Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

Le petit journal de Karim


06/08/2014
Le petit journal de Karim

« Le G.A.B Groupe d’Associations de Bagnolet » <[email protected]>
Date : 5 août 2014
Objet :  Liberté pour Mohamed, en prison pour Gaza ! RDV jeudi 7 août à la cour d’appel de Paris

Le nombre de prisonniers politiques en France, comme ailleurs en Occident, augmente systématiquement depuis plusieurs années.

Georges Ibrahim Abdallah est rejoint par un nombre grandissant

« Tu n’as rien à faire en France. Va en Palestine si tu veux te battre pour la Palestine » déclare à Mohamed l’un des policiers. Lui et ses collègues le plaquent au sol, et le rouent de coups. Deux jours plus tard, Mohamed prend 4 mois ferme pour « rébellion ». Son procès en appel aura lieu ce jeudi 07 aout devant la Cour d’appel de Paris. Liberté pour Mohamed!

Lien communiqué >> Liberté pour Mohamed

From: jeff tonton<capitainejeff@yahoo.fr>
Date: 2014-08-05
Subject: Marketing !!!

Don déductible (66 %) des impôts ?

De : Hess Madeleine <[email protected]>
Date : 5 août 2014
Objet : : Extrait de « Métastases »

Dieudonné vs les propriétaires du Théâtre de la Main d'or : Renvoi de l'affaire au 27 maiDieudonné, Marine Le Pen et la LDJ

https://www.youtube.com/watch?v=L4ZVcEqKPQg

 « [email protected] » <[email protected]> a écrit :

Extrait du film « Métastases » réalisé par dieudonné
 https://www.youtube.com/watch?v=TGNynzQenkU&feature=youtu.be

5 août 2014

Communiqué

Présidentielles 2017 : Notre serment de Gaza au parti socialiste

par PIR

logo PIRDe la Marche pour l’égalité de 1983 où les marcheurs portaient fièrement leur keffieh jusqu’aux manifestations de l’été 2014, les différents gouvernements français, de gauche comme de droite, ont toujours redouté le lien de l’immigration postcoloniale avec la Palestine. En vain. Génération après génération, la fidélité à cette cause demeure un bloc de granite inébranlable.

De : <[email protected]>
Date : 5 août 2014
Objet : Nous le saurons Aujourd’hui….

La session d’urgence de l’AG de l’ONU sur Ghaza convoquée par l’Algérie se tiendra ce mercredi

Algeriepatriotique a appris de sources sûres qu’à l’issue des efforts intenses déployés par l’Algérie, la session extraordinaire d’urgence…

Article | 4. août 2014
La session extraordinaire de l'AG de l'ONU se tiendra à l'initiative de l'Algérie. D. R.

La session extraordinaire de l’AG de l’ONU se tiendra à l’initiative de l’Algérie. D. R.

Algeriepatriotique a appris de sources sûres qu’à l’issue des efforts intenses déployés par l’Algérie, la session extraordinaire d’urgence de l’Assemblée générale des Nations unies consacrée à Ghaza aura lieu ce mercredi 6 août. Pour rappel, l’Algérie avait pris l’initiative de convoquer une session urgente de l’Assemblée générale de l’ONU pour examiner la «grave» situation dans les territoires palestiniens occupés et en particulier à Ghaza, en raison de la «violente agression» israélienne, avait indiqué, samedi dernier, l’ambassadeur, représentant permanent de l’Algérie auprès de l’ONU, Sabri Boukadoum. «L’initiative de l’Algérie est relayée par l’ensemble de l’appareil diplomatique algérien à travers le monde», avait précisé M. Boukadoum, ajoutant que l’initiative de l’Algérie avait été endossée par le groupe arabe et qu’elle allait être endossée par d’autres groupes régionaux ainsi que de très nombreux États. L’initiative algérienne de plus en plus soutenue par la communauté internationale a pour principaux objectifs «la cessation immédiate de l’agression israélienne et l’envoi d’une aide humanitaire urgente aux populations affectées», avait affirmé M. Boukadoum. Elle vise également à «recréer les conditions pour la reprise des initiatives de paix qui doivent aboutir à la fin de l’occupation et à l’établissement d’un État palestinien sur sa terre et ayant pour capitale El-Qods», avait ajouté le diplomate algérien. Le nombre de victimes de l’agression israélienne contre Ghaza ne cesse d’augmenter, l’État sioniste d’Israël continuant à bombarder des quartiers entiers habités par des populations civiles. Les nombreuses condamnations à travers le monde n’ont pas permis de mettre fin à ce énième génocide d’Israël. L’initiative algérienne pourra-t-elle sauver la population de Ghaza de la barbarie d’Israël ? Nous le saurons après-demain.
Karim B.

