Aller à…
RSS Feed

23 novembre 2020

Gaza: 184 morts et 1.280 blessés en sept jours


 

20MN

 

Monde

Gaza: 184 morts et 1.280 blessés en sept jours
Les raids aériens israéliens dans la bande de Gaza ont fait 184 morts et 1.280 blessés en sept jours, selon les services de secours, tandis qu’un responsable de l’ONU a affirmé qu’un quart des victimes étaient des enfants. Lundi, cinq Palestiniens ont péri dans des frappes et deux autres personnes –un homme et une femme– ont succombé à des blessures subies dimanche. Un adolescent de 17 ans a été tué par un missile alors qu’il circulait à mobylette dans la ville de Khan Younès, dans le sud de l’enclave palestinienne, a annoncé le porte-parole des services des urgences, Ashraf al-Qoudra.

Plus meurtrier que l’offensive de 2012

Ce conflit est plus meurtrier que l’offensive de novembre 2012, qui visait déjà à faire cesser les tirs de roquettes de Gaza: 177 Palestiniens et six Israéliens avaient péri en une semaine.

Plus des trois-quarts des victimes seraient des civils

Dans le même secteur, un homme de 37 ans a trouvé la mort quand un missile s’est abattu sur un groupe d’hommes. Un homme de 60 ans a été tué dans une frappe contre une maison à Deir al-Balah (centre), et deux autres personnes ont péri dans des frappes distinctes dans l’enclave palestinienne. Le Centre palestinien pour les droits de l’Homme (PCHR), basé à Gaza, a annoncé dimanche que plus des trois-quarts des victimes étaient des civils.

L’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a pour sa part souligné la forte proportion de mineurs parmi ces victimes. « Toutes les indications montrent, et je trouve cela particulièrement dramatique, que les femmes et les enfants représentent un nombre assez considérable des victimes des frappes actuelles. Actuellement, plus d’un quart des morts sont des enfants », a déclaré lundi le commissaire général de l’UNRWA, Pierre Krahenbuhl.

Le plus meurtrier depuis 2012

Depuis le début mardi de l’opération israélienne, qui vise à détruire les capacités de tirs du Hamas, trois Israéliens ont été grièvement blessés par des tirs de roquettes, mais aucun Israélien tué. Ce conflit est le plus meurtrier depuis l’offensive de novembre 2012, qui visait déjà à faire cesser les tirs de roquettes de Gaza: 177 Palestiniens et six Israéliens avaient péri en une semaine.

Lire la suite de l’article

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,