Aller à…
RSS Feed

28 novembre 2020

Le journal de Chris


salut à tous !

ENFANTS DE GAZA !  ENFANTS DE PALESTINE !

 

C’EST L’HUMANITÉ QU’ON ASSASSINE !

 

 

le sionisme essaie d’entraîner toute l’humanité dans sa disparition. Achevons-le avant qu’il nous achève !

 

vive l’INTIFADA MONDIALE !

 

Chris

 

——————————————

——————————————

 

TOUT D’ABORD QUELQUES INFO ET RENDEZ-VOUS LOCAUX :

 

 

 

Succès du Rassemblement de solidarité et d’information pour GAZA Palestine – Mercredi 16 juillet – Place des Terreaux LYON

http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article731

 

NE PAS MANQUER LA MANIFESTATION de SAMEDI 19 JUILLET à 15h Place Bellecour  à Lyon

…à rester mobilisés, à rejoindre les associations, et à s’engager dans la campagne Boycott, Désinvestissement Sanctions.

Ils ont d’autre part remercié de leur présence de nombreux élus, dont des élus du 1er arrondissement.

Durant toute la durée du rassemblement, beaucoup de monde auprès des stands où l’on distribuait des informations, vendait des brochures, des drapeaux, des écharpes ou keffiehs et des produits venus directement de Palestine…

—————

 
Avignon : samedi 12 juillet à 11: 00 , a démarré une belle manifestation contre l’agression israélienne. Environ 200 au départ, devant la préfecture, de nombreuses personnes se sont jointes au cortège qui a grossi jusqu’à un millier de manifestants. Partis de la préfecture, nous avons marché jusqu’à la mairie, en passant par la gare et chantant de nombreux slogans, très combatifs, critiquant aussi la complicité de Hollande, des médias etc.

 

rendez vous : SAMEDI 19 JUILLET À 11H DEVANT LA GARE pour une manif encore plus nombreuse !

Halte à l’agression sioniste !      Fin des bombardements !      Fin du siège de Gaza !       Libération immédiate des prisonniers palestiniens !

 

 

—————

 

 

Marseille :  samedi 12 juillet à 16 : 00  il y avait déjà un bon millier de personne et, comme à Avignon mais toutes proportions gardées, la foule a grandi sans cesse. « En arrivant au port nous étions des milliers ! » je dirais 5000 pour ne pas être soupçonné de « grossir les chiffres ». Certains y en ont vu plus et les médias y en ont vu moins. N’empêche que tous ceux qui étaient là ont senti la puissance de cette marée humaine rappelant celle d’il y a 12 ans. Tous étaient contents et fiers de participer à ce mouvement massif, pacifique mais intransigeant, qui s’est répandu dans le centre ville pendant près de quatre heures en arborant les couleurs de la Palestine et la certitude que ce pays sera libre un jour.. et que cette date se rapproche de plus en plus vite.

voir le compte rendu de l’AMFP d’Aubagne (en fin) un peu différent du mien mais pas tellement.

 

Prochaine manif  à  Marseille :   Samedi 19 juillet à 15h – Vieux Port

 

—–

 

Liste non exclusive des manifs Palestine du 19 juillet 2014 :

 

http://mai68.org/spip/spip.php?article7590

 

Paris : Samedi 19 juillet à 15 heures – Barbès
Bruxelles : Samedi 19 juillet à 14h – Avenue de Stalingrad
Lyon : Samedi 19 juillet à 15h – Place de la République
Marseille : Samedi 19 juillet à 15h – Vieux Port
Lille : Samedi 19 juillet à 15h – Métro République-Beaux Arts
Montpellier : Samedi 19 juillet à 15h30 – Place de la Comédie
Strasbourg : Samedi 19 juillet à 15h – Place Kléber
Toulouse : Samedi 19 juillet à 15h – Place du capitole
Nantes : Samedi 19 juillet à 15h – Rue de la Barillerie
Douai : Samedi 19 juillet à 15h – Devant la sous-préfecture
La Rochelle : Samedi 19 juillet à 15h – Sur le port, statue Duperré
Le Mans : Samedi 19 juillet à 15h – Place de la République
Montauban : Samedi 19 juillet à 15h – Devant la préfecture
Nîmes : Samedi 19 juillet à 15h – Carré d’art
Orléans : Samedi 19 juillet à 15h – Place d’Arc
Pau : Samedi 19 juillet à 15h – Devant la préfecture
Poitiers : Samedi 19 juillet à 15h – Marché des Couronneries
Reims : Samedi 19 juillet à 15h – Place d’Erlon
Rouen : Samedi 19 juillet à 15h – Mairie Grand Quevilly
Saint-Etienne : Samedi 19 juillet à 15h – Hôtel de ville
Saint-Nazaire : Samedi 19 juillet à 15h – Devant bassin de la mairie
Tours : Samedi 19 juillet à 15h – Hôtel de ville