Le Franco-Israélien Jonathan-Simon Sellem, un des principaux responsables du journal pro-sioniste JSS News. D. R.Un journal sioniste traite les Algériens d’«idiots» : pourquoi l’Algérie dérange Israël

Après les propos du porte-parole de l’État sioniste, c’est au tour du journal JSS News de larguer sa «bombe» sur le peuple algérien.

Le MNA exige la levée du blocus de GazaLe MNA exige la levée du blocus de Gaza

IRIB-   La réunion d’une journée des ministres des Affaires étrangères des pays membres du Comité du Mouvement des Non-alignés (MNA),

De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 5 août 2014
Objet :LE PIÈGE. 72 heures de trêve: Tsahal hors de Gaza et le Hamas qui sort plus renforcé by Allain Jules

retourBarack Obama vient de signer le programme de financement d' »Iron Dome » (Dôme de Fer), une façon de ne pas désavouer Israël et les amener à cesser leur agression sur Gaza. Dans le même temps, alors que les soldats de Tsahal quittaient Gaza, le Hamas a tiré des roquettes en direction du sud et du centre Lire la suite

De : AROCS <[email protected]>
Date : 4 août 2014
Objet : Le sionisme selon les propres mots sionistes

Que le choses soient dites clairement une fois pour toute …

Chers camarades et amis

Un article datant de 2003 concernant les paroles des cadres sionistes à l’encontre de la Palestine et des Palestiniens. 

Aujourd’hui, certains membres du gouvernement ou de la communauté juive, agitent le spectre d’un retour de l’antisémitisme, et osent pour certains, réactiver la notion de « pogroms ».

Ils font délibérément un mélange des genres entre solidarité avec la Palestine, dénonciation du crime perpétré à Gaza depuis 28 jours, et antisémitisme, dans son volet racisme anti-juif… tout cela pour masquer le fond et la vérité ! 

Mais, à la lecture de ces déclarations des cadres sionistes, dont un prix Nobel de la Paix, vous allez vite comprendre qui sont les racistes et qui sont en réalité ceux que Messieurs Hollande, Valls et Fabius, ainsi que leurs amis du Crif et de la LDJ, protègent… quite à voir Le Pen accéder à la Présidence en 2017. Il est clair qu’antisémitisme et sionisme forment un couple infernal qu’il faut éliminer tous deux.

Terrible et sans aucun trucage, tout est vérifiable.

cordialement

Collectif Bassin Minier Ouest pour la Paix en Palestine

[email protected]

LE 11 MARS 2003 :

LE SIONISME AVEC SES PROPRES MOTS

L’amnésie est décidément un mal récurrent de nos sociétés occidentales, au sujet du sionisme, Il fut un temps où la « Communauté internationale » considérait les milices sionistes comme des groupes terroristes.http://www.jacques-toutaux.pro/article-le-11-mars-2003-le-sionisme-avec-ses-propres-mots-124295782.html

De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 4 août 2014
Objet : VIDÉO. Palestine versus Gaza: Les images exclusives du violent attentat de Jérusalem by Allain Jules
ATTENTAT
La violence engendre la violence. A la violence exercée par Tsahal à Gaza, les répercussions commencent à se sentir. Aujourd’hui, c’était à Jérusalem. Demain, ça va se dérouler où ? Attention ! Lire la suite

———- Message transféré ———-
De : Marie-Ange Patrizio <[email protected]>
Date : 4 août 2014
Objet :  le Jihad islamique, la branche militaire du Hamas (mais pas sa branche politique, membre des Frères musulmans) et le FPLP-CG. »

Israël

JPEG - 26.3 ko

Qui est l’ennemi ?

par Thierry Meyssan

Extrait :« Chacun a son opinion pour expliquer les massacres commis par l’État d’Israël à Gaza. Alors que dans les années 70 et 80, on y voyait une manifestation de l’impérialisme anglo-saxon, beaucoup l’interprètent aujourd’hui comme un conflit entre juifs et arabes. Revenant sur la longue période —quatre siècles d’Histoire—, Thierry Meyssan, consultant auprès de plusieurs gouvernements, analyse l’origine du sionisme, ses véritables ambitions, et détermine qui est l’ennemi.

