Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

DELIRIUM TREMENS. Dîner du Crif: quand son président Roger Cukierman franchit le Rubicon


DELIRIUM TREMENS. Dîner du Crif: quand son président Roger Cukierman franchit le Rubicon

Publié le mar 5, 2014 @ 0:29

Cukierman, devant Hollande hier, au dîner du Crif

C’est de l’irresponsabilité ou de la cohérence ? Est-ce un plan diabolique ? Est-ce un projet global pour créer la psychose ? J’avoue que la sortie osée de Roger Cukierman me fait peur. Pour lui, l’antisémitisme est l’oeuvre de l’extrême droite, tandis que l’antisionisme, est à l’extrême gauche.

Il n’y a plus de limite. Le président du Crif Roger Cukierman a appelé mardi soir François Hollande à mobiliser la France contre ces deux « fléaux » que sont l’antisémitisme et l’antisionisme pour en faire «une cause nationale». Comment peut-on laisser passer ça ? Je parle bien sûr de l’antisionisme. Donc, tout sera criminalisé ? Il y a de gros risques avec cette vision binaire qui risque plutôt de créer une montée exponentielle de l’antisémitisme. La parole va maintenant se libérer.

Quand on refuse de voir la différence entre ces deux vocables, surtout en prouvant qu’on défend un pays étranger, il y a de gros risques. La République est nue. Comment peut-on avoir comme sujet, lors d’un dîner dit « républicain », l’humoriste Dieudonné ? Finalement et définitivement, ces gens sont les premiers responsables de l’antisémitisme en France. Ce sont des pompiers pyromanes.
Share this:

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,