementale de Al Ojailat est assiégée actuelement par un groupe de l’organisation terroriste internationale Al-Qaïda,groupe dirigé par un certain « Omar Mukhtar »(Abu Ahmed),dont les membres ont violemment arrêté toute personne âgé de dix-sept ans et plus et ont tué les petits enfants avant de jeter ces derniers dans les poubelles…600 citoyens de la ville de Al Ojailat sont détenus dans la prison de Sabratha,privés de tout et en l’absence totale de Droit… »

Des critiques nombreuses lors de cette manifestation.

Une journaliste française qui travaille pour une chaîne de télévision du Moyen-Orient et un journaliste égyptien de « Le Flash » étaient venus voir ce rassemblement.
Lors de ce reportage, nous avons noté que des critiques des manifestants sont nombreuses contre le Français Nicolas Sarkozy et son « ministre de guerre en Libye » Bernard Henri Levy le philosophe français,contre l’OTAN,contre le régime au pouvoir au Qatar, contre le système politique incarné par le président américain Obama…qui ont crée de toutes pièces la guerre contre la Jamahiriya Libyenne qui était le pays le plus riche en Afrique et ont aussi crée des conditions nécessaires pour l’installation des terroristes d’Al Qaida en Libye… »et dans des ambassades de la Libye » a précisé un membre de l’Observatoire Internationale de Recherche pour la Paix dans le Monde.

Lilo Miango/Rédaction de Paris. Photo,mardi 25 février 2014, rue Chasseloup Laubat,Paris 15ème arrondissement: copyright Magazine Ngambo Na Ngambo.
(1) En langue internationale Lingala (promouvoir des langues africaines en Europe où vivent aussi des peuples africains.et c’est aussi dans le programme de l’Unesco sur la Journée Mondiale des langues maternelles): « ils ont semé la mort.Le KO en libye est devenu très compliqué et complexe avec la main mise d’Al Qaida.C’est la raison de la tenue de ce sit-in devant l’ambassade de Libye,à Paris ».

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,