La guerre, qui se poursuit sans interruption depuis 66 ans en Palestine, a connu un nouveau rebondissement avec les opérations israéliennes « Gardiens de nos frères », suivie de « Roc inébranlable » (traduit étrangement dans la presse occidentale en « Bordure protectrice »).

À l’évidence, Tel-Aviv —qui avait choisi d’instrumenter la disparition de trois jeunes Israéliens pour lancer ces opérations et « déraciner le Hamas » afin d’exploiter le gaz de Gaza, conformément au plan énoncé en 2007 par l’actuel ministre de la Défense [1]— a été dépassé par la réaction de la Résistance. Le Jihad islamique a répondu par l’envoi de roquettes à moyenne portée très difficiles à intercepter, qui se sont ajoutées à celles lancées par le Hamas.

La violence des événements, qui ont déjà coûté la vie à plus de 1500 Palestiniens et 62 Israéliens (mais les chiffres israéliens sont soumis à la censure militaire et sont probablement minorés), a soulevé une vague de protestation dans le monde entier. En plus de ses 15 membres, le Conseil de sécurité, réuni le 22 juillet, a donné la parole à 40 autres États qui entendaient exprimer leur indignation devant le comportement de Tel-Aviv et sa « culture de l’impunité ». La séance, au lieu de durer les 2 heures habituelles, en a duré 9 [2].

Symboliquement, la Bolivie a déclaré Israël « État terroriste » et a abrogé l’accord de libre-circulation le concernant. Mais d’une manière générale, les déclarations de protestation ne sont pas suivies d’une aide militaire, à l’exception de celles de l’Iran et symboliquement de la Syrie. Tous deux soutiennent la population palestinienne via le Jihad islamique, la branche militaire du Hamas (mais pas sa branche politique, membre des Frères musulmans) et le FPLP-CG. »

 

Article et notes sur : http://www.voltairenet.org/article184968.html sur le site à peine remis de la dernière attaque destructrice,

 

A propos des rassemblements, manifestations, veillées etc. :

Plus que jamais il faut soutenir la résistance courageuse du peuple palestinien !

Par Comité Action Palestine

[email protected]

Prise de parole du Comité Action Palestine au rassemblement de soutien à la résistance du peuple palestinien (Bordeaux, mercredi 30 juillet 2014) :

http://www.ism-france.org/analyses/Plus-que-jamais-il-faut-soutenir-la-resistance-courageuse-du-peuple-palestinien–article-19086

m-a

en 2012

Israël – Palestine Gros coup de gueule de Daniel Cohn-Bendit    (Que dit-il aujourd’hui?)

https://www.youtube.com/watch?v=IHbIkjZDByE

De : Raphael Berland <[email protected]
Date : 5 août 2014
Objet : Rencontre avec Israël Shamir


israel-adam-shamir-300Bonjour,La deuxième partie est en ligne :
http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/08/05/rencontre-avec-israel-shamir-2eme-partie/

Nous avons découpé la vidéo de la rencontre avec Israël Shamir en 4.
Voici les deux premières vidéos :
http://www.cercledesvolontaires.fr/2014/07/29/rencontre-avec-israel-shamir-1ere-partie/
N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Bien à vous,
Raphaël Berland
CERCLE DES VOLONTAIRES
06.79.89.07.44
———- Forwarded message ———-
From: <[email protected]>
Date: 2014-08-04
Subject: L’ambassade d’Israël en Espagne se fâche tout rouge …

… contre la Diputacion du Gipuzkoa (= Conseil général de cette province basque, capitale St Sébastien) aux mains de la Gauche abertzale. Dans une déclaration officielle (extraits de l’original en castillan, plus bas), cette institution critique et condamne vertement les agissements d’Israel et les manipulations des évènements à Gaza.