 

Paris manifeste contre l’agression israélienne – Eng/esp

13 juillet 2014, près de 30,000 manifestants dans les rues de PAris :

 

https://www.youtube.com/watch?v=ZLg0uaHe-sQ

 

 

————————————————————————————

 

 

http://arretsurinfo.ch/la-maison-de-mon-ami-bassem-naim-a-ete-bombardee-par-israel-cette-nuit-christophe-oberlin/

La maison de mon ami Bassem Naim a été bombardée par Israël cette nuit [Christophe Oberlin]

le 16 juillet 2014 dans IsraëlPalestineRésistance 0

J’ai fait la connaissance de Bassem Naim en Avril 2006, au son du canon*.

Chirurgien de formation, Bassem Naim était ministre de la santé. Le Hamas venait de remporter les élections parlementaires et Israël bombardait Gaza. Le bruit des explosions, toutes proches du ministère de la santé, nous parvenait avec une régularité de métronome, sans perturber nos interlocuteurs. Plusieurs chirurgiens de mon équipe étaient allemands, et très vite la conversation s’est faite dans cette langue  car Bassem et son directeur de cabinet  avaient étudié dans ce pays.

Bassem est resté longuement ministre de la santé. Pendant la guerre de 2008-2009 il dirigeait les secours depuis l’hôpital Shifa, principal hôpital de la Bande de Gaza. Il a identifié, au milieu des cadavres, le corps de son neveu ambulancier. Sa femme est morte d’un cancer de l’estomac. L’un de ses fils, étudiant en Egypte, a longuement été torturé à l’électricité  dans l’Egypte de Moubarak, ce même fils qui, au coup d’état de juillet 2013 a été expulsé hors d’Egypte par le nouveau dictateur.

Malgré ces épreuves, qui sont à  peu de choses près le lot de toutes les familles palestiniennes, Bassem est toujours debout. Ses analyses politiques sont subtiles  et modérées.

Bassem est donc  une cible pour Israël. Sa maison a été bombardée cette nuit. Comme l’a été la maison de Nasser Eid Tatah cardiologue et directeur de l’hôpital Shifa, celle de Jamila Ashanti ancienne ministre de la condition féminine, celle de mon ami le Dr Mahmoud Zahar. Ils en ont réchappé, mais pour combien de temps ?

Une fois de plus Israël s’en prend aux politiques et aux intellectuels, et parmi eux aux plus modérés. Mais qu’on ne s’y trompe pas : la jeune génération est là : Gaza  fourmille de cerveaux éminents et dignes. Contre la pensée les bombes sont inefficaces.

Christophe Oberlin – 16 juillet 2014

*Voir : Chroniques de Gaza, Edition Demi-lune p77

 

————————————————————————————

 

 

 

http://arretsurinfo.ch/une-nouvelle-defaite-pour-israel-gilad-atzmon/

 

Une nouvelle défaite pour Israël [Gilad Atzmon]

le 16 juillet 2014 dans Israël 0

Tandis que le Cabinet israélien annonçait, dans la journée, qu’il acceptait la proposition d’un cessez-le-feu à l’initiative du gouvernement égyptien, les combattants palestiniens pour la liberté de Gaza continuaient à tirer des roquettes visant la totalité d’Israël.

La situation est on ne peut plus claire. Israël recherche désespérément une pause dans les violences. En dépit de ses bravades incessantes et de sa puissance militaire incomparable, Israël n’a ni la capacité militaire ni (surtout) le courage d’aller affronter la Résistance palestinienne sur le terrain. L’élite israélienne reconnaît que la force armée ne saurait résoudre le problème, en particulier parce qu’y recourir de façon massive ne pourrait que réduire l’agilité israélienne sur le front international.

