Aller à…
RSS Feed

22 octobre 2020

Des chars lourds israéliens de type Merkava ont tiré une vingtaine d’obus sur une école de l’Organisation des Nations Unies à Gaza


Les chars qui ont pilonné l’école de l’Organisation de l’ONU savaient ce qu’ils faisaient.
 Ils visaient des enfants. Plus salauds ,tu meurs!!!
ginette
Silvia Cattori
Par Strategika51
Des chars Merkava israéliens pilonnent une école de l’ONU à Gaza

Des chars lourds israéliens de type Merkava ont tiré une vingtaine d’obus sur une école de l’Organisation des Nations Unies à Gaza, tuant des dizaines de personnes dont des enfants et des employés de l’ONU.

25 juillet 2014 | Thèmes : Gaza Israël Crimes de guerre

Les images de certains corps d’enfants littéralement déchiquetés par des obus de char sont quasiment insoutenables. Il n’y avait aucune cible de nature militaire aux abords de l’école et aucun tir n’est parti dans un périmètre de plus de 500 mètres.

Le bâtiment arborait un immense drapeau bleu de l’ONU et une inscription visible depuis le toit. Des civils palestiniens, en majorité des femmes et des enfants ont été regroupé dans l’enceinte onusienne pour les protéger des bombardements israéliens. Mais il semble que le ciblage d’infrastructures des Nations Unies soit devenu depuis longtemps une spécialité israélienne.

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, a « fermement condamné » cette énième attaque israélienne sur les symboles, les personnels, les véhicules ou les infrastructures de l’Organisation.

Le 17 septembre 1948, le médiateur des Nations Unies pour la Palestine, le Comte Folke Bernadotte, est froidement assassiné par l’organisation terroriste sioniste « Lehi » (Stern), qui constituera avec les organisations terroristes « Haganah » et « Irgoun » les premières composantes de l’armée israélienne.

Le mépris d’Israël pour l’ONU est tel qu’il n’a jamais respecté la moindre résolution onusienne sur le conflit en Palestine ou ailleurs.

Cela en dit long sur l’expérience israélienne en la matière.

Publié le 25 juillet 2014 par Strategika51

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,