 
Mais les sionistes sont très fâchés, ce qui me fait un bien fou..
Naiz

———- Message transféré ———-
De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 4 août 2014 21:14
Objet : LUXEMBOURG. Gaza: La colère de J. Asselborn, ministre de Affaires étrangères, contre Israël by Allain Jules

Jean AsselbornLe ministre des Affaires étrangères du Grand-Duché a indiqué lundi que les bombardements israéliens sur le territoire palestinien étaient un crime et a appelé Israël à changer sa tactique.Lire la suite

De : Bruno DRWESKI <[email protected]>
Date : 5 août 2014 13:19
Objet : Erdogan aide-t-il l’armée israélienne ? : A vérifier et recouper …

Gaza : Comment Erdogan aide-t-il Israël?

IRIB-En dépit de son discours particulièrement anti sioniste où il assimile Netanyahu à Hitler,

le PM turc appuie en sous main le bourreau de Chajaiya! Selon Fars, le nombre de vols quotidiens en partance d’Ankara pour Tel-Aviv a doublé, en passant de 4 à 8 et ce afin de ramener dans les territoires occupés  » tous les soldats réservistes binationaux « !! Dans la foulée de l’appel lancé par Netanyahu, huit avions par jours transportent les soldats  » israéliens » en Israël . l’appel à la mobilisation lancé juste avant le déclenchement de l’offensive terrestre contre Gaza concerne 75 000 soldats dont 45 000 sont des réservistes résidant à l’étranger. vue la suspension des centaines de vols en partance de l’Europe vers Tel-Aviv, c’est la Turquie d’Erdorgan qui cherche à combler ce vide . d’autres informations diffusée au début de l’offensive israélienne avaient fait état de l’aide énergétique d’Ankara à Tel Aviv. en effet le carburant transité via la Turquie permettrait aux chasseurs israéliens de décoller et de bombarder Gaza.

De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 5 août 2014
Objet : UNE FEMME D’HONNEUR. Gaza : démission d’une secrétaire d’État au Royaume-Uni by Allain Jules
Sayeeda WarsiLa Baronne Warsi de Dewsbury est une femme d’honneur. Mère célibataire, Sayeeda Warsi, d’origine pakistanaise est la première femme musulmane à être secrétaire d’État au Royaume-Uni. Elle a annoncé mardi sur Twitter qu’elle démissionnait du Gouvernement Cameron, disant ne plus pouvoir « soutenir la politique du gouvernement sur Gaza ». Une femme d’honneur, contrairement à ce soi-disant Lire la suite

De : <[email protected]>
Date : 4 août 2014
Objet : les temps ont bien changé… en pire, évidemment, ça va de soi.

On peut en penser ce qu’on veut, être pour ou contre, mais il faut reconnaître que c’était un grand homme d’État. A la différence de tous les trous du cul qui lui ont succédé… sans compter tous les nuisibles qui, de son vivant, ont « grandi » dans son ombre. 

Objet : et ce sont ceux-là qui mènent le monde!! rassurant, non?

Qui sème le vent, récolte la tempête? si j’étais juif, je n’en mènerais pas large, où que je me trouve sur la planète. Parce que servir de bouclier à des sionistes criminels ne doit pas être une position confortable...

Un réseau israélien de trafic d’organes démantelé au Brésil
Dimanche dernier, peu avant 15h heure locale, l’israélien Gedalya Tauber est arrivé à Recife. Il est considéré comme le chef d’une organisation criminelle impliquée dans le trafic d’organes humains.

http://croah.fr/corbeau-dechaine/un-reseau-israelien-de-trafic-dorgane- http://croah.fr/corbeau-dechaine/un-reseau-israelien-de-trafic-dorgane-demantele-au-bresil/


De : Allain Jules <[email protected]>
Date : 4 août 2014
Objet : ALERTE INFO ! Israël vs Gaza: le plan hitlérien (nazi) d’un haut responsable israélien pour Gaza by Allain Jules
Moshe FeiglinUn responsable israélien, et pas des moindres, l’honorable Moshe Feiglin, vice-président de la Knesset et membre du Likoud a appelé à l’établissement des camps de concentration à Gaza avec la conquête de toute la bande de Gaza, l’anéantissement de toutes les forces de défense et de leurs partisans. il ne s’arrête pas là. Lire la suite

Fidel Castro: « Israël » pratique une « nouvelle forme de fascisme

05-08-2014
« Israël » pratique une « nouvelle forme de fascisme » dans ses opérations militaires à Gaza et les Etats-Unis sont incapables de le contrôler, estime l’ex-président cubain Fidel Castro dans une tribune publiée mardi par le quotidien officiel Granma. »Je pense qu’une nouvelle et répugnante forme de fascisme est en train de surgir avec une force notable dans cette période de l’histoire humaine », affirme Fidel Castro, qui aura 88 ans le 13 août, dans sa tribune intitulée « Holocauste palestinien à Gaza ».