De son côté, le Hamas a remporté la plus importante victoire militaire, politique et idéologique qu’il n’ait jamais remportée jusqu’ici : il a réussi à faire passer quelques messages fondamentaux à l’ensemble de la société israélienne :

 « Vous vivez sur notre terre palestinienne que vous avez volée, notre Droit au Retour est un droit fondamental, élémentaire, non négociable. Vous, les Israéliens, vous n’êtes pas d’ici, vous ne l’avez jamais été, et vous feriez bien d’étudier sans plus attendre vos échappatoires ».

Le Hamas a également réussi à démanteler la tentative désespérée et scandaleusement trompeuse du mouvement Boycott-Désinvestissement-Sanctions des juifs dits de gauchede présenter le conflit comme ayant quelque chose à voir avec l’ainsi dite « occupation de 1967 ». La portée et les cibles visées par les roquettes palestiniennes envoient un message très clair à la fois aux Israéliens et aux agents qu’ils contrôlent au sein de la Gauche. La Palestine est un territoire qui va du fleuve (Jourdain) à la mer (Méditerranée). Autrement dit, basta, les discours creux sur la « résolution du conflit » ! Le choix est entre Israël ou la Palestine. Et aujourd’hui, tout indique que ce sera la Palestine.

La stratégie suivie par le Hamas au cours de la semaine écoulée a fait preuve d’un rare génie dans la méthode qu’il a utilisée pour capitaliser sur la supériorité technologique d’Israël et en particulier sur son fameux Dôme d’Acier. Pourrait-il y avoir décision plus intelligente ou plus éthique que celle de soumettre Israël à un barrage constant de roquettes, de faire passer votre message fondamental avec des roquettes, tout en sachant que celles-ci n’atteindront personne ?

Au cours de la semaine écoulée, le Hamas a réussi à utiliser la technologie sophistiquée d’Israël et à intégrer l’ingénierie israélienne à sa tactique opérationnelle. Cet éclatant succès tactique unique en son genre prouve que les dirigeants palestiniens de Gaza sont bien plus sophistiqués que leurs homologues de Jérusalem.

Ce n’est que la répétition d’un pattern historique et culturel familier pour les juifs. Dès lors que l’élite juive est persuadée que sa domination est définitivement établie, un désastre est imminent. Alors qu’Israël pensait s’être doté de la riposte technologique ultime et définitive à la résistance balistique des Palestiniens, il a été dévasté en découvrant la réalité : il a perdu sur tous les fronts possibles et imaginables.

Israël a perdu militairement, Israël a perdu technologiquement, Israël a perdu politiquement et Israël a perdu moralement.

Par Gilad Atzmon, mardi 15 juillet 2014

http://www.gilad.co.uk/writings/once-again-israel-is-defeated.html

Traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier

Source: Arrêt sur Info

 

————————————————————————————

`

Il faut se rassembler et manifester notre écoeurement et notre révolte

voici un texte de capjpo Europalestine, qui peut vous servir à fabriquer vos propres tracts. Il faut sortir dans les rues et dire ce qui se passe parce que les médias ne le feront pas,

 

 

 

Le massacre israélien s’amplifie, avec la bénédiction de nos dirigeants qui n’ont pas prononcé la moindre condamnation contre les bombardements de la population de la bande de Gaza. Plus de 85 % des 205 morts, 1300 blessés par l’armée israélienne depuis 8 jours, sont pourtant des civils, dont un quart d’enfants, selon les chiffres des Nations Unies.

 

Israël a bombardé la nuit dernière l’hôpital gériatrique de El-Wafa, tandis que des volontaires internationaux d’ISM se trouvent dans les hôpitaux pour protéger les malades et le personnel médical, qui ne peuvent aller ailleurs.

 

« Nous resterons à leurs côtés, jusqu’à ce que la communauté internationale et nos gouvernements se décident à faire cesser les crimes contre l’humanité commis par Israël », a déclaré Fred Ekblad, militant suédois d’ISM.

