Aller à…
RSS Feed

30 octobre 2020

Intervention retentissante contre la venue du Libyen Abdelhakim Belhadj à Paris


Intervention retentissante contre la venue du Libyen Abdelhakim Belhadj à Paris 

Mercredi 30 avril 2014

Intervention retentissante dans la Conférence bidon du Terroriste Belhadj mercredi 30 avril


Nous étions quatre à nous inroduire dans la Libraire. Une petite salle d’une quarantaine de personne. Abdelhakim Belhadj, présenté par une journaliste, pérorait sur la Libye en se présentant de temps en temps comme démocrate bien qu’issu d’Al Qaïda, essayant de faire croire qu’il avait « libéré la Libye, » préparant les futurs élections.
Je lui ai posé la question suivante ; Lorsque vous faites l’état des lieux vous oubliez les 2 millions de Libyens exilés au Sahel, en Tunisie, en Egypte et dans les pays africains. Vous ne parlez pas des 9000 prisonniers, des tortures, des massacres, ni du million de noirs massacrés ou enfermés. Il a essayé de répondre, mais il a été surpris et a bafouillé.
 
Franck a été plus offensif que moi. Il lui a dit vous devriez être au CPI, inculpé  pour crimes de guerre au lieu d’être ici. Vous êtes un tortionnaire et Iremmo devrait avoir honte de vous inviter. Vous êtes responsable de dizaines de milliers de mort, des tortures.
 
Nous avons hissé des drapeaux verts en criant « Vive Kadhafi » et nous sommes sortis.
Quelqu’un a lancé une boules puante et les gens ont quitté la salle.
 
Beaucoup de personnes sont venues nous trouver à la sortie en nous félicitant pour notre action
En tous les cas Belhadj, le criminel d’Al Qaïda était dans ses petits souliers. Il se souviendra de nous, la librairie aussi…
Franck et Nicolas ont subi un contrôle d’identité au commissariat

Ginette hess Skandrani

 

Le « traitre de Tripoli », Abdelhakim Belhadj, le djihadiste qui a mis la Libye à feu et a sang en 2011, sera l’invité de l’Iremmo (Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée et Moyen Orient) mercredi prochain.
(http://www.iremmo.org/spip/spip.php?article456)

Nous devons tout faire pour empêcher ce pantin, ami de BHL et de Sarkosy,  de s’exprimer au nom des Libyens.
Plusieurs journalistes (Le Monde, Libération, …) seront présents.

Soyons nombreux et amenez vos sifflets !

Mustapha-Abdeljalil-s-est-refugie-en-Tunisie




Mercredi 30 avril 2014 à 12 h30
Iremmo
7 Rue Basse des Carmes, 75005 Paris

Métro Maubert Mutualité / Bus : 63, 86, 87


Tarik pour le CAI

Font Anti Impérialiste
La Voix de la Libye
Comité pour ue Libye Démocratique
Unité Continentale

—————————————————————————————————————————————————————-

extrait de sa page Wikipédia:

« 
En Irak, il combat aux côtés de Abou Moussab Al-Zarqaoui, le responsable d’Al-Qaida à Bagdad2.

En 2003, il est arrêté en Malaisie par la CIA. Interrogé et torturé à Bangkok, il est livré au Mukhabarat en 20043.
D’après José María Aznar, ancien Premier ministre espagnol, il était suspecté d’être impliqué dans les attentats du 11 mars 2004 à Madrid4. Un mandat d’arrêt du gouvernement libyen en 2002 lui prête également des liens ténus avec les leaders d’Al Qaïda et le Mollah Omar5.

Retour en Libye : de l’amnistie à l’insurrection

Il reste emprisonné jusqu’en 2009 au bagne de Bouslim6 date à laquelle Saïf al-Islam Kadhafi négocie une trêve et une amnistie avec le Groupe islamique combattant2,1.
En mai 2011, il rejoint l’insurrection contre Khadafi. Il part pour le Qatar où il prend la tête de la Brigade du 17 février, formée et armée par la France et les Émirats arabes unis6. De retour sur le terrain des opérations grâce à un point aérien à la mi-août, il dirige avec sa brigade les « insurgés de l’Ouest et de la Montagne berbère » au Djebel Nefoussa2. Principale force militaire de l’opération aube de la sirène, il s’empare de la caserne Khamis et de ses importants stocks d’armes puis devient le commandant du conseil militaire de Tripoli responsable de la capitale libyenne après sa conquête par les forces de l’opposition suite à la bataille de Tripoli de 20117,8.
En 2012, il est candidat lors de l’élection de l’assemblée constituante libyenne9. »



Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,