Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

AFRIQUE| Cynique aides internationales !


 

Joseph TAPA

 
09/07/2014
AFRIQUE| Cynique aides internationales ! 
le 4 juillet 2014


Sans les diverses aides internationales « imposées » de perverse assistance en neutralisation de dynamique africaine : les africains n’existeraient plus ? Les africains ne survivraient pas ?
Les aides internationales jusqu’ici tapageusement consenties de prêt et autres formes d’endettements déportés d’acquittement sur les efforts des futures jeunesses, et en perversité de don (à l’instar -fumiste- affectionné des chinois), ont-elles permis aux africains de prendre en main et d’instiguer d’eux-mêmes la construction de leur destinée ? Que se poursuit-il donc par leur insistance ?

Les aides internationales poursuivent-elles des moralités (au bas mot économique) profitable aux africains ?

En quoi celui qui vous assiste et en vie de retombées de cette assistance serait-il encouragé à ce que vous cessiez d’être une rente financière et dont de mieux être pour lui…au point de vous voir par son fait en arrivée à le concurrencer voire le transformer à solliciter à son tour d’un retournement de situation votre aide ?

L’idéologie accompagnatrice de perversion en endoctrinement des bienfaits des aides internationales à l’endroit de l’Afrique et des africains, tend à scander que ces aides internationales concourent aux développements des territoires d’Afrique et poursuivent de facto l’établissement d’un mieux être pour les africains (au delà de la sourdine insulte sur la capacité africaine à matérialiser de propre un mieux-être reconnu) : il en ressort de simple perception que cette manifestation d’aides internationales aux développements territoriaux africains, ne peut se distinguer de la transposition des vues de l’aidant et de facto du fonctionnement strictement connu de lui (l’asiatique bâtissant en déployant le style connu et affectionné de lui, etc.) ! Ainsi il ne s’agirait plus que d’aide à la ressemblance de l’aidant au mépris d’autres quêtes et des aspirations et vues locales, et en conséquence de mutation des voies scabreuses de la dépendance !

L’Afrique convoitée pour diverses ressources y compris humaines : se justifie t-il qu’elle s’orchestre via des laptots « leaders et séides » (porteurs enchantés de vues étrangères) à s’enfermer dans l’assistanat des aides étrangères internationales ?

N’est-il pas médisant (d’un autre âge) que d’avoir à soutenir que l’Africain (même moderne) n’arriverait à rien sans le concours extérieur à lui ?

Joseph TAPA 
 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,