 

Les militants de différents pays qui se trouvent dans cet hôpital soulignent que la plupart des patients qui s’y trouvent nécessitent des soins 24 H sur 24, beaucoup sont incubés et ne peuvent aller ailleurs. Ils demandent :

« Pour quelle raison Israël a lancé 5 missiles sur cet hôpital au cours de la nuit ? »

 

Et l’armée d’occupation ne cesse de larguer des tracts et d’envoyer des SMS terrorisant la population palestinienne, lui ordonnant d’évacuer ses maisons, notamment dans le Nord-Est de Gaza, alors que 17 000 habitants se sont déjà réfugiés dans les écoles de l’ONU (qu’Israël n’avait pas hésité à bombarder, comme on s’en souvient, pendant l’agression « Plomb durci »).

 

Les bombardements incessants sont par ailleurs en train de détruire le système d’approvisionnement en eau, déjà vulnérable, d’autant qu’Israël a assassiné bon nombre de techniciens chargés du services des eaux, signale le Comité International de la Croix Rouge.

 

Selon un chirurgien norvégien venu aider ses confrères à Gaza, l’armée israélienne lance des bombes DIME. Les blessures qu’elles provoquent sont quasiment incurables et conduisent généralement à l’amputation, rapporte Pierre Barbancey (journaliste à l’Humanité) qui l’a constaté à l’hôpital Shifa de Gaza.

 

Nous devons exiger non seulement la fin de cette nouvelle agression barbare, mais aussi la levée du siège de Gaza qui ne l’est pas moins, de même que la fin d’une occupation et d’une colonisation totalement illégales et inhumaines. Nos gouvernants et nos médias nous font honte. Nous n’avons pas fini de le crier : https://www.youtube.com/watch?v=ZLg0uaHe-sQ

 

De nombreuses manifestations sont organisées partout en France tous les jours de cette semaine (merci voir sur notre site :http://www.europalestine.com), dont ce soir à Paris (18 H 30 place des Invalides) et samedi à 15 H au départ de Barbès (à l’appel d’associations palestiniennes), mais aussi dans de nombreuses autres villes.

 

 

penser à ajouter un titre et des slogans comme : Halte à la barbarie Israélienne !  ou :   Finissons-en avec le nazionisme !

 

 

————————————————————————————

————————————————————————————

 

Halte au massacre de la population palestinienne par Israël !

Halte à l’impunité d’Israël !

 

A propos des “incidents” comme on dit pudiquement suite à la manifestation de dimanche à Paris, lire :

http://blogs.mediapart.fr/blog/stephane-m/140714/mise-au-point-sur-la-manifestation-dhier-pour-gaza

 

http://blogs.mediapart.fr/blog/stephane-m/140714/mise-au-point-sur-la-manifestation-dhier-pour-gaza

 

 

————————————————————————————

 

vidéo et articles sur :

 

http://lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.skynetblogs.be/archive/2014/07/15/y-a-t-il-une-alternative-a-l-ensauvagement-du-monde-8236119.html

 

Y a-t-il une alternative à l’ensauvagement du monde ? )

 

————————————————————————————

————————————————————————————

 

Que ce soit pour dénoncer les massacres à Gaza ou à Donbass, c’est le même combat. Lutter pour la Justice c’est dénoncer les tueries nazies partout !

 

Désolé pour ces changements de dernière minute, mais en fin de compte il a été décidé de ne pas changer le jour mais simplement l’heure de notre rassemblement Donbass, pour ne pas être en concurrence avec la manifestation pour la Palestine. Notre rassemblement pour le Donbass aura donc lieu :

Samedi 19 Juillet à 18h

devant l’Ambassade d’Ukraine
Place de Breteuil

Coté Avenue de saxe

75007 Paris

Métro Ségur ou Saint-François-Xavier

 

A samedi

Tarik pour le Comité France-Donbass

————————————————————————————

 

# PCN-INFO/ NOVOROSSIYA / CONTRE LES MEDIAMENSONGES, LA REALITE DU TERRAIN MILITAIRE.

OU COMMENT L’ARMEE DU DONBASS RAPPELLE A KIEV QUE LES ARMEES POPULAIRES ONT TOJOURS VAINCU LES MERCENAIRES 

 

