Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

Le dessert et l’allumette, une nouvelle guerre psychologique sioniste


Rapport

Le dessert et l’allumette,
une nouvelle guerre psychologique sioniste

CPI


Photo: CPI

Vendredi 11 juillet 2014

Naplouse – CPI

A l’aube, le village de Rojib, au sud de la ville de Naplouse, s’est réveillé comme à son habitude et est parti accomplir sa prière à la mosquée. Une fois arrivés, les fidèles ont été surpris de constater des dizaines de boîtes d’allumettes répandues tout autour.

Avec beaucoup de précaution, lorsque les fidèles se sont approchés de ces boîtes, ils ont découvert le slogan « Le Hamas mettra le feu en Cisjordanie » marqué dessus. C’est une indication pour dire que le Hamas porte toute la responsabilité de la situation tendue en Cisjordanie, de toutes les invasions sionistes des villes, villages et camps, de toutes les arrestations, de toutes les destructions des maisons.

Une tentative en échec

Mahmoud Rouadjba habite dans ce village. C’est une petitesse illogique venant d’une armée se voyant invincible. « Un faux rire nous a pris, une fois que nous avons vu les boîtes et le slogan. Nos rires ont rempli toute la région », a-t-il dit.

Dans une ambiance bon enfant, les villageois ont détruit les boîtes. Certains en ont gardé quelques-unes pour le plaisir. Les boîtes sont devenues un bon sujet de discussions et d’amusement.

Les photos des boîtes sont maintenant partout sur les pages des réseaux sociaux. Les visiteurs échangent des commentaires amusants, une façon de vider le sac après les agressions et les assauts donnés par les forces sionistes d’occupation ces derniers jours.

Une guerre psychologique

Cette guerre psychologique a été lancée après l’échec de leurs campagnes militaires. Tout est permis pour semer la zizanie et la division parmi le peuple palestinien.

L’autre jour, c’était un dimanche, il y a eu un autre incident ; les habitants du camp d’Al-Balatta, à l’est de la ville de Naplouse, ont vu des dizaines de morceaux de dessert à l’entrée de la mosquée d’Abou Bakr As-Siddiq. Sur ces morceaux était écrit : « Ramadan est généreux. Voilà un peu de dessert pour embellir la vie de la Cisjordanie dégradée par le Hamas ».

Il n’y a pas lieu de questionner la source de ces desserts. Tout le monde sait d’où ils viennent.

Briser la confiance

Mokhlis Samara, expert en éducation, dit que ces provocations de la part des occupants sionistes ne sont pas nouvelles. Une fois, ils utilisent des publications provocatrices et une autre fois, des films enregistrés.

Ces méthodes se sont multipliées ces derniers temps afin de briser la confiance existante entre le peuple palestinien et le mouvement de la résistance islamique Hamas que les occupants accusent d’être derrière le kidnapping des trois jeunes israéliens. Pour briser cette confiance, les occupants sionistes travaillent en deux temps. Etouffer la vie du Palestinien par tous les moyens, puis répandre des messages de provocation contre le Hamas.

Les occupants sionistes veulent par tous les moyens que le Palestinien croie que le Hamas est la cause de tous ses malheurs.

Des moyens sans effets

L’homme de médias Nawaf Amer pense que cette guerre de la rumeur menée par les occupants sionistes n’a aucun effet sur les Palestiniens, à tous leurs niveaux.

Bien qu’il sache que les Palestiniens sont conscients des méthodes des occupants sionistes, il les conseille de faire attention et de ne pas toucher les produits proposés par eux. Ils pourraient être très dangereux pour la santé.

Il a enfin appelé les citoyens palestiniens à contacter immédiatement les bureaux officiels concernés et les médias pour mettre sous la lumière les agissements de l’occupation sioniste destinés à diviser les Palestiniens et à détruire l’image de la résistance.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,