« Le génocide des nazis contre les juifs a attiré la haine de tous les peuples de la terre », rappelle Fidel Castro en se demandant : « Pourquoi le gouvernement israélien croit-il que le monde restera insensible à ce macabre génocide commis aujourd’hui contre le peuple palestinien ? »

« Peut-être faut-il s’attendre à ce qu’on ignore le degré de complicité de la part de l’empire américain dans cet éhonté massacre ? », poursuit le père de la Révolution cubaine.

« On peut affirmer qu’il n’y a pas de gouvernement dans ce pays, ni le Sénat, ni le Congrès, ce sont la CIA et le Pentagone qui détermineront le dénouement final », conclut Fidel Castro.

L’entité sioniste a lancé le 8 juillet une agression contre la bande de Gaza. Un cessez-le-feu est entré en vigueur mardi et les forces d’occupation israéliennes se sont retirées de l’enclave palestinienne après presque un mois d’une guerre qui a fait près de 1.900 martyrs palestiniens, en majorité des civils

Côté israélien, 64 soldats et trois colons ont été tués par les tirs de la Résistance palestinienne.

———- Message transféré ———-
De : Yann Fievet <[email protected]>
Date : 3 août 2014
Objet : Michael Warschawski : « Vers le fascisme » en Israël »

Vers le fascisme


 
Au cours des 45 dernières années j’ai participé à de très nombreuses manifestations, de petits rassemblements faits de quelques irréductibles
a des manifestations de masses ou nous étions plus de 100,000 ; des manifestations calmes, voire festives et des manifestations ou nous
avions été attaqués par des groupes de droite voire par des passants. J’ai pris des coups, j’en ai rendus, et il m’est arrivé, surtout quand
j’avais des responsabilités, d’être nerveux. Mais je ne me souviens pas avoir eu peur.

Mobilisé – en fait détenu en prison militaire pour avoir refusé de rejoindre mon unité qui devait aller au Liban – je n’ai pas participé,
en 1983, a la manifestation ou a été assassiné Émile Grunzweig, par contre j’ai été responsable du service d’ordre de la manifestation qui
un mois plus tard, traversa Jérusalem pour commémorer cet assassinat. Nous y avons connu l’hostilité et la brutalité des passants, mais la non
plus je n’ai pas eu peur, conscient que cette hostilité d’une partie des passants ne dépasserait pas une certaine ligne rouge, qui pourtant avait
été transgressée un mois plus tôt.

Cette fois j’ai eu peur.

Il y a quelques jours nous étions quelques centaines a manifester au centre ville de Jérusalem contre l’agression à Gaza, à l’appel des
« Combattants pour la Paix ». A une trentaine de mètres de là, et séparés par un impressionnant cordon de policiers, quelques dizaines de fascistes éructent leur haine ainsi que des slogans racistes. Nous sommes plusieurs centaines et eux que quelques dizaines et pourtant ils
me font peur : lors de la dispersion, pourtant protégé par la police, je rentre chez moi en rasant les murs pour ne pas être identifié comme un
de ces gauchistes qu’ils abhorrent. De retour à la maison, j’essaie d’identifier cette peur qui nous
travaille, car je suis loin d’être seul a la ressentir. Je réalise en fait qu’Israël 2014 n’est plus seulement un Etat colonial qui occupe et
réprime les Palestiniens, mais aussi un État fasciste, avec un ennemi intérieur contre lequel il y a de la haine.

La violence coloniale est passée a un degré supérieur, comme l’a montré l’assassinat de Muhammad Abou Khdeir, brûlé vif (sic) par 3
colons; à cette barbarie s’ajoute la haine envers ces Israéliens qui précisément refusent la haine envers l’autre. Si pendant des
générations, le sentiment d’un « nous » israéliens transcendait les débats politiques et – à part quelques rares exceptions, comme les assassinats
d’Émile Grunzweig puis de Yitshak Rabin – empêchaient que les divergences dégénèrent en violence meurtrière, nous sommes entrés dans
une période nouvelle, un nouvel Israël.