Luc MICHEL & Fabrice BEAUR pour PCN-INFO / 2014 07 16 /

avec Correspondances au Donbass – AFP – LVDR – lucmichel.net – PCN-SPO /

Analyse et infos exclusives /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

 

Alors les medias de l’OTAN ont publié inlassablement depuis des jours des « informations » venant directement de la page Facebook du criminel Avakov, passé directement du statut d’escroc international à celui de ‘ministre’ de la junte de kiev, sur les soi-disant « victoires » des forces ukrainiennes fascistes, la réalité est très différente sur le champ de bataille …

 

OFFENSIVE MASSIVE DE L’ARMEE DU DONBASS PRES DE LA FRONTIERE AVEC LA RUSSIE

 

A cinq heures ce mercredi matin, l’Armée du Donbass a commencé une offensive massive et majeure pour le contrôle de sa frontière sud contre les forces de la Garde nationale. L’offensive suit une Ligne Amvrosiivka – Saur-Mogila, – Snizhne – Sverdlovs’k. Les combats font actuellement rage.

 

RAPPEL STRATEGIQUE

Après l’échec de l’offensive ukrainienne contre Lugansk du week-end dernier, et la prise quelques jours auparavant de la colline stratégique de Saur-Mogila (dominant la zone, à 277 mètres) par les forces armées du Donbass, nous voyons maintenant très clairement la stratégie des milices populaires de Novorossiya.

Après s’être repliée de Slaviansk, Kramatorsk et autres villes du Nord du Donbass, les milices populaires se sont regroupées autour des capitales de Lugansk et Donetsk pour faire face à l’offensive des forces militaires de la Junte qui n’allait tarder. Et c’est Lugansk qui fut la première cible.

Cette première phase semble avoir été gagnée par l’Armée du Donbass. La deuxième phase semble donc avoir été déclenchée au petit matin de ce mercredi 16 juillet avec cette offensive sur un large front.

 

DES MILLIERS DE SOLDATS UKRAINIENS ENCERCLÉS

Environ 4.000 soldats ukrainiens sont pour ainsi dire encerclés, acculés à la frontière avec la Russie. Des media ukrainiens eux-mêmes (on ne pourra pas dire qu’il s’agit de la propagande de Moscou) ont diffusé des communications téléphoniques avec des soldats de la Garde national qui déclarent n’avoir presque rien à boire, recevoir des ordres contradictoires, être sous le feu constamment. En clair, c’est la panique dans l’armée ukrainienne.

 

Un appel téléphonique d’un soldat de la junte du front sud de la République populaire de Lugansk à une chaîne de télévision ukrainienne :

« Nous sommes positionnés près de Sverdlovsk, Krasny Partizansk. Nous battons en retraite maintenant pour la 4ème journée consécutive. Des 800 soldats, il n’en reste que seulement 400. Nous sommes l’objet d’attaques constantes de la part d’un ennemi que nous ne pouvons même pas voir. Nos pertes sont de plus en plus grandes. Ils nous frappent avec des Grad. Nous n’avons que 400 litres d’eau pour 400 personnes. La plupart de nos armes sont détruites. Dans une unité, ne reste qu’un seul véhicule blindé sur dix, et 35 personnes sur 90. Nous avons été jetés ici comme de la chair à canon, mais nous sommes des gens.  »

A noter que l’infâme Bataillon AZOV, dirigé par l’immonde pédonazi et député à la Rada Liachko (impliqué dans des réseaux pédophiles et poursuivis au Mexique …) – et où combattent des néonazis italiens, français, baltes, russes (traîtres, par haine de Poutine) et britanniques – a été décimé à plus de 80% lors de la prise de Saur-Mogila …

 

LES ENJEUX

La bataille en cours est très importante. La victoire de l’Armée du Donbass n’est pas encore acquise car la Garde nationale est dotée de nombreux chars et canons.

Mais si cette offensive devait réussir et mettre hors jeu des milliers de soldats ukrainiens et certainement prendre possession de leur matériel de guerre, nous serions alors à un tournant de la guerre qui oppose Kiev et le Donbass.

Nous suivons avec attention le développement de la situation et revenons vers vous dès nécessaire.

