Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

alsthom la fin du schéma libéral du XXem siécle


alsthom la fin du schéma libéral du XXem siécle

Jean BRIERE

 
écologiste
avr 26  2014

L’état libéral tel qu’il fut  théorisé par Locke  je suis propriétaire de ma personne  donc la propriété est le fondement de mon existence de citoyen car l’état garanti  que tous les autres propiétaires me reconnaissent en tant que propriétaires . L’état  veille  à ce que les échanges marchands se fassent entre égaux , tous les propriétaires sont égaux devant la loi ,l’état  entérine la légalité des contrats d’échange entre propriétaires.

Locke  : » il résulte à l’évidence de tout cela que les biens de la nature sont dispersés sous forme indivise, mais que l’homme porte en lui la jusification principale de la propriété , parcequ’il est son propre maitre et le propriétaire de sa personne , de ce qu’il fait  et du travail qu’il accomplit ; au fur et à mesure que les inventions et les arts ont perfectionné les commodités de la vie , l’essentiel de ce qu’il a mis en oeuvre  pour assurer  son propre entretien et son bien être , n’a jamais cessé de lui appartenir en propre , sans qu’il soit tenu de la partager avec d’autres »

D’ou la distinction  entre l’état garant et la société civile.L’état s’occupe de l’intérêt général , la société civile est l’ensemble des activités de la société  civile , privée  , la nation désigne l’espace de marché , elle est le lieu où s’effectue l’échange et l’ensemble où régne la propriété  ( Adam Smith  richesse des nations 1776 ) . L’état souverain n’est pas concerné par l’activité économique , il a pour tache de maintenir  les liens de la nation, favoriser  les échanges entre intérets privés d’où naissent la richesses des nations

Bien entendu  le schéma libéral posait d’emblée la dichotomie entre propriétaires  vrais  et propriétaires de leur seul force de travail.. Ce qu’il faut retenir  c’est que la démocratie libérale délégative  inclut le peuple comme souverain a  pour cadre l’état nation

Que reste -te -t’il de ces notions  de l’indicidu libre  propriétaire  dans le cadre  de la mondialisation?   Les personnes sont remplacées par des oligarchies transnationales  qui utilisent  le libre marché  pour constituer des groupes de pouvoir  qui réduisent à néant la notion de souveraineté nationale  . Les gesticulations ridicules de monsieur  Montebourg n’y changeront rien ;  Le problème fondamental qui se pose  à nous écologistes  est : quel état  ? On ne peut continuer à vivre sur l’escroquerie  du peuple souverain  qui délégue ses pouvoirs aux représentants du peuple et  qui n’a aucun pouvoir sur le plan économique  ;  reste également le probléme éminamment politique de la souveraineté  nationale dans le contexte des affrontements entre  « nations  souveraines  »  . Il est incroyable aujourd’hui de voir le degré  de vassalisation de la classe politique française et européenne  face à la prétention états unienne de régenter  l’ensemble de la planéte via sa puissance  militaire  avec son corollaire  le règne du dollar

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,