Cela ne s’est pas fait en un jour, et de même que l’assassinat du Premier Ministre en 1995 a été précédé d’une campagne de haine et de
délégitimation menée en particulier par Benjamin Netanyahou, la violence actuelle est le résultat d’une fascisation du discours politique et des
actes qu’il engendre : on ne compte plus le nombre de rassemblements de pacifistes et anti-colonialistes israéliens attaqués par des nervis de
droite.

Les militants ont de plus en plus peur et hésitent a s’exprimer ou a manifester, et qu’est-ce que le fascisme si ce n’est semer la terreur
pour désarmer ceux qu’il considère comme illégitimes? Sur un arrière fond de racisme lâché et assumé, d’une nouvelle
législation discriminatoire envers la minorité palestinienne d’Israël , et d’un discours politique belliciste formaté par l’idéologie du choc
des civilisations, l’Etat hébreu est en train de sombrer dans le fascisme.

Michael Warschawski
21 juillet 2014

Les «petits princes» de Ghaza :

Surmonter les traumatismes de la guerre

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.08.14 |

<br />

Demandez à un gamin de Ghaza de dessiner et le résultat risque d’être une maison bombardée par un chasseur. Dans l’enclave palestinienne, des milliers d’enfants tentent de surmonter les traumatismes de la guerre, mais les ressources restent sommaires. A Jabaliya, dans une école du nord de la bande de Ghaza reconvertie en refuge précaire, des éducatrices distribuent crayons de couleur et feuilles à une ribambelle d’enfants agités, en leur demandant de dessiner ce qui leur passe par la tête.

Cheveux bruns aux reflets roux, Jamal Diab, 9 ans, crayonne son grand-père mort. Sous son dessin, il écrit en arabe : «Je suis triste à cause des martyrs. Il y a quelques jours, notre maison a été bombardée par des avions, on a dû partir rapidement et tout laisser là. C’était dangereux», souffle le garçon, timide, en présentant son dessin. Haut comme trois pommes, Bara Marouf, 7 ans, a lui aussi esquissé son grand-père.

Sans jambes, blessé par une frappe aérienne. Dans l’atelier, les mêmes croquis reviennent inlassablement, un avion qui  tient lieu de ciel et bombarde une maison, le tout sous-titré de la mention «Je veux revenir à la maison». «Qui a peur des avions ?», demande l’éducatrice aux enfants assis en cercle sur une natte. Aussitôt, des petites mains poussent vers le ciel et des voix aiguës percent les tympans : «Moi», «Moi», «Moi». «Moi, j’ai peur des missiles et des avions, la moitié de notre maison a été détruite, nous l’avons quittée pour venir ici», répond Itimad Subh, une gamine de 11 ans aux yeux pétillants.

Selon l’Unicef, environ 300 enfants ont été tués depuis le début des  affrontements entre l’armée israélienne et les islamistes du Hamas dans la  bande de Ghaza. Et ceux en vie tentent de ne pas trop intérioriser la violence  vécue, vue et entendue. Ce jour-là, à Jabaliya, les enfants se succèdent pour ces ateliers d’une demi-heure. Les deux éducatrices, patientes et épuisées, le visage ceint d’un voile serré, leur demandent de sauter sur place en poussant un cri, puis de mouliner les mains comme certains dansent le disco, pour chasser les idées noires, la frustration et le stress accumulés.

«Ces enfant vivent des expériences extrêmes. C’est vraiment difficile pour eux de comprendre ce qui se passe, pourquoi leur vie est en danger, pourquoi ils ont dû fuir leur maison, pourquoi ils ont dû trouver un autre endroit où vivre, pourquoi ils ont vu ces choses traumatisantes… Alors nous les laissons exprimer ce qu’ils ressentent», explique le psychiatre Iyad Zaqout qui gère les programmes communautaires de santé mentale de l’ONU dans la bande de Ghaza.

AFP

PALESTINE : La passivité complice de l’ONU

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.08.1

Israël veut exterminer le peuple palestinien. Ses attaques aveugles et intensives contre la bande de Ghaza — qui durent depuis près d’un mois — le prouvent chaque jour.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,