 

LE DONBASS REPREND L’INITIATIVE DES COMBATS ET GAGNE DU TERRAIN

Au soir du premier jour de la large offensive – pas vu pas lu sur les médias de l’OTAN -contre les forces militaires de la Junte bandéro-oligarchique de Kiev qui se repliaient après l’échec de leur offensive du week-end contre la ville de Lugansk, nous pouvons affirmer que pour le moment les combats sur le terrain sont actuellement en faveur des milices populaires du Donbass.

Plusieurs points de passage à la frontière russe sont sous le contrôle de la milice. Tout particulièrement Marinovka où se déroule des combats en périphérie. Des groupes entiers de soldats ukrainiens sont encerclés. A tel point que certains soldats ukrainiens sont envoyés en Russie pour se faire soigner du fait de l’absence d’autre solution de repli.

La colline stratégique de Saur-Mogila a été aujourd’hui la cible de l’aviation ukrainienne. Résultat : elle est toujours sous le contrôle des forces armées du Donbass et deux avions de combat sont allés au tapis. Cette même journée a vu la libération complète de plusieurs villages et petites villes autour de Lugansk. Elle sont toutes affreusement détruites. Le village de Métalist, au nord de Lugansk, est détruit à 90% par exemple.

L’ennemi continue de reculer. Ses pertes matérielles sont énormes, ses soldats coupés de tout approvisionnement dorénavant et le dos à la frontière russe. Le choix qui s’offre à eux, indique un commandant de l’Armée du Donbass, est simple : « se rendre ou mourir ! ». Cela étant dit, ils peuvent également fuir en Russie. Ironique n’est-ce pas ? La Russie comme plan de survie pour des « nationalistes ukrainiens. »

 

MILICES POPULAIRES VERSUS MERCENAIRES

Kiev reçoit la leçon constante de l’histoire militaire : à forces opposables, les armées populaires ont toujours battu les armées de mercenaires. A un contre dix, l’Armée du Donbass, par son courage, sa détermination (Vaincre ou mourir …), sa supériorité tactique, due à un grand chef sorti des ‘orages d’acier’ du Donbass, le Colonel Igor Strelkov, fait jeu égal avec les soudards de Kiev.

Au Donbass, une fois de plus, l’esprit même de notre Civilisation, celui de Marathon et des Thermopyles, d’Issos et du Grannique, de Thapsus et de Munda, de Moscou et de Stalingrad, l’emporte sur la barbarie et la tyrannie. « L’Europe (la vraie, celle des trois Rome-Byzance-Moscou, pas le Natoland de l’UE) (*) est une idée en marche » affirmait le grand révolutionnaire Mazzini. Il en va de même de la Novorossiya !

Luc MICHEL & Fabrice BEAUR

(*) et Strelkov, qui aime jouer le rôle d’un centurion romain lors de « wargames », connaît bien l’esprit de Rome …

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

 

 

————————————————————————————

————————————————————————————

 

Gaza – 15 juillet 2014

« La résistance unie pose ses conditions » – entretien avec Ramadan Shalla, secrétaire général du mouvement du Jihad islamique en Palestine

Par Ramadan Shalla

 

http://www.ism-france.org/temoignages/-La-resistance-unie-pose-ses-conditions-entretien-avec-Ramadan-Shalla-secretaire-general-du-mouvement-du-Jihad-islamique-en-Palestine-article-19019

L’entité sioniste crie aux abois. Elle veut arrêter son agression, mais garder « la tête haute », c’est-à-dire préserver sa capacité de détruire et de tuer et plonger le peuple palestinien dans la soumission. La résistance unie du peuple palestinien exige, pour cesser ses tirs sur l’entité coloniale, la fin du blocus, la reconnaissance de son droit à riposter à toute attaque future, contre les civils ou les militaires. La résistance n’est pas pressée pour signer une trêve ou un accord quelconque, sous l’égide de l’Egypte. Elle veut défendre le sang palestinien et les sacrifices de tous ceux qui sont tombés au cours de cette agression criminelle.
C’est ce qu’a annoncé le dr. Ramadan Shallah, secrétaire général du mouvement du Jihad islamique en Palestine, au cours de l’entretien accordé à la chaîne Al-Jazeera.

Le Dôme de Fer israélien (Caricature Mohamed Saba’neh)
Quelques passages-clés de cet entretien 

« Ce qui se passe en ce moment n’est pas une guerre mais une tuerie perpétrée par Israël avec la connivence américaine occidentale et un désintérêt arabe, au moins officiel.

Notre peuple palestinien est devenu une légende à cause de sa résilience, de sa cohésion autour de sa résistance. L’ennemi mène un génocide réel, il pense qu’il peut arrêter la résistance, qui est cependant puissante et cohérente, et elle maîtrise la bataille avec fermeté et patience.

La situation est difficile à tous les niveaux, mais notre peuple palestinien mène une des plus importantes batailles de la nation.

Les buts de cette guerre ? L’ennemi lui-même ne sait pas quels sont les buts de cette guerre. Le gouvernement de l’ennemi a essayé d’aller de l’avant pour exporter ses problèmes internes, il a pris prétexte des colons disparus à al-Khalil pour régler ses comptes avec la bande de Gaza, avec ce qu’elle représente en tant que résistance, pour la conscience collective et populaire palestinienne. Il pense qu’il est en train de détruire la force de la résistance, alors qu’il apparaît, plusieurs jours après, qu’il ne peut réaliser ses buts. Il est monté sur un arbre et il ne sait plus en descendre.

Il a considéré que les conditions régionales et internationales lui permettaient d’attaquer Gaza. Mais il a été surpris par la riposte de la résistance. Ni ses services de renseignements, ni son état-major, ni ses politiciens, n’avaient prévu tout cela. Ils ont été surpris.

Qui peut jouer le rôle d’intermédiaire ?

L’intermédiaire participe à cette guerre, les Etats-Unis ont donné le feu vert. C’est pourquoi nous comptons sur nos propres forces, après Dieu, pour obliger l’ennemi à cesser son agression.

La guerre ne peut s’arrêter sans la voix de l’Egypte. A cause de la géographie, et l’implication historique de l’Egypte, personne ne peut prendre la place de l’Egypte. C’est à l’Egypte d’intervenir pour faire cesser l’agression.

Les conditions d’une trêve ?

L’ennemi veut que nous levions le drapeau blanc. En Cisjordanie , les agressions se poursuivent, même en Palestine occupée en 48. Les conditions israéliennes ne nous concernent pas, l’ennemi ne veut pas voir un peuple palestinien sur cette terre. Quant à nos conditions, en tant que peuple, nous avons le droit sur cette terre, nous revendiquons d’y vivre dignement.

L’équation trêve contre trêve est finie. En 2012, nous avions conclu une trêve dont les conditions étaient de cesser les assassinats, la suppression de la zone de séparation, l’arrêt des invasions, l’élargissement de la zone maritime pour les pêcheurs. L’ennemi n’a respecté aucune de ces conditions. Nous avions longtemps attendu et c’est pourquoi le Jihad islamique a mené il y a quelques mois la bataille « briser le silence ».

Aujourd’hui, la guerre a commencé, et nous disons cette guerre ne s’arrêtera pas sans que le blocus ne soit levé, sans que notre droit de nous défendre ne soit reconnu pour riposter à toute agression contre tout citoyen palestinien dans la bande de Gaza. Nous refusons de nous croiser les bras pendant qu’Israël mène ses agressions contre la population de GazaIsraël est toujours un Etat d’occupation, même s’il est sorti de la bande de Gaza, il maintient un blocus.

Concernant l’Autorité palestinienne,

Yasser Arafat nous manque, au cours de cette agression. Nous aurions souhaité qu’il aperçoive ce qu’a fait le peuple de Abu ‘Ammar, de Ahmad Yassin, de Fathi Shiqaqi et tous les martyrs, de cette entité qui tremble aujourd’hui, qui est devenu un « Etat sous le feu », c’est ce qu’écrivent leurs télévisions. Et par qui ? Un million et demi de réfugiés massés dans la bande de Gaza.

Je dis au frère Abu Mazen que le peuple qui est visé à Gaza, après la formation du gouvernement d’entente, c’est le peuple placé sous son autorité, c’est pourquoi l’Autorité palestinienne doit avoir une attitude ferme, et refuser de se transformer en autorité mandataire, et poursuivre la coordination militaire. Les Etats, dans de tels cas, rappellent leurs ambassadeurs, Abu Mazen doit au moins rappeler son coordinateur sécuritaire avec l’occupant. Plus important, des mouvements s’étendent enCisjordanie et même au sein de notre peuple (dans les territoires occupés) en 48, commencés avant l’agression, mais nos militants, du mouvement du Jihad islamique et ceux du Hamas, sont poursuivis par les appareils sécuritaires de l’occupation et de l’Autorité palestinienne à la fois. C’est pourquoi je m’adresse aux membres du Fateh et les appelle à diriger l’intifada en Cisjordanie , et nous serons tous derrière eux, mais il faut arrêter la coordination sécuritaire avec l’occupant.

Certains pensent que cette guerre ne les concerne pas parce qu’elle vise le pouvoir et l’armée du Hamas et les fusils du Hamas, mais en réalité, cette guerre vise le peuple palestinien, et toutes ses formations combattantes. C’est pourquoi nous, le mouvement du Jihad islamique, avons dit non, c’est une guerre contre tout le peuple palestinien, et nous avons pris la défense des brigades Al-Qassam, avec les autres organisations de la résistance. Nous sommes unis dans un même rang.

Il y a une décision unie pour les organisations de la résistance de poursuivre l’affrontement. La résistance est unie, du sommet jusqu’aux éléments de la base, à tous les niveaux, que ce soit sur le plan politique ou militaire. Sur le plan politique, il y a une liaison permanente entre le mouvement du Jihad islamique et le Hamas, et sur le terrain, toutes les formations combattantes coordonnent et se complètent les unes les autres. C’est la première fois qu’elles arrivent à atteindre ce degré de complémentarité et de coordination.

Sur le plan politique, nous sommes en liaison permanente avec la direction du mouvement Hamas et nous essayons d’étudier le meilleur moyen pour sortir de cette guerre avec le maximum de gains pour notre peuple, pour préserver ses capacités combatives et porter la défaite à cet ennemi, dans le sens de l’empêcher d’accomplir ses visées et ses objectifs.

Israël ne veut pas que le peuple palestinien soit uni, il était satisfait de l’état de division qui existait, il ne cherche qu’à assurer sa sécurité à nos dépends. Si l’un des buts de l’agression est d’empêcher l’unité palestinienne, le grand perdant ne sera autre que l’Autorité palestinienne qui compte toujours sur toute forme de « paix » avec Israël. L’Autorité prétend qu’il n’y a pas d’alternatives, mais aujourd’hui la résistance lui montre, en toute clarté, qu’il y a une alternative, celle d’arracher notre liberté, notre indépendance et notre dignité par nous-mêmes. Nous espérons toujours qu’il y ait réconciliation en vue d’assurer l’unité nationale, et que l’ennemi pense ce qu’il veut..

Source : Al Jazeera

 

 

————————————————————————————

————————————————————————————

 

 

TF1 diffuse la vidéo du bombardement de 4 enfants sur la plage

 

http://allainjules.com/2014/07/17/mondovision-palestine-versus-israel-4-enfants-tues-a-gaza-aucune-condamnation/

 

Nouvel article sur Allain Jules

MONDOVISION. Palestine versus Israël: 4 enfants tués à Gaza, aucune condamnation

by Allain Jules

Par Info&Vérité 1 Quatre enfants palestiniens ont été tués et un autre gravement blessé mercredi sur une plage de Gaza par un obus tiré d’un navire israélien, a annoncé un porte-parole du ministère de la Santé de Gaza.

Lire la suite

 

 

————————————————————————————

 

Ce à quoi ressemble un tir de « roquette de prévention » israélien (vidéo)

La vidéo exclusive, publiée par l’agence Gaza Watania, montre clairement la destruction d’un bâtiment palestinien (immeuble d’habitation) lors d’un raid aérien israélien.

Un premier tir de « roquette de prévention » a d’abord eu lieu 1 minute et 10 secondes avant l’impact final qui détruit tout le batiment.

[Message tronqué]  Afficher l’intégralité du message

Zone contenant les pièces jointes

Prévisualiser la vidéo YouTube Paris manifeste contre l’agression israélienne – Eng